La Douce Mélancolie


La Douce Mélancolie
La Douce Mélancolie
Artiste Joseph-Marie Vien
Année 1756
Type Huile sur canevas
Dimensions (H × L) 86,4 cm × 76,2 cm
Localisation Cleveland Museum of Art

La Douce Mélancolie est un tableau néo-classique, peint par Joseph-Marie Vien en 1756.

Sommaire

Description

Le rôle du décor

Le décor joue un rôle prépondérant dans ce tableau ; il est le reflet d'une pluralité culturelle, d'un mélange de genres. On observe la présence de formes complexes dans le tapis, avec ses motifs entrelacés et ses couleurs orientales propices à la rêverie. À la gauche du personnage, on remarque un encensoir dégageant des volutes de fumée d'encens, manière de rappeler la Pythie de la Grèce antique, qui transmettait les présages divins. Cet ensemble de symboles campe un décor qui encourage à la méditation. J-M. Vien est un amoureux de l'art antique, c'est pour cette raison que l'arrière plan est constitué d'un mur, gravé en semi-relief en forme de colonnades.

Le souci du détail

Ainsi, il est nécessaire de souligner l'importance prêtée aux détails, derrière la simplicité apparente du tableau.

Ce goût pour le détail se reflète, non seulement par la représentation d'objets renvoyant aux cultures grecque et orientale mais aussi par la présence de détails, bien que de taille minime, dont l'importance n'est pas négligeable. Sur la table de bois sculptée, est déposé un livre encore ouvert, laissant supposer sa consultation ressente, sans doute par la jeune fille qui est assise sur le fauteuil de velours rouge. Celle-ci est vêtue d'une longue robe, rappelant la toge romaine ou grecque, de soie couleur or (symbole de la richesse et de la puissance) une ceinture marron souligne une taille délicate, et une sorte de long châle bleu azur, lui aussi d'un aspect soyeux, pare cette femme à la fois soignée et élégante (à l'image des rois de France). Sur la table l'avoisinant, un bouquet de fleurs se pose en opposition avec le livre, illustrant le domaine de la raison, peut-être même du rêve. La présence de ces fleurs ajoute à la représentation d'un intérieur riche, une dimension supplémentaire, évoquant la pureté, le naturel et le soin de la jeune fille au travers de l'attention qu'elle a prêtée aux fleurs. Cette analogie entre l'homme et la nature se repère aussi par la tendresse portée au pigeon que la jeune fille porte sur ses genoux : l'homme et la nature sont en parfaite harmonie, en parfaite entente, presque sur un pied d'égalité. Finalement, ce goût du détail est l'expression de la préoccupation du peintre pour le beau, notamment par la représentation d'une nature en accord avec l'homme.

Clair-obscur et perspectives

Le clair-obscur et la situation du personnage dans le tableau mettent en valeur la méditation de la femme.

Le fond du tableau est un mur sculpté dans un style plutôt antique (grec ou romain) car on discerne une colonne, coupée en biais par une ombre, curieusement présente dans le fond du tableau mais pas au premier plan.

La sensibilité de la mélancolie au XVIIIe siècle

La sensibilité de se siècle se définit en partie par "le mal du siècle" c’est-à-dire 'le spleen' que décrit Denis Diderot dans une de ses lettres à Sophie Volland (1760) [citation nécessaire].

Dans ce tableau, tout d'abord on remarque la position alanguie de la femme, position ambiguë qui évoque cependant la méditation (cf. les peintures des penseurs antiques)[citation nécessaire]. Dans ce cas de figure il s'agirait d'une position faussement négligée voire recherchée, souvent utilisée pour représenter le questionnement (voire la remise en cause), ou la rêverie suscitée par la lecture (le livre). Cette mélancolie est bien perçue comme le mal du siècle ; à la recherche d'informations nouvelles, de découvertes, voici le siècle des Lumières mené par plusieurs philosophes révolutionnaires pour leur époque (Diderot, Rousseau, D'Alembert,...).


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article La Douce Mélancolie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • La douce melancolie — La Douce Mélancolie La Douce Mélancolie Œuvre non libre Pour voir une reproduction, suivre ce lien …   Wikipédia en Français

  • La douce mélancolie — Œuvre non libre Pour voir une reproduction, suivre ce lien …   Wikipédia en Français

  • MÉLANCOLIE — La mélancolie, avant de se trouver réduite à la psychose maniaco dépressive de la psychiatrie classique, a recouvert de nombreuses manifestations symptomatologiques, dont l’éventail, depuis Hippocrate, s’étend de la notion de folie passagère à… …   Encyclopédie Universelle

  • Douce — Doux Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour le patronyme Ledoux en un seul mot, voir Ledoux …   Wikipédia en Français

  • Mélancolie — par Domenico Fetti (ca. 1622). Le terme mélancolie recouvre plusieurs significations qui relèvent de son histoire dans la médecine, la psychiatrie, la psychanalyse et la philosophie ainsi qu en littérature. La mélancolie est aussi un tableau… …   Wikipédia en Français

  • Melancolie — Mélancolie Mélancolie par Domenico Fetti (ca. 1622). La mélancolie est une affection mentale caractérisée par un état dépressif, un sentiment d incapacité, une absence de goût de vivre pouvant, dans les cas les plus graves, conduire au suicide.… …   Wikipédia en Français

  • douce-amère — [ dusamɛr ] n. f. • 1708; de douce et amère ♦ Plante (solanacées) à fleurs violettes et à baies rouges, toxique à forte dose. ⇒ morelle. Des douces amères. ● douce amère, douces amères nom féminin Solanacée commune, aux baies noires vénéneuses,… …   Encyclopédie Universelle

  • mélancolie — (mé lan ko lie) s. f. 1°   Terme d ancienne médecine. Bile noire, humeur hypothétique, un des quatre éléments qui, suivant les anciens, constituaient le corps humain, et dont ils avaient placé le siége dans la rate. On regardait la mélancolie… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MÉLANCOLIE — s. f. T. de Médecine. La bile noire ; l humeur sécrétée par le foie, lorsqu elle devient épaisse et noire. Les anciens médecins regardaient la mélancolie comme capable de produire les affections, les maladies hypocondriaques.   Il signifie aussi …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ROCOCO — Les termes qui désignent les styles sont très souvent, dans leur acception primitive, des mots péjoratifs: gothique, maniérisme, baroque, pompier ont été ou sont encore employés avec une valeur polémique. Ils permettent de qualifier, ou plutôt de …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.