Larry Brown (basket-ball)


Larry Brown (basket-ball)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Larry Brown.
Larry Brown (basket-ball) Portail du basket-ball
Larry Brown, assis
Fiche d’identité
Nom complet Lawrence Harvey Brown
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 14 septembre 1940 (1940-09-14) (71 ans)
à Brooklyn (New York
Taille 1,75 m
Situation en club
Numéro 11
Poste Meneur
Carrière universitaire ou amateur
1991-1994 North Carolina Tar Heels
Draft NBA
Année 1963
Position 7e tour
Franchise Baltimore Bullets
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1964-1965
1967-1968
1968-1969
1969-1970
1970-1971
1971-1972
Akron Wingfoots
NO Buccaneers
Oakland Oaks
Washington Caps
Virginia Squires
Denver Rockets
Sélection en équipe nationale **
1964 Drapeau : États-Unis États-Unis
Carrière d’entraîneur
1972
1972-1974
1974-1979
1979-1981
1981-1983
1983-1988
1988-1992
1992-1993
1993-1997
1997-2003
2003-2005
2005-2006
2008-2010
Davidson College
Carolina Cougars
Denver Nuggets
UCLA Bruins
New Jersey Nets
Kansas Jayhawks
San Antonio Spurs
Los Angeles Clippers
Indiana Pacers
Philadelphia 76ers
Detroit Pistons
New York Knicks
Charlotte Bobcats

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Lawrence Harvey Brown, dit Larry Brown (né le 14 septembre 1940 à New York) est un ancien joueur de basket-ball américain, devenu entraîneur.

Larry Brown a remporté en 30 ans de carrière plus de 1 000 matchs en ABA et en NBA. Il est le seul entraîneur de l'histoire de la NBA à avoir mené huit équipes différentes en play-offs. En dépit de ses nombreux succès, il ne remporte son premier titre NBA qu'en 2004 avec les Detroit Pistons.

Il est réputé pour imposer un style de jeu collectif, basé sur une défense physique et rigoureuse.

Sommaire

Biographie

Larry Brown effectue ses études universitaires en Caroline du Nord, où il joue dans l'équipe universitaire en tant que meneur. En dépit de ses qualités, il est considéré trop petit pour évoluer en NBA et rejoint en 1964 une ligue mineure, la NABL. Brown est néanmoins sélectionné dans l'équipe de basket-ball des Jeux olympiques de 1964.

Brown rejoint l'ABA où il joue successivement aux New Orleans Buccaneers (1967-68), Oakland Oaks (1968-69), Washington Caps (1969-70), Virginia Squires (1970-71) et Denver Rockets (1971-72). Durant cette période il participe trois fois au All-Star Game, et est même nommé MVP du All-Star Game en 1968.

Il devient finalement entraîneur en ABA, et remporte trois fois le titre d'entraîneur de l'année en quatre saisons.

Il quitte les Denver Nuggets en 1979 pour entraîner l'université d'UCLA jusqu'en 1981 où il rejoint les New Jersey Nets pendant deux ans, avant de retourner en NCAA pour entraîner les Jayhawks de l'université du Kansas, où il remporte le titre en 1988. Il retourne ensuite en NBA où il entraîne successivement les Los Angeles Clippers et les San Antonio Spurs. Il sera l'un des rares entraîneurs à emmener l'équipe des Clippers jusqu'aux play-offs.

Il entraîne de 1993 à 1997 les Indiana Pacers, et devient l'entraîneur le plus victorieux de l'histoire de la franchise. Il mène l'équipe en finales de conférence à deux reprises sans jamais atteindre les finales.

Larry Brown est nommé entraîneur en 1997 d'une franchise devenue moribonde : Philadelphia Sixers. La première saison le club améliore son bilan de 9 victoires, et en 1998-99, Larry Brown permet au Sixers d'avoir son premier bilan positif en saison depuis 1990-91.

Il est entraîneur assistant lors des Jeux olympiques de Sydney en 2000, où il remporte la médaille d'or, en finale face à la France. Il devient la première personne à avoir à la fois joué et entraîné pour l'équipe masculine de basket-ball des États-Unis.

Son équipe des Sixers s'améliore d'année en année et atteint les finales NBA en 2001, où Brown gagne le titre d'entraîneur de l'année. L'équipe est détruite en finales NBA par les Los Angeles Lakers en cinq manches sèches. En dépit des saisons victorieuses Larry Brown, à la discipline de fer, est agacé par les frasques d'Allen Iverson. L'un des meilleurs joueurs de la NBA n'a pas une excellente éthique de travail, et se permet même de « sécher » quelques entraînements. Au cours des six saisons plusieurs disputes éclatent, et il semble que le joueur ait poussé l'entraîneur à changer d'air.

Durant l'été 2003, il dirige l'équipe nationale des États-Unis lors des qualifications pour les Jeux olympiques. Grâce notamment à Tim Duncan et Allen Iverson, et au regard de la relative faiblesse des équipes adverses, les États-Unis remportent la première place facilement.

Après six saisons passées à Philadelphie, Larry Brown devient le 2 juin 2003 le 24e entraîneur des Detroit Pistons. Il remporte finalement son premier titre NBA en 2004, dès sa première saison avec la franchise, grâce à une défense de fer et une très forte mentalité insufflée à l'équipe. Ce faisant, il devient le premier entraîneur à remporter un titre universitaire et un titre NBA.

