La Loupe


La Loupe
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Loupe (homonymie).

48° 28′ 21″ N 1° 00′ 57″ E / 48.4725, 1.01583333333

La Loupe
Administration
Pays France
Région Centre
Département Eure-et-Loir
Arrondissement Nogent-le-Rotrou
Canton La Loupe
Code commune 28214
Code postal 28240
Maire
Mandat en cours
Eric Gérard
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes des Portes du Perche
Site web www.ville-la-loupe.com
Démographie
Population 3 465 hab. (2008)
Densité 477 hab./km²
Géographie
Coordonnées 48° 28′ 21″ Nord
       1° 00′ 57″ Est
/ 48.4725, 1.01583333333
Altitudes mini. 192 m — maxi. 243 m
Superficie 7,27 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

La Loupe est une commune française située dans le département d'Eure-et-Loir et la région Centre. C'est une commune du Parc naturel régional du Perche et le chef-lieu du canton de La Loupe. Elle fait partie de la communauté de communes des Portes du Perche.

Sommaire

Géographie

La Loupe est située dans l'arrondissement de Nogent-le-Rotrou, dans le Perche.

La ligne de chemin de fer Paris - Le Mans traverse La Loupe, la reliant ainsi par le train à Paris Montparnasse, Chartres et Le Mans.

Histoire

L'origine du nom "La Loupe" n'a jamais été parfaitement établie. Selon certaines sources, la ville tire son nom des loups (lupa : louve) qui hantaient la région ; selon d'autres d'un chêne druidique énorme qu'on appelait "chêne de la loupe" (quercus de lupa). On a également parlé de "laubja", d'où le mot "loge" (maison forestière).

Selon les plus anciens documents retrouvés à ce jour, La Loupe faisait partie des terres du diocèse de Chartres, baillée à Thibault le Grand, comte de Champagne et de Chartres, mort en 1152.

Le comte de Sancerre hérita alors de la chatellenie en 1232. Son fils, Etienne de Saint-Coesair, comte du Perche, fit batir la chapelle Notre Dame des Fleurs au pied du château.

Au XIVe siècle, le domaine passa successivement dans les familles de Melun, de Préaux, de la Revière et d'Angennes. Le 26 août 1393, le fief de La Loupe fut vendu à Renaud II d'Angennes, seigneur de Rambouillet. Le manoir féodal fut détruit par les Anglais au XV° siècle et fut reconstruit en 1574.

En 1665, le maréchal de La Ferté fit construire le château actuel sur des plans de Vauban. Le domaine fut la possession de la famille de La Ferté Saint Nectaire jusqu'en 1790 : il fut confisqué à la Révolution et le marquis de La Ferté émigra. La Loupe fut alors érigée en canton.

Du château, il reste un grand corps de logis dont la façade côté ville est austère ; du côté du parc, un corps en avancée s'orne à chaque étage de deux niches encadrant la grande baie. La commune a repris les armoiries de la famille d'Angennes, y ajoutant le gros chêne (une curiosité route de Rémalard) ainsi que la croix de guerre en souvenir du bombardement de 1944.

Sous l'Ancien Régime, La Loupe dépendait du bailliage principal de Chartres, du gouvernement militaire et de la généralité d'Orléans.

Le 1er juin 1811, l'Empereur Napoléon 1er et l'Impératrice Marie-Louise furent reçus à La Loupe, ce qui occasionna une dépense à laquelle durent contribuer les communes les plus riches de l'arrondissement.

Les Prussiens occupèrent la commune du 20 novembre 1870 au 14 mars 1871. Paul Deschanel (1855-1922), Député d'Eure-et-Loir, Président de la Chambre et futur président de la République (en 1920) avait surnommé la ville "l'Athènes d'Eure-et-Loir". Le 23 novembre 1929, un gros incendie détruisit l'église, ce qui permit la découverte du tombeau des seigneurs d'Angennes.


Le 17 juin 1944, en début de soirée, le centre-ville est bombardé à tort par 7 bombardiers alliés qui manquent la cible prévue, un dépôt d'essence allemand. Le bilan est lourd : 73 personnes sont tuées, dont le maire de l'époque, et plus de 100 sont blessées, 92 immeubles sont détruits, 83 sont devenus inhabitables et environ 250 sont endommagés. La Loupe devenait la ville la plus sinistrée de la Seconde Guerre mondiale du département et sera décorée de la Croix de guerre le 11 novembre 1948.

Des décombres surgit un nouveau centre ville. La commune a acheté le château et le parc, et La Loupe coule aujourd'hui des jours paisibles. Bourg de marchés et de foires dès le XIVe siècle, elle est le chef-lieu d'un canton dynamique.

