LTE (reseaux mobiles)


LTE (reseaux mobiles)

LTE (réseaux mobiles)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir LTE.
Générations et normes
de téléphonie mobile
0G
0,5G
  • Autotel/PALM
  • ARP
1G
2G
2,5G
2,75G
3G
3,5G
3,75G
4G

Dans l'industrie des télécommunications, LTE (Long Term Evolution) est le nom d'un projet au sein du 3GPP qui vise à produire les spécifications techniques de la future norme de réseau mobile de quatrième génération (4G).

Sommaire

Rappel de la situation en 2007

Les réseaux mobiles de troisième génération