Labrador


Labrador
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Labrador (homonymie).
Labrador
Flag of Labrador.svg
Drapeau du Labrador Armoiries du Labrador
Devise
Latin: Munus splendidum mox explebitur
La tâche splendide sera bientôt accomplie
Labrador, Canada
Geographie
Superficie: 269 073,3 km²
Superficie (marine): 31 340 km² (4 %)
Côtes: 7 886 km
Point culminant: Mont d'Iberville
(1652 m)
Plus longue rivière: Fleuve Churchill
(856 km)
Capitale administrative: Happy Valley-Goose Bay
Demographie
Population(2001): 27 864 hab.
Principale ville Happy Valley-Goose Bay
7,969 (2001)
Politique
Government of Newfoundland & Labrador
http://www.gov.nl.ca
Membres du Parlement du Canada: 1
Membres de la Chambre d'Assemblée de Terre-Neuve-et-Labrador: 4
Carte du Labrador

Le Labrador est la région continentale de la province du Terre-Neuve-et-Labrador. Cependant, au Québec, un conflit frontalier subsiste avec cette province[1].

Le Labrador est séparé de l'île de Terre-Neuve par le détroit de Belle-Isle. La région fait partie de la péninsule du Labrador (dont la région côtière est parfois aussi nommée Markland, « terre du bois » en vieux norrois).

Le Labrador a une population de 27 860 habitants (2001) dont 30 % est d'origine autochtone (Inuit, Innu et Métis), répandue sur une surface de 294 330 km² aussi grande que l'Italie, ou la Nouvelle-Zélande. On trouve une petite communauté francophone d'origine québécoise et acadienne, venue dans les années 60 pour travailler dans l'exploitation minière.

Sommaire

Histoire

Un procès devant le Conseil Privé à Londres, débuté en 1922, aboutit en 1927 à une décision qui avantageait fortement Terre-Neuve en ce sens où le territoire du Labrador fut retiré du territoire du Québec et concédé à Terre-Neuve sans vote populaire ni compensation pour le Québec. Deux des cinq juges du conseil privé avaient des intérêts monétaires dans cette affaire[2]. Lors de son entrée dans la Confédération canadienne, en 1949, Terre-Neuve a exigé que la frontière de 1927 fasse partie intégrante de la Constitution.

Le Québec a toujours contesté cette décision. Celle-ci n'est toutefois plus aussi importante qu'elle le fut autrefois, la seule contestation maintenue par le gouvernement est une définition différente de la frontière sud entre le Labrador et le Québec qui apparaît sur les cartes géographiques au Québec.

Projet de scission avec Terre-Neuve

Une Commission royale en 2002 révélait une insatisfaction forte règnant chez les Labradoriens quant à leur place au sein de la Province de Terre-Neuve-et-Labrador et donc une pression naissante certaine pour que le Labrador se sépare de Terre-Neuve et devienne un territoire séparé.

Les Innus préféreraient que ce territoire devienne leur patrie comme le Nunavut l'est pour les Inuits ; une résolution de l'Assemblée des Premières Nations en 1999 réclamait le Labrador comme patrie des Innu et exigeait sa reconnaissance formelle avant toute discussion constitutionnelle ultérieure concernant la région.

Depuis 2005, les Inuits qui vivent dans le nord du Labrador ont droit à un régime de gouvernement autonome dans une région appelée le Nunatsiavut ("notre beau pays"), qui comprend tout le nord du Labrador ainsi que quelques régions dans les latitudes centrales.

Chronologie

Démographie

Hopedale
Inuit du Labrador, Ville de Nain
Évolution de la population dans les principales villes
Ville 1996 2001
Happy Valley-Goose Bay 7 969 8 655
Labrador City 7 744 8 455
Wabush 1 894 2 018
Nain 1 159 996
L'Anse-au-Loup 635 621
Cartwright 629 628
Hopedale 559 591
North West River 551 567
Port Hope Simpson 509 577
Forteau 477 505
Facteurs Démographiques (2001)
Facteur Labrador Canada
Répartition H/F 50,6/49,4 49,0/51,0
Âge médian 32,6 37,6
Population immigrée (née hors Canada) 1,5 % 18,4 %
Population aborigène 34,9 % 3,3 %
Catholiques 28,4 % 43,6 %
Protestants 67,4 % 29,2 %
Autre religion 0,8 % 10,6 %
Pas de religion 3,4 % 16,5 %
Revenu médian (+ de 15 ans) 19 229$ 22 120$
Chômage 19,1 % 7,4 %

Religion

Le Labrador correspond à la juridiction ecclésiastique du diocèse de Corner Brook et Labrador.