Durant l'été 2004, il est l'entraîneur de l'équipe de basket-ball des Jeux olympiques et remporte la médaille de bronze.

En 2005, Larry Brown mène à nouveau les champions en titre jusqu'aux finales NBA pour s'incliner en sept manches face aux San Antonio Spurs de Gregg Popovich. Dans les semaines suivantes, il est licencié. Les dirigeants de la franchise de Détroit invoquent ses problèmes de santé qui l'ont conduit à manquer plusieurs semaines de compétition pendant la saison.

Il est alors engagé par les New York Knicks qui sortent d'une mauvaise période. Peu importe, "c'est un boulot de rêve" d'après celui qui retrouve sa ville natale. En juin 2006, il est licencié par les New York Knicks qui le remplacent aussitôt par le manager général Isiah Thomas[1].

Il occupe alors le poste de vice-président de la franchise des Philadelphie Sixers, jusqu'en 2008, où appelé à remplacer Sam Vincent, il devient le nouvel entraîneur des Charlotte Bobcats[2].

Suite à des contacts pris par Boris Diaw, Larry Brown rejoint le staff de l'équipe de France de basket-ball lors de l'été 2009 en tant que conseiller technique[3]. Le 22 décembre 2010, Larry Brown démissionne de son poste d'entraineur des Charlotte Bobcats à cause d'un bilan négatif de son équipe. Il est remplacé par son adjoint Paul Silas.

Clubs successifs (joueur)

  • 1967-1968 : New Orleans Buccaneers (ABA)
  • 1968-1969 : Oakland Oaks (ABA)
  • 1969-1970 : Washington Caps (ABA)
  • 1970-1971 : Virginia Squires (ABA)
  • 1971-1972 : Denver Rockets (ABA)

Clubs successifs (entraîneur)

Palmarès de joueur

  • Médaille d'or aux Jeux olympiques de 1964.
  • Trois fois All-Star en ABA.
  • Meilleur joueur du All-Star game ABA en 1968.

Palmarès d'entraîneur

NCAA

  • 1988 : Champion NCAA avec l'université de Kansas.

ABA

  • Elu trois fois meilleur entraîneur de l'année.

NBA

Notes et références

  1. (fr) Lequipe.fr, « Larry Brown licencié », 22 juin 2006. Consulté le 4 mai 2010
  2. (fr) Lequipe.fr, « Larry Brown, coach des Bobcats », 29 avril 2008. Consulté le 4 mai 2010
  3. (fr) Lequipe.fr, « Sous l'oeil de Larry Brown », 17 juillet 2009. Consulté le 4 mai 2010


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Larry Brown (basket-ball) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Larry Brown (basket ball) — Larry Brown (né le 14 septembre 1940 à New York) est un ancien joueur de basket ball américain, devenu entraîneur. Il est actuellement entraîneur des Charlotte Bobcats. Larry Brown a remporté en 30 ans de carrière plus de 1 000 matchs… …   Wikipédia en Français

  • Larry brown (basket-ball) — Larry Brown (né le 14 septembre 1940 à New York) est un ancien joueur de basket ball américain, devenu entraîneur. Il est actuellement entraîneur des Charlotte Bobcats. Larry Brown a remporté en 30 ans de carrière plus de 1 000 matchs… …   Wikipédia en Français

  • Larry Johnson (basket-ball) — Pour les articles homonymes, voir Larry Johnson. Larry Johnson …   Wikipédia en Français

  • Larry Smith (basket-ball) — Pour les articles homonymes, voir Larry Smith. Larry Smith (né le 18 janvier 1958 à Rolling Fork, Mississippi) est un ancien joueur américain de basket ball et actuellement entraîneur. Intérieur issu de l université d État d Alcorn, Smith passa… …   Wikipédia en Français

  • Mike Brown (basket-ball) — Pour les articles homonymes, voir Mike et Brown. Mike Brown …   Wikipédia en Français

  • Larry Brown (basketball) — Larry Brown (basket ball) Larry Brown (né le 14 septembre 1940 à New York) est un ancien joueur de basket ball américain, devenu entraîneur. Il est actuellement entraîneur des Charlotte Bobcats. Larry Brown a remporté en 30 ans de carrière… …   Wikipédia en Français

  • Larry O'Brien (basket-ball) — Larry O Brien (homme politique américain) Pour les articles homonymes, voir Larry O Brien. Lawrence Larry Francis O Brien, Jr. (né le 7 juillet 1917, Springfield, Massachusetts – décédé le 28 septembre, 1990) était l un des stratèges du parti… …   Wikipédia en Français

  • Larry O'Brien (basket ball) — Larry O Brien (homme politique américain) Pour les articles homonymes, voir Larry O Brien. Lawrence Larry Francis O Brien, Jr. (né le 7 juillet 1917, Springfield, Massachusetts – décédé le 28 septembre, 1990) était l un des stratèges du parti… …   Wikipédia en Français

  • Larry o'brien (basket-ball) — Larry O Brien (homme politique américain) Pour les articles homonymes, voir Larry O Brien. Lawrence Larry Francis O Brien, Jr. (né le 7 juillet 1917, Springfield, Massachusetts – décédé le 28 septembre, 1990) était l un des stratèges du parti… …   Wikipédia en Français

  • Basket-ball Aux Jeux Olympiques D'été De 1964 — Basket ball aux Jeux olympiques d été de 1964 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.