Labor Omnia Vincit Improbus


Labor Omnia Vincit Improbus

Labor omnia vincit improbus

Labor omnia vincit improbus est une locution latine signifiant en français « Un travail acharné vient à bout de tout ».

Elle est reprise d'une phrase répartie sur deux vers de Virgile dans les Géorgiques, au livre I. La phrase originale est au parfait Labor omnia vicit improbus, Improbus étant renvoyé au début du vers suivant (du 145 au 146)[1].

Dans ce poème, les campagnes, le travail de la terre et les paysages bucoliques sont vantés. En effet, après des dizaines d'années de guerres civiles, les romains aspirant à la paix furent engagés par Auguste à s'installer dans les campagnes et à retrouver la ruralité perdue à la guerre. Labor omnia vincit improbus, en définitive, prône le goût du travail et de l'effort.

La Chambre de Commerce, d'Industrie, d'Agriculture et des Métiers de Pointe-Noire, l'Ecole Royale Technique de la Force Aérienne Belge (Saffranberg), l'Ecole d'Etat-major général suisse l'ont adoptée comme devise ainsi que les éditions Res Universis spécialisées en histoire locale. Elle est aussi la devise de la famille princière roumaine Ghika (Ghica).

Notes et références

  1. http://gerardgreco.free.fr/IMG/pdf/Virgile-Georgiques-livre_1-Juxta_V02.pdf page 18 du livre ou page 21 du fichier, aux vers 145 et 146.
Ce document provient de « Labor omnia vincit improbus ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Labor Omnia Vincit Improbus de Wikipédia en français (auteurs)