Notes et références

Voir aussi

Bibliographie

  • (en) Albert Peter Low, Report on explorations in the Labrador peninsula along the East Main, Koksoak, Hamilton, Manicuagan and portions of other rivers in 1892-93-94-95, Ottawa, Queen's Printer, 1896, 387 p. [lire en ligne (page consultée le 2010-09-13)] 

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Labrador de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • labrador — LABRADÓR s.n. Mineral din grupul feldspaţilor, cu reflexe albăstrui şi verzui, folosit ca piatră semipreţioasă. – Din fr. labrador. Trimis de LauraGellner, 16.05.2004. Sursa: DEX 98  labradór s. n. (sil. bra ), pl. labradóri Trimis de siveco, 10 …   Dicționar Român

  • Labrador — bezeichnet eine ostkanadische Halbinsel, siehe Labrador Halbinsel ein Teil der Provinz Neufundland und Labrador, siehe Labrador (Kanada) eine Hunderasse, siehe Labrador Retriever eine alternative Bezeichnung des Minerals Labradorit ein… …   Deutsch Wikipedia

  • Labrador — Labrador1 [lab′rə dôr΄] n. [also l ] LABRADOR RETRIEVER Labrador2 [lab′rə dôr΄] [prob. < Port lavrador, landholder, for 15th c. Port explorer João Fernandes, a landholder in the Azores: the name was first applied to Greenland] 1. Labrador… …   English World dictionary

  • Labrador — Lab ra*dor , n. A region of British America on the Atlantic coast, north of Newfoundland. [1913 Webster] {Labrador duck} (Zo[ o]l.), a sea duck ({Camtolaimus Labradorius}) allied to the eider ducks. It was formerly common on the coast of New… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Labrădor [1] — Labrădor (früher Estotiland, in neuerer Zeit officiell New Britain [Neu Britannien] genannt), große Halbinsel im Osten von Nordamerika, zwischen 50° bis 64° nördl. Breite u. 37° bis 61° westl. Breite (von Ferro), grenzt im Süden an Canada u. den… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Labrador — Labrador, Mineral. Der Labrador des Steinhandels ist als sogenannter norwegischer Labrador ein dunkelgrauer Augitsyenit mit sehr viel bläulich farbenschillerndem Natronorthoklas (Feldspat, s.d.); er wird bei Laurvig und Frederikswaern in Norwegen …   Lexikon der gesamten Technik

  • Labrador — (also Labrador retriever) ► NOUN ▪ a breed of retriever with a black or yellow coat, used as a gun dog or guide dog. ORIGIN named after the Labrador Peninsula of eastern Canada, where the breed was developed …   English terms dictionary

  • Labradōr — Labradōr, die zu Britisch Nordamerika (s. die Karte bei »Kanada«) gehörige größte nordamerikanische Halbinsel, zwischen 50°30´ 62°30´ nördl. Br. und 56–79° westl. L., vom Lorenzgolf nebst der Belle Isle Straße, vom Atlantischen Ozean, von der… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Labradŏr — (Labradorit, Labradorstein), Mineral der Feldspatgruppe (vgl. Feldspat), zunächst der durch sein prachtvolles Farbenspiel ausgezeichnete Feldspat von der Küste von Labrador, dann jeder diesem gleich zusammengesetzte Feldspat. Man hat den L. als… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Làbrādor — (Labrȃdor) m geogr. najveći poluotok Sjeverne Amerike (SI Kanada) ✧ {{001f}}engl …   Veliki rječnik hrvatskoga jezika

  • labrador — labrador, ra sustantivo agricultor, cultivador, campesino, paisano (Galicia), aldeano (País Vasco), labriego, labrantín, pegujalero, pelantrín, destripaterrones …   Diccionario de sinónimos y antónimos


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.