La Hulotte


La Hulotte
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chouette hulotte.
La Hulotte
Revue de vulgarisation scientifique La Hulotte.gif

Pays Drapeau de France France
Langue Français
Périodicité deux numéros par an
Genre naturalisme
Diffusion 160 000 ex. (2009)
Date de fondation 1972
Éditeur Boult-aux-Bois

Directeur de publication Christine Déom
Rédacteur en chef Pierre Déom
ISSN 0337-2154
Site web La Hulotte

La Hulotte est une revue naturaliste française à parution semestrielle (« irrégulomadaire » selon le mot de son auteur), diffusée uniquement par abonnement[1].

Sommaire

Histoire

Cette petite revue a été créée en 1972 comme journal de classe dans l'école de Rubécourt dans les Ardennes françaises, sous la tutelle d'un jeune instituteur, Pierre Déom. Devant le succès des cinq premiers numéros, tirés à moins de 1 000 exemplaires sur une simple Ronéo et jamais réédités depuis, Pierre Déom décide de la publier pour tout public sur un rythme mensuel, et non plus seulement dans le cadre scolaire. Nommée La Hulotte des Ardennes jusqu'au n°21 (en 1974), elle devient La Hulotte tout court quand sa diffusion s'étend à toute la France.

Mensuelle à l'origine, la publication des numéros s'espace de plus en plus au fur et à mesure que s'accroît la quantité de travail nécessitée par l'augmentation du nombre d'abonnés et la complexité des dessins. Tombée en deçà des quatre numéros par an, La Hulotte perd en 1984 son numéro de Commission paritaire et les avantages afférents et n'est donc plus considérée comme un « journal ».

C'est principalement le bouche-à-oreille qui lui a donné, au fil des ans, une audience nationale et même internationale[2]. Elle compte en 2009 plus de 160 000 abonnés, en France et sur les cinq continents.

Contenu

Près de 40 ans après avoir fondé la revue, Pierre Déom reste l'unique auteur des textes et des dessins illustrant la revue. La Hulotte présente la vie des animaux et des plantes de la France tempérée (initialement du département des Ardennes), pour la plupart très communs mais mal connus du grand public (hirondelle, taupe, aulne, gui, araignée pholcus...). Un de ses buts premiers était d’amener les enfants et les jeunes à aller les découvrir sur le terrain et à créer des clubs nature, les clubs CPN (Connaître et Protéger la Nature).

Éditorialement, La Hulotte se distingue des autres publications par trois particularités : les illustrations, l'humour des textes, la rigueur scientifique. Les illustrations sont des dessins en noir et blanc d'une très grande finesse (il n'y a presque jamais de photos), côtoyant des dessins humoristiques de style « bande dessinée » ; très souvent, les deux styles se mélangent en un seul dessin. L'humour des textes fait appel à la personnification des animaux et des plantes (interview des intéressés, enquêtes policières, etc.), à des allusions à l'actualité et à des clins d'œil à d'autres dessinateurs. La rigueur scientifique est assurée par les sources et la relecture par des spécialistes reconnus.

Mis à part les cinq premiers numéros qui sont inaccessibles, la collection est constamment rééditée et constitue une riche base documentaire sur la faune et la flore de France, qui allie humour (parfois même allusions politiques), sérieux de l'information et qualité des illustrations à la plume.

Devise

« La Hulotte, le journal le plus lu dans les terriers » (peut changer pour « le plus lu dans les nids », etc., en fonction des circonstances).

Liste des numéros

À la fin de l'année 2010, 95 numéros de la revue étaient parus. Les numéros 1 à 5 n'ont pas fait l'objet de réédition.

Articles connexes

Notes et références

  1. Catherine Robin, « Le hussard de La Hulotte », dans L'Express, 29 septembre 2005 (ISSN 0014-5270) [texte intégral (page consultée le 4 mars 2011)] 
  2. Reportage d'Antoine Chao, « L’émission la plus écoutée dans les terriers ! », le 4 mars 2011 dans Là-bas si j'y suis sur France Inter, [ écouter l'émission (page consultée le 8 mars 2011) ]


Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article La Hulotte de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • hulotte — [ ylɔt ] n. f. • 1530; de l a. fr. huler « hurler »; lat. ululare ♦ Oiseau rapace nocturne d Europe de la taille d un corbeau, qui se nourrit principalement d insectes et de petits rongeurs. ⇒ chat huant. Appos. Chouette hulotte. hulotte n. f.… …   Encyclopédie Universelle

  • *hulotte — ● hulotte nom féminin (ancien français uler, crier) Grande chouette nocturne des forêts, qui niche dans un arbre creux, utile prédatrice des rongeurs, musaraignes, escargots et insectes. (La hulotte est une espèce protégée.) [Autre nom chat huant …   Encyclopédie Universelle

  • hulotte — HULOTTE, ou Huette. (L H s aspire.) s. f. Espece de hibou, de gros oiseau nocturne, Le cry de la hulotte est de sinistre presage …   Dictionnaire de l'Académie française

  • hulotte — Picard, Auis nocturna, Vlula …   Thresor de la langue françoyse

  • Hulotte — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. La Chouette hulotte fait partie des rapaces nocturnes elle est l emblème du magazine français La Hulotte Catégorie : Homonymie …   Wikipédia en Français

  • hulotte — (hu lo t ) s. f. Espèce de gros oiseau de nuit, strix aluco, de l ordre des rapaces nocturnes. •   La hulotte, qu on peut appeler aussi la chouette noire et que les Grecs appelaient nycticorax ou le corbeau de nuit, est la plus grande de toutes… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • HULOTTE — ou HUETTE. s. f. (H s aspire. ) Espèce de hibou, de gros oiseau nocturne. Le cri de la hulotte est triste …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • HULOTTE OU HUETTE — n. f. Espèce de chouette noire. Le cri de la hulotte est lugubre …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Chouette hulotte — Pour les articles homonymes, voir La Hulotte. Chouette hulotte …   Wikipédia en Français

  • La hulotte — Pour les articles homonymes, voir Chouette hulotte.  La Hulotte {{{nomorigine}}} …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.