Langue bambara


Langue bambara

Bambara

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la langue bambara. Pour le peuple bambara, voir Bambaras.
Bambara
Parlée au Mali, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Gambie, Mauritanie
Région Afrique de l'Ouest
Nombre de locuteurs plus de 10 millions
Classification par famille
(Dérivée de la classification SIL)
Codes de langue
IETF (en) bm
ISO 639-1 bm
ISO 639-2 bam
ISO/DIS 639-3 (en) bam
type : L (langue vivante)
étendue : I (langue individuelle)
SIL BAM

Le bambara, aussi connu sous le nom de bamanankan, est une langue parlée par plus de 10 millions de personnes, principalement au Mali. De nombreuses autres personnes parlent également cette langue, ou des dialectes, dans d'autres pays voisins comme le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, la Guinée]. Les différences entre le bambara, le malinké et le dioula sont minimes, cette dernière langue étant parlée ou comprise par une quinzaine de millions de personnes en Afrique de l'Ouest (notamment au Burkina Faso et en Côte d'Ivoire).

Le bambara fait partie de la famille mandé. C'est une langue du type S AUX O V (sujet auxiliaire objet verbe) avec deux tons.

Sommaire

Répartition géographique

Le bambara est une langue nationale du Mali, et constitue la langue la plus communément comprise dans le pays.

Les principaux dialectes du bambara sont : Somono, ségou, san, beledugu, ganadugu, wasulu et sikasso.

Dioula

Le dioula est relié au bambara de la même façon que l'anglais des États-Unis est lié à l'anglais d'Angleterre. C'est probablement la langue la plus utilisée pour le commerce en Afrique de l'Ouest.

Écriture

L'écriture a été introduite durant la période où la région était sous la domination coloniale française. Woyo Couloubayi a créé en 1930, dans la région de Kaarta, un alphabet Bambara, appelé Massaba, comportant 123 caractères. L'alphabétisation peine à se diffuser, notamment en zone rurale.

Depuis les années 1970, le bambara est écrit en alphabet latin, avec des caractères phonétiques additionnels (comme ɛ, ɔ et ɲ). Les accents sont utilisés pour indiquer la tonalité.

Une active communauté malienne de langue bambara utilise l’écriture n’ko, ne comportant que 27 caractères ; elle comprend également 8 signes diacritiques destinés à marquer les tons et la longueur vocalique. Le Bambara, comme toutes les langues mandées, est aussi une langue tonale où la variation du ton change le sens du mot.

La littérature en langue bambara se développe lentement, du fait de la prédominance du français comme « langue des élites », mais il existe cependant une tradition orale vivante, constituée, avant tout, d'épopées de rois et de héros. Cette tradition orale se transmet par les griots, qui sont à la fois des conteurs, des chanteurs et des livres d'histoire humains qui ont étudié l'art du chant et du récit pendant de longues années. Beaucoup de leur épopées sont très anciennes, la tradition les fait remonter pour certaines aux temps de l'ancien Empire du Mali.

Prononciation

Il y a sept voyelles orales : a, e, ɛ, i, o, ɔ et u, ainsi que sept voyelles nasales. L’orthographe de 1930 utilise les lettres a, e, è, i, o, ò et u pour ses 7 voyelles. Dans l’orthographe de 1970, les lettres a, e, ɛ, i, o, ɔ et u sont utilisées pour celles-ci.

Antérieur Postérieur
Fermé i u
Mi-fermé e o
Mi-ouvert ɛ ɔ
Ouvert a  

Exemples

i togo yé di ? i tôgo ? - Comment t'appelles tu ? (Ton nom est comment ?) ne togo yé Abdoul -Je m'appelle Abdoul. (Mon nom Abdoul.) i jamu? - quel est ton nom de famille ? ne jamu keita

Ne be bamanankan fo dooni-dooni
Je parle un peu de bambara
I be ta dumuni ké là?
Tu vas manger ?
Ne bè taa
Je pars, je m'en vais, je quitte

Salutations :

Matin : i ni sogoma! > i ni sogoma (i = tu ; aw =vous; ni = et sogoma = matin)

Midi : i ni tilé! > i ni tilé

Après-midi : i ni wula! > i ni wula (bonsoir)

Soir & Nuit : i ni su! > i ni su (au pluriel aw ni sou)

Comment vas-tu ? : i ka kènè? (pour le pluriel= aw ka kénè)

Bonne arrivée : i ni sé!