Sources : site de la Ville de La Loupe

Héraldique

blason

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :

de sable au sautoir d’argent, à l’écusson du même au chêne terrassé de sinople brochant en abîme sur le tout.

Administration

Le Maire et Conseiller Général est M. Eric Gérard (Divers Droite) depuis Mars 2008. La Députée est Mme Laure de La Raudière (UMP) élue en juin 2007.


Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1989 2001 Jacques Renard PS Conseiller Général
2001 2008 Christian Escobar PS  
2008   Eric Gérard Divers Droite Conseiller Général

Démographie

La Loupe compte environ 3 500 habitants.

Évolution démographique
(Source : INSEE[1])
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008
2737 3510 3719 3693 3820 3734 3506 3465
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments

  • Château de La Loupe, dans le centre-ville. On y retrouve aujourd'hui des salles d'exposition.
  • Le Gros Chêne, à la sortie de la ville, vers Meaucé

Situé sur la commune de Meaucé, le gros chêne serait un reste du bois environnant le château primitif de La Loupe et aurait remplacé un chêne druidique millénaire. Il est le sujet de nombreuses légendes. Il aurait été planté, en 1360, par un chevalier de Montireau, qui partait en croisade, et Jeanne, fille du seigneur de Meaucé, en gage de fidélité. Henri IV, qui venait assez fréquemment dans la région, se serait assis sous le chêne un jour de chasse. On dit également que dans une cavité de l’arbre se trouvait une statuette de la Vierge vénérée dans le pays. Des révolutionnaires enlevèrent la statue et à sa place poussa un champignon ayant la forme de la Vierge… Quelque temps plus tard, l’ordre fut donné d’abattre le chêne, et lorsque les outils des bûcherons s’émoussèrent et se cassèrent sans entamer l’arbre… on cria au miracle. Les pèlerinages au pied du chêne se firent plus rares à partir de 1920 puis cessèrent tout à fait. Le gros chêne a une circonférence de 14.30 m au pied et de 8.60 m à un mètre du sol[2].

Sports

  • La ville accueille le départ de la classique cycliste Paris-Tours en 2010.

Personnalités liées à la commune

Jumelage

  • La Loupe est jumelée avec :

Royston, Hertfordshire [Royaume-Uni] - la Maire s'appelle Robert Inwood, voir Hertfordshire ou Royston [site en anglais]
Drapeau de l'Allemagne Pfalzgrafenweiler (Allemagne), - la Maire s'appelle Dieter Bischoff, voir Site de la commune

Notes et références

Voir aussi

Article connexe

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article La Loupe de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • loupe — [ lup ] n. f. • 1328; o. i.; soit du rad. expr. lopp « chose informe », soit du frq. (cf. rhénan Luppe « morceau ») 1 ♦ Techn. Perle brute ou pierre précieuse présentant un défaut de cristallisation qui rend sa transparence imparfaite. Loupe d… …   Encyclopédie Universelle

  • loupé — loupe [ lup ] n. f. • 1328; o. i.; soit du rad. expr. lopp « chose informe », soit du frq. (cf. rhénan Luppe « morceau ») 1 ♦ Techn. Perle brute ou pierre précieuse présentant un défaut de cristallisation qui rend sa transparence imparfaite.… …   Encyclopédie Universelle

  • Loupe binoculaire — Loupe Pour les articles homonymes, voir Loupe (homonymie). Une loupe, grossissant l image d un crayon …   Wikipédia en Français

  • Loupe light — Loupe lightsare used in conjunction with loupes. They are mainly used in the fields of medicine, dentistry and jewelry. Because loupes magnify a small field of vision, the amount of light that is focused into through the loupe is less than what… …   Wikipedia

  • loupe — LOUPE. s. f. Excroissance de chair, qui vient sous la peau, & qui s esleve en rond, & s augmente plus ou moins selon la disposition des parties où elle s attache. Il luy est venu une loupe à la teste, sous la gorge. le Chirurgien luy a coupé sa… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • loupe — (l[=oo]p), n. Any of a variety of small magnifying glasses, having a magnifying power from 2X to 20X, commonly of 10X, which may be held in the hand, or in some cases held within the eyesocket without the use of a hand. It is commonly used by… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • loupe — watchmaker s magnifier, 1909, from Fr. loupe …   Etymology dictionary

  • loupe — Loupe, Panus. B. forte a Lobus, car c est comme un gros lopin de chair, Ganglion etiam vocant medici. Une loupe …   Thresor de la langue françoyse

  • Loupe — Loupe, Linsenglas mit sehr nahem Brennpunkte in einen Reif gefaßt, mit Griff zum Halten, um kleine Gëgenstände mit Leichtigkeit zu vergrößern …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Loupe — (franz., spr. lūpe), s. Lupe …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Loupe — (Lupe), s. Mikroskop …   Kleines Konversations-Lexikon