Lagny-Sur-Marne


Lagny-Sur-Marne

Lagny-sur-Marne

Lagny-sur-Marne

[[Fichier:
Blason Lagny-sur-Marne 77.svg
"d’azur à la lettre L gothique d’or à dextre, au clou du même à sénestre, le tout couronné de couronne royale ouverte, aussi d’or"
|280px|]]

Administration
Pays France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Arrondissement Meaux
Canton Canton de Dammartin-en-Goële
Code Insee abr. 77243
Code postal 77400
Maire
Mandat en cours
Patrice Pagny
2008-2014
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Marne et Gondoire
Démographie
Population 20 086 hab. (2006)
Densité 3 512 hab./km²
Gentilé Latignaciens ou Laniaques
Géographie
Coordonnées 48° 52′ 44″ Nord
       2° 42′ 27″ Est
/ 48.8788888889, 2.7075
Altitudes mini. 37 m — maxi. 112 m
Superficie 5,72 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Lagny-sur-Marne est une commune française, située dans le département de Seine-et-Marne et la région Île-de-France.

Les habitants sont appelés les Latignaciens ou les Laniaques.

Sommaire

Géographie

La commune de Lagny s'étend entre la vallée de la Marne et le début du plateau de la Brie. Lagny est situé à 28 km à l'est de Paris. Son altitude est d'environ 44 m. La commune est desservie par une gare du réseau transilien Paris-Est. Elle est située sur la ligne Paris-Meaux via Lagny-Thorigny.

Localisation

Lieux-dits, hameaux et écarts

Communes limitrophes

Géologie et relief

Hydrographie

Climat

Voies de communication et transports

Voies ferroviaires

Voies routières

Pistes cyclables

Transports en commun

Urbanisme

Morphologie urbaine

Logement

Projets d'aménagements

Toponymie

Histoire

Fursy de Péronne, moine irlandais, bâtit sur les bords de Marne, au VIIe siècle, un monastère, l' abbaye Saint-Pierre, à partir de laquelle se forment le bourg, puis la ville de Lagny.

Ravagée par les Normands au IXe siècle, passant sous la domination des Comtes de Blois-Champagne, l'abbaye est reconstruite aux XIe et XIIe siècles, anime l'une des plus grandes Foires de Champagne aux XIIe et XIIIe siècles et, après avoir subi une ultime reconstruction au XVIIIe siècle, disparaît avec ses moines à la Révolution. Dans la ville, frappée par deux incendies à l'époque médiévale, il subsiste aujourd'hui trois constructions issues de l'abbaye : l'entrée fortifiée de celle-ci, la chapelle abbatiale de l'église Notre-Dame-des-Ardents, du XIIe siècle, et la mairie actuelle du XVIIIe siècle. Ce nom moderne de l'église abbatiale lui a été donné suite aux prières de la population médiévale, atteinte par deux épidémies du "mal des Aydents": Ce mal, dû à l'ergot de seigle, un champignon pouvant provoquer la mort, décimait pour la deuxième fois en 1126 la population de Lagny. En ce XIIème siècle, incidemment, un grand tournoi de chevaliers se déroula dans la Plaine de la Marne, à l'ouest des remparts, auquel Guillaume Le Maréchal participa, ainsi que Henri le Jeune, le fils héritier du roi d'Angleterre de l'époque, Henry II d'Angleterre. Ce siècle voit aussi le long règne sur la Champagne de Thibaut-le-Grand (Thibaut IV de Blois ou II de Champagne) qui choisit l'abbatiale de Lagny pour lieu de sa sépulture, comme l'avait fait son ancêtre Herbert, comte de Meaux et de Troyes.

Désaffectés sous la Révolution, certains bâtiments de l'abbaye sont vendus en 1796. Le XIXe siècle verra la transformation des bâtiments restants en hôpital militaire. L'inscription « Hôpital Militaire » subsiste encore sur le fronton de la porte principale. Depuis 1842, l'ancienne abbaye abrite la Mairie de Lagny-sur-Marne.

L'entrée fortifiée de l'ancienne abbaye donne aujourd'hui sur la place de la Fontaine. On peut encore y lire une inscription qui date de la Révolution, réalisée en 1793 à l'occasion de la fête de « l'Unité et de l'Indivisibilité de la République » : « Unité Indivisible de la République Liberté Égalité Fraternité ou la Mort ».