Merci : i ni cè ([tié])

Au revoir: Kanbé

Exemples

Mot Traduction Prononciation standard
terre dugu kolo dougou kolo
ciel san kolo
eau ji dji
feu ta souma
homme tiè
femme musso mousso
manger doumouni
boire min
grand bogna
petit dogo
nuit su sou
jour tile tlé, klé
grand,gros,vaste bélé bélé
un kélé
deux fla
trois saba
quatre nani
cinq dourou = lourou
six wôro
sept wolônvila
dix tan
travail bara
enfant den
argent wari

Codes

le bambara a pour codes :

  • bm, code de langue IETF (en)
  • bm, selon la norme ISO 639-1 des codes de langues alpha-2,
  • bam, selon la norme ISO 639-2 des codes de langues alpha-3,

Voir aussi

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Portail des langues Portail des langues
  • Portail du Mali Portail du Mali
  • Portail du Burkina Faso Portail du Burkina Faso
  • Portail de la Côte d’Ivoire Portail de la Côte d’Ivoire
Ce document provient de « Bambara ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Langue bambara de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bambara — Cet article concerne la langue bambara. Pour le peuple bambara, voir Bambaras. Bambara Bamanankan Parlée au  Mali …   Wikipédia en Français

  • BAMBARA — est certainement l’un des ethnonymes les plus célèbres d’Afrique de l’Ouest, sans qu’il ait jamais pour autant désigné une population strictement identifiable et aisément délimitable sur le terrain. Sa notoriété, au contraire, est à la mesure de… …   Encyclopédie Universelle

  • Langue Véhiculaire — Une langue véhiculaire est une langue, souvent simplifiée, servant de moyen de communication entre populations de langues différentes. Elle s’oppose à la langue vernaculaire, parlée localement par une population. Les langues liturgiques jouent… …   Wikipédia en Français

  • Langue vehiculaire — Langue véhiculaire Une langue véhiculaire est une langue, souvent simplifiée, servant de moyen de communication entre populations de langues différentes. Elle s’oppose à la langue vernaculaire, parlée localement par une population. Les langues… …   Wikipédia en Français

  • Bambara — Bambara, heidn. Volksstamm am obern Senegal und Niger (s. Karte bei »Guinea«), ein Mischvolk von Negern und Fulbe, sanft, gut geartet und arbeitsam, aber von ihren mohammedanischen Unterdrückern, den Toucouleurs, in den äußersten Stand der Armut… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Bambara (Volk) — Jäger Die Bambara (oder Bamana) sind eine ethnische Gruppe in Südost Mali am mittleren Fluss Niger sowie an den angrenzenden Gebieten Burkina Fasos. Inhaltsverzeichnis 1 …   Deutsch Wikipedia

  • Langue Arabe — Arabe Pour les articles homonymes, voir Arabe (homonymie). Arabe العربية [al …   Wikipédia en Français

  • Langue arabe — Arabe Pour les articles homonymes, voir Arabe (homonymie). Arabe العربية [al …   Wikipédia en Français

  • Langue nationale — Les 23 langues officielles du parlement européen en 2007. Une langue nationale est langue considérée comme propre à une nation ou un pays, et dont la définition exacte varie selon les pays. Dans certains pays, une langue peut avoir un statut de… …   Wikipédia en Français

  • Langue peuhle — Peul  Pour l article concernant l ethnie, voir Peuls. peul, fulfulde Pular, Pulaar, Peul Parlée en Mauritanie, Sénégal, Mali, Guinée, Burkina Faso, Niger, Nigeria, Gambie, Tchad …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.