Langues Indo-Iraniennes


Langues Indo-Iraniennes

Langues indo-iraniennes

Les langues indo-iraniennes sont des langues indo-européennes, et regroupent les langues iraniennes ainsi que les langues indo-aryennes ou indiennes.

Cette famille de langues se rattache au vaste ensemble des langues indo-européennes. Par le nombre de ses locuteurs, l'étendue des régions où on le pratique, l'ancienneté de ses attestations écrites et religieuses, les migrations anciennes, médiévales et contemporaines qui la traversent, l'indo-iranien constitue probablement le premier sous-groupe des langues indo-européennes.

Des linguistes des XVIIIe et XIXe siècle ont considéré que l'indo-iranien était peu ou prou la souche commune, le creuset général de toutes les langues indo-européennes. Cette version a été abandonnée au fur et à mesure des progrès de la linguistique et à la suite en particulier du déchiffrement des langues anatoliennes (hittite, louvite), rameau indo-européen qui se serait probablement détaché du tronc primitif avant les langues indo-iraniennes.

L'hypothèse la plus communément admise aujourd'hui est celle d'une langue indo-iranienne ancienne commune à une époque donnée (3e millénaire avant JC voire bien avant), langue qui pour diverses raisons, économiques, géographiques, démographiques, religieuses, se serait scindée en deux formes puis deux sous-groupes à une époque qui aurait précédé le peuplement indo-iranien de l'Inde du nord (époque fort controversée, remontant selon les uns au début du 3e millénaire si l'on inclut dans ce groupe linguistique tout ou partie de la civilisation de l'Indus, selon les autres à la première moitié du 2e millénaire avant JC).

L'immense ensemble linguistique indo-iranien se caractérise par sa mobilité phonétique et géographique, mais aussi par une grammaire originelle commune. Les structures de l'avestique (vieil-iranien de l'est) et du sanskrit (vieil-indien du nord-ouest) en particulier sont très proches. Le vieux-perse (vieil-iranien de l'ouest) tout en étant également très voisin est marqué par une variation phonétique particulière sur les sifflantes et les dentales.

Parmi les recherches récentes, plusieurs concernent les langues indo-iraniennes du nord-est (parlées en Asie Centrale ancienne ou médiévale), les langues indo-iraniennes de l'Himalaya et d'anciennes attestations ouest-indo-iraniennes écrites en Asie Mineure [sources mitaniennes] dans des documents hittites notamment, et en Crète linéaire A. Les documents crétois seraient les plus anciennes attestations écrites de l'indo-iranien.

Les deux langues indo-iraniennes les plus parlées sont l'hindi, descendant du sanskrit (en Inde) et le farsi, issu du pehlevi lui-même provenant du vieux-perse (en Iran). Il faut ajouter dans les langues ouest-iraniennes le groupe kurde (Turquie, Syrie, Irak, Iran, Arménie) dont la langue la plus répandue est le kurmandji et dans les langues difficilement classables le baloutche parlé au Baloutchistan, tant en Iran qu'au Pakistan (est-ce un héritier de la langue commune ?). L'Afghanistan, le Kurdistan d'Irak pratiquent largement des langues iraniennes, de même que plusieurs Etats d'Asie Centrale.

Dans la famille indienne, il faut ranger la plupart des langues du Pakistan et du Bangladesh. En voir la liste dans cet autre article.

Le rayonnement indo-iranien dépasse actuellement les frontières des Etats majoritairement locuteurs, notamment du fait des grandes religions qui s'y sont développées : l'hindouisme et le bouddhisme en Inde, la religion avestique ou de Zarathoustra (parfois appelée Zend-Avesta) en Iran. Les groupes des Tsiganes ou Romani d'Europe sont des locuteurs indo-aryens dont l'idiome se rattache au rajasthani (langue indienne du nord-ouest) et leur présence est attestée en Gaule provençale par Hérodote au moins aussi anciennement que les Celtes[réf. nécessaire]. Cette dernière affirmation non sourcée concernant les Tziganes est sujette à controverse. En effet, dans les connaissances actuelles à leur propos et l'hypothèse sur laquelle s'accordent la plupart des ethnologues actuellement, le peuple Tzigane (ou "Rom") est originaire d'Inde et n'est arrivé en Europe qu'aux environs du XIe siècle apr. J.-C. en rejoignant et accompagnant les invasions turques et mongoles d'est en ouest de cette époque.[1]

Liens

Liens internes

Notes et références

Ce document provient de « Langues indo-iraniennes ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Langues Indo-Iraniennes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Langues indo-iraniennes — Cet article concerne les langues indo iraniennes. Pour les peuples indo iraniens, voir Peuples indo iraniens. Langues indo iraniennes Région Iran et monde iranien, Caucase, certaines parties de l Asie centrale, Pakistan, Inde du Nord …   Wikipédia en Français

  • Langues indo-aryennes — Région Afghanistan, Pakistan, Inde du Nord, Sri Lanka, Maldives et diaspora indienne Classification par famille   langues in …   Wikipédia en Français

  • Langues Indo-Aryennes — Les langues indo aryennes (ou indiques) sont des langues indo européennes. Elles sont essentiellement parlées en Asie du centre Sud, en Inde, au Pakistan, dans les pays voisins et dans les communautés émigrées. Voir aussi : langues par… …   Wikipédia en Français

  • Langues indo-européennes — Pour les articles homonymes, voir Indo européen.  Ne doit pas être confondu avec Langues d Europe. Langues indo européennes Région jusqu au …   Wikipédia en Français

  • Langues Par Famille — Cet article fait partie de la série Liste de langues par ordre alphabétique par famille par zone géographique …   Wikipédia en Français

  • Langues Iraniennes — Carte de répartition des langues iraniennes Les langues iraniennes sont des langues indo européennes, du groupe indo iranien. Elles sont essentiellement parlées en Asie du Sud Ouest (en Iran, en Afghanistan, au Pakistan, dans les territoires… …   Wikipédia en Français

  • INDO-EUROPÉEN — La plupart des langues européennes (à l’exception du basque, du hongrois, du lapon, du finnois, de l’estonien et de quelques autres parlers locaux de la fédération de Russie), d’une part, et plusieurs langues de l’Asie, d’autre part, présentent… …   Encyclopédie Universelle

  • Langues Dardiques — Les langues dardiques constituent une sous famille du rameau indo aryen des langues indo iraniennes. Ces langues sont parlées dans les régions montagneuses de l Hindukush, en Afghanistan et au Cachemire. L émergence historique des langues… …   Wikipédia en Français

  • Langues Satem/centum — Carte diachronique montrant les zones centum (bleu, plus tocharien) et satem (rouge). L origine supposée de la satemisation est indiquée par un rouge plus foncé (cultures d Andronovo, Abashevo ou Srubnae). La distinction Centum Satem est un… …   Wikipédia en Français

  • Langues centum — Langues satem/centum Carte diachronique montrant les zones centum (bleu, plus tocharien) et satem (rouge). L origine supposée de la satemisation est indiquée par un rouge plus foncé (cultures d Andronovo, Abashevo ou Srubnae). La distinction… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.