Larsa


Larsa
Larsa
Tell Senkereh
Localisation
Pays Drapeau d'Irak Irak
Province Dhi Qar
Coordonnées 31° 17′ 09″ Nord
       45° 51′ 13″ Est
/ 31.285833, 45.853611
[1]
Les principaux sites de la Mésopotamie du IIe millénaire av. J.-C., avec Larsa qui est la deuxième ville la plus au sud après Ur
Les principaux sites de la Mésopotamie du IIe millénaire av. J.-C., avec Larsa qui est la deuxième ville la plus au sud après Ur
Iraq location map.svg
Larsa
Larsa

Larsa (ou Larag ou Larak), qui est appelé aujourd'hui Tell Senkerah (en arabe : tall sankara, تل سنكرة) en Irak, était une cité de Mésopotamie, capitale d'un royaume amorrite. Elle est située à quelque 25 km au sud-est des ruines d'Uruk. Larsa est mentionnée dans des inscriptions sumériennes antérieures au règne de Ur-Gur, entre 2700 et 2800 avant J.-C., qui construisit et restaura la ziggourat d'E-Babbar, le temple de Shamash. Elle est parfois identifiée à la ville biblique d'Ellasar.

Sommaire

Histoire

Estampe pour les briques de fondation de l'Ebabbar, v. 1850 av. J.-C., musée du Louvre

Selon une liste dynastique tardive, la Liste des rois de Larsa, le royaume de Larsa aurait été fondé par un dénommé Naplânum, huit ans avant la proclamation d'indépendance du royaume d'Isin par Ishbi-Erra, soit vers 2025 av. J.-C. Sous le règne de Gungunum (19321906 av. J.-C.), cinquième roi de Larsa, le royaume prend de l'envergure : Gungunum guerroie en Élam et, la huitième année de son règne, conquiert Ur puis Dêr, Suse, Lagash et peut-être Uruk. La politique de conquête se poursuit sous son successeur Abi-sarê et le fils de ce dernier, Sumu-El.

En 1834 av. J.-C., Kudur-Mabuk, chef d'une tribu amorrite nomade, profite de la lutte entre Isin et Larsa pour prendre d'assaut cette dernière, qu'il confie à son fils Warad-Sîn. C'est alors une période de paix et de prospérité économique qui s'ouvre pour le royaume. Elle est marquée par une intense politique de construction de temples et de canaux et par un développement culturel important.

En 1809 av. J.-C., Rîm-Sîn, frère et successeur de Warad-Sîn, est confronté à une coalition menée par Sîn-Muballit de Babylone, qu'il parvient à contenir. En 1793 av. J.-C., il conquiert le royaume d'Isin, ennemi de toujours de Larsa. C'est alors l'apogée du royaume, qui ne dure que peu de temps : en 1764, Hammurabi pénètre dans le royaume par le nord, et met le siège devant la capitale secondaire, Mashkan-shapir, qu'il prend, puis la capitale principale, Larsa. Le siège dure six mois et mobilise 40 000 soldats. La ville tombe finalement et ses murailles sont détruites. Après une tentative d'évasion, Rîm-Sîn et ses fils sont emprisonnés à Babylone.

Liste des rois de Larsa

Liste des rois de Larsa, prisme inscrit de la 39e année du règne d'Hammurabi, musée du Louvre

Fouilles

Identifié en 1854, le site de Larsa a été fouillé par André Parrot en 1933. La campagne a permis de mettre au jour l'Ebabbar, un temple édifié par le roi Sîn-iddinam et consacré au dieu Soleil, Shamash. Le palais royal de Nûr-Adad a également été dégagé. Par la suite, plusieurs campagnes de fouilles ont été organisées, d'abord dirigées par Jean Margueron puis par Jean-Louis Huot.

Notes et références

  1. Coordonnées données par (en) Tell Senkereh (ancient: Larsa) sur U.S. Department of Defense Legacy Resource Mangement Program (DoDLRMP)

Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes

  • (en) Tell Senkereh (ancient: Larsa) sur U.S. Department of Defense Legacy Resource Mangement Program (DoDLRMP)
  • (en) Joanne Farchakh-Bajjaly, « LostTreasures from Iraq » sur Oriental Institute of the University of Chicago. Photos du pillage du site (2002-2004).

Bibliographie


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Larsa de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • LARSA — Ville du sud de la Babylonie, proche de la rive occidentale de l’Euphrate. Sous le règne d’Ibbi S 稜n (LARSA 2027 LARSA 2003), dernier roi de la dynastie d’Ur III, tandis que l’empire sumérien est aux prises avec les Martou, ou Amorites, Ishbi… …   Encyclopédie Universelle

  • Larsa — war ein Stadtstaat im alten Babylonien, etwa 25 km südöstlich von Uruk. Der heutige Name von Larsa ist Tell as Senkereh. In der Bibel wird Larsa im 1. Buch Mose (14:1) als Ellasar unter König Arjoch erwähnt. Geschichte Larsa war eine… …   Deutsch Wikipedia

  • Larsa — (also Larag or Larak, modern Tell as Senkereh, Iraq, possibly the Biblical Ellasar), was an important city of ancient Sumer. It lies some 25 km southeast of the ruin mounds of Uruk (biblical Erech), near the east bank of the Shatt en Nil canal… …   Wikipedia

  • Larsa — (la bíblica Ellasar Genesis 14:1) fue una ciudad importante en la antigua Mesopotamia. Está situada en Irak en la localidad de Senkereh, y a unos 24 km al sudeste de las ruinas de la ciudad de Uruk. * * * ► Antigua población de la Baja… …   Enciclopedia Universal

  • Larsa — La ciudad de Larsa en Mesopotamia. Larsa (la bíblica Ellasar Génesis 14:1) fue una ciudad importante en la antigua Mesopotamia. Está situada en Irak en la localidad de Senkereh, a unos 24 km al sudeste de las ruinas de la ciudad de Uruk …   Wikipedia Español

  • Larsa — /lahr seuh/, n. an ancient Sumerian city in southern Iraq: archaeological site. * * * biblical Ellasar Ancient capital of Babylonia, located on the Euphrates River in present day southern Iraq. It was founded in prehistoric times and flourished… …   Universalium

  • LARSA — (modern TELL SENKEREH)    A city in southern Mesopotamia, some 20 kilometers southeast of Uruk. It was first excavated by William K. Loftus in 1854 and then by the French, under Andre Parrot in 1933 and 1967 and in the 1960s by Jean Margueron and …   Historical Dictionary of Mesopotamia

  • Larsa —    An important Sumerian, and later Babylonian, city in southern Mesopotamia, about 12 miles (20 km) southeast of Uruk. Larsa (modern Tell Senkereh), which many scholars believe was the biblical city of Elassar, was continuously occupied from the …   Ancient Mesopotamia dictioary

  • Larsa — Lạrsa,   altmesopotamische Stadt im nordwestlichen Babylonien, heute das Ruinenfeld Senkere, Südirak. Die bis ins 4. Jahrtausend v. Chr. zurückreichende Stadt, in der der Sonnengott Utu verehrt wurde, war bedeutend in altbabylonischer Zeit (1950 …   Universal-Lexikon

  • Larsa — /lahr seuh/, n. an ancient Sumerian city in southern Iraq: archaeological site …   Useful english dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.