L'actuel hôtel de ville est installé dans les bâtiments de l'abbaye. Dès l'entrée on arrive dans les galeries du cloître qui entourent le jardin intérieur. Le grand escalier mène au premier étage, vers les salons d'honneur. Les murs de la galerie du premier étage accueillent de nombreuses toiles des peintres de Lagny-sur-Marne et de sa région, dont Alphonse Lint, mort en 1900, rattaché à l'École de Barbizon et aux impressionnistes. Certains tableaux furent achetés par le baron de Rothschild et offerts à la ville de Lagny-sur-Marne.

L'abbaye est reliée à l'abbatiale par une porte qu'utilisaient autrefois les moines pour se rendre aux offices. Un des tableaux de l'abbatiale, certainement la Descente du Saint-Esprit, fut offert par Louis XIV, de passage à Lagny. Le 23 décembre 1933, une catastrophe ferroviaire s'est produite entre Lagny et Pomponne faisant plus de deux cents tués.

Les mystères de l'Abbaye Saint Pierre

La façade de l'abbaye Saint-Pierre.

L'abbaye renferme 2 mystères :

  • Le clou de la croix :
    Le blason de la ville comporte un clou. il s'agit de la pointe d'un des clous de la croix du Christ, remis par le roi Robert le Pieux vers 1019 à l'abbaye. Cette relique disparut lors de pillage du monastère par les calvinistes en 1567. Cette relique est depuis perdue.
  • L'épée de Jeanne d'Arc :
    Jeanne d'Arc est passée deux fois à Lagny-sur-Marne : en septembre 1429 et au printemps 1430.
    Lors de ce second passage, Jeanne accomplit un miracle, sur lequel s' appuieront les autorités catholiques pour sa canonisation : elle ressuscite un enfant mort depuis 3 jours, pour lui permettre de recevoir le sacrement du baptême.
    À son départ, Jeanne laisse 6 épées. L'une d'elles a appartenu à Charles Martel, qui s'en serait servi pour arrêter les Arabes à Poitiers en 732.
    Cette « épée sainte » fut cachée par un prêtre de l'abbaye. Elle se trouverait toujours à Lagny, soit dans un souterrain situé sous l'église, soit murée dans un pilier de la chapelle...

Population et société

Démographie

Une rue commerçante de Lagny-sur-Marne.

Lagny-sur-Marne est une commune qui comptait 19 368 habitants en 1999, contre 18 643 habitants en 1990). La répartition hommes/femmes y est égale à la moyenne nationale (48,6% d'hommes, 51,4% de femmes). Elle compte actuellement 8 506 logements pour 7 730 foyers, soit 6,8% de logements vacants (ce qui est inférieur à la moyenne de 8%). 38,6% de ces logements sont des maisons individuelles, et 58,6% des appartements.

Le revenu moyen par habitant y est de 24 593 € / an, la moyenne nationale étant de 20 363 € / an. Le taux de chômage n'y est que de 9,8% (moy. nat. 12,9%).

Évolution démographique
(Source : Ehess[1] et INSEE[2])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 607 1 745 1 786 1 753 1 869 2 029 2 212 2 407 2 716
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 817 3 458 3 988 3 999 4 272 4 621 4 990 4 998 5 341
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
5 442 5 560 5 880 6 302 6 936 7 642 8 310 7 960 8 982
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 - -
11 945 15 743 16 465 17 959 18 643 19 368 20 086 - -

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


Politique et administration

Tendances politiques et résultats

Administration municipale

Liste des maires successifs [3]
Période Identité Parti Qualité
1995 - Patrice Pagny Indé 1er vice-président de Marne-et-Gondoire (2001- 2008)
1977 1995 Claude Avisse RPR
1971 1977 René Lallemant
1965 1971 Serge Pollet
1953 1965 Paul Lévêque
1944 1953 Robert Flamant
1938 1944 Marcel Remond
1935 1938 Paul d'Halluin
1933 1935 Arthur Gomot
1925 1933 Victor Simonnet
1919 1925 Henri Durand
1912 1919 Emile Joseph Colin
1902 1912 Charles Louis Alfred Brebion
1900 1902 Jean Paul Alfred Bessin
1876 1900 Emile Adolphe Quillard
1860 1875 Gatien François Bonnet médecin
1854 1860 Simon Ithier Edmond Burdel
1848 1854 Simon Pierre Fortuné Loquin
1848 1848 Thomas Louis Charles Guillion
1845 1848 Simon Pierre Fortuné Loquin
1837 1845 Pierre Augustin Pillaut
1830 1837 François Pierre Michel Charpentier
1815 1830 Augustin Gatien Bouzemont
1800 1815 Pierre-Fursy Bureaux
1795 1799 Georges Marrault
1794 1795 Luc Aublan notaire
1792 1794 Louis Simon Aussone
1790 1792 Luc Aublan notaire
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Liste des maires

Instances judiciaires et administratives

Politique environnementale

Canton

Intercommunalité

Économie

La ville de Lagny possédait des tanneries et des marchés très dynamiques ont toujours lieu le mercredi, vendredi et dimanche. C'est cependant l'hôpital (Centre hospitalier de Lagny-sur-Marne) qui emploie le plus de personnes dans la ville.

Revenus de la population et fiscalité

Emploi

Entreprises et commerces

Enseignement

Établissements scolaires

  • Lycée public général et technologique Van-Dongen
  • Collège les 4 arpents
  • Collège Marcel-Rivière
  • Ensemble scolaire privé catholique Saint-Laurent - La Paix Notre Dame
  • Ecole privée catholique Saint-Joseph

Vie universitaire

Culture

Cité médiévale, la ville compte de nombreux monuments historiques comme l'église Notre-Dame-des-Ardents (XIIIe siècle) et l'église Saint-Furcy (XVe siècle).

Un des berceaux du pointillisme, elle a vu naître le « Groupe de Lagny » (Émile-Gustave Cavallo-Péduzzi, Léo Gausson, Maximilien Luce).

Festivités et évènements

  • "Carnaval", première quinzaine de mars
  • "Dimanche au bord de l'eau", Dernier dimanche de juin, animations, promenades, concours de peinture au bord de la Marne. Cet évenement est partagé avec d'autres ville où la Marne passe; Comme Vaires sur Marne.

Jumelages

Santé

Sports

Police

Médias

Vie locale

Cultes

Marché

Environnement

Culture locale et patrimoine

Gastronomie

Patrimoine religieux

Monuments et lieux touristiques

L'hôtel de ville de Lagny-sur-Marne.
  • Église abbatiale Saint-Pierre Notre-Dame-des-Ardents
(Classée au titre des Monuments Historiques le 12 juillet 1886)
(Classée au titre des Monuments Historiques le 19 février 1982)
  • Hôtel de Ville
Ancien cloître de l'abbaye Saint-Pierre, les bâtiments de la mairie ont été construits entre 1755 et 1765 et restaurés à la fin du XIXe siècle. (Inscrit à l'inventaire des Monuments Historiques le 30 mai 1969)
  • Immeuble des Cinq Pignons
La partie basse de l'immeuble des Cinq Pignons, sur la place de la Fontaine, date du XIIe siècle. Il s'agit d'une ancienne halle, abritant les marchands de la ville d'Ypres lors des foires de Lagny au Moyen-Âge. La halle originelle a été complétée au XVIe siècle par des habitations, dont les toitures en pignon ont donné son nom à l'immeuble. (Inscrit à l'inventaire des Monuments Historiques le 12 mars 1970)
Située sur la place de la Fontaine, la fontaine Saint-Fursy actuelle date de 1902. Elle remplace une fontaine originale, datée du XIIe siècle et ornée de bas-reliefs, détruite à cause de sa vétusté. La source qui alimente la fontaine est supposée avoir jailli miraculeusement sous le bâton de Saint-Fursy. (Inscrit à l'inventaire des Monuments Historiques le 16 mars 1926)
Actuellement dans un jardin public situé derrière l'abbatiale Saint-Pierre Notre-Dame-des-Ardent, cette statue date de 1923 et ornait à l'origine la place du marché, avant d'être déplacée au cours des années 1960.
  • Lavoir
Un ancien lavoir, toujours visible rue Saint-Paul, date du milieu du XIXe siècle, à une époque où ont eu lieu d'importantes rénovations du centre ville de Lagny-sur-Marne. Il remplace différents petits lavoirs qui étaient disposés autour de la fontaine Saint-Fursy.

Patrimoine culturel

Aux alentours

Équipements ou services

Personnalités liées à la commune

  • Honoré de Balzac venait régulièrement à Lagny-sur-Marne chez son imprimeur pour l'édition des Illusions perdues.
  • Louise Michel passe plusieurs mois à Lagny-sur-Marne en 1851 au pensionnat de Mme Duval où elle se prépare au métier d'institutrice.
  • Léo Gausson, peintre du groupe de Lagny, est né dans une des maisons à pignons, le 14 février 1860.
  • Léon Bloy, écrivain polémiste. "Quatre Ans de Captivité à Cochons-sur-Marne" est le résumé de son séjour à Lagny-sur-Marne et dans les environs entre 1900 et 1904.
  • Thierry Rey, natif de Lagny-sur-Marne, est l'un des plus célèbres judoka français. Aujourd'hui, un gymnase de Lagny-sur-Marne porte son nom.
  • Francis Llacer, joueur de football, est né à Lagny-sur-Marne.
  • Pierre Hasquenoph, Paul Wehage et Jean-Thierry Boisseau, compositeurs de musique classique, ont vécu ou vivent à Lagny-sur-Marne.
  • Bruce Abdoulaye, joueur de football international congolais vit à Lagny-sur-Marne.
  • Harlem de la Star Academy.
  • Cyril Cinélu, gagnant de la Star Academy 2006.
  • Vincent Delporte, champion du monde 1998 et vice-champion du monde 2000 de hockey subaquatique. Membre du Hockey Subaquatique Club de Lagny.
  • Xavier Blond, natif de Lagny-sur-Marne, international de rugby.
  • Benjamin boukpeti, togolais, 3eme des JO de Pekin et au club de kayak de lagny

Héraldique logotype et devise

Compléments

Bibliographie

Iconographie

Galerie d'images

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

Commons-logo.svg


  • Portail de Seine-et-Marne Portail de Seine-et-Marne
  • Portail de l’Île-de-France Portail de l’Île-de-France
Ce document provient de « Lagny-sur-Marne ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Lagny-Sur-Marne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Lagny-sur-marne — [[Fichier: d’azur à la lettre L gothique d’or à dextre, au clou du même à sénestre, le tout couronné de couronne royale ouverte, aussi d’or |280px|]] Administration Pays France Ré …   Wikipédia en Français

  • Lagny sur marne — [[Fichier: d’azur à la lettre L gothique d’or à dextre, au clou du même à sénestre, le tout couronné de couronne royale ouverte, aussi d’or |280px|]] Administration Pays France Ré …   Wikipédia en Français

  • Lagny-sur-Marne — Lagny sur Marne …   Deutsch Wikipedia

  • Lagny-sur-Marne — Bandera …   Wikipedia Español

  • Lagny-sur-Marne — Pour les articles homonymes, voir Lagny (homonymie). 48° 52′ 44″ N 2° 42′ 27″ E …   Wikipédia en Français

  • Lagny-sur-Marne — French commune nomcommune=Lagny sur Marne map size=270px adjustable mapcaption=Location (in red) within Paris inner and outer suburbs lat long=coord|48|52|44|N|2|42|27|E région=Île de France département=Seine et Marne arrondissement=Torcy… …   Wikipedia

  • Lagny-sur-Marne — Original name in latin Lagny sur Marne Name in other language Lan i sjur Marn, lnyy swr mrn, rani=shuru=marunu, Ланьи сюр Марн, Ланьї сюр Марн State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 48.86667 latitude 2.71667 altitude 108 Population… …   Cities with a population over 1000 database

  • Cantón de Lagny-sur-Marne — Saltar a navegación, búsqueda Cantón de Lagny sur Marne País Francia Región Isla de Francia Departamento …   Wikipedia Español

  • Kanton Lagny-sur-Marne — Region Île de France Département Seine et Marne Arrondissement Torcy Hauptort Lagny sur Marne Einwohner 31.093 (1. Jan. 2008) …   Deutsch Wikipedia

  • Canton De Lagny-sur-Marne — Administration Pays France Région Île de France Département Seine et Marne Arrondissement Arrondissement de Torcy Code cantonal 77 14 …   Wikipédia en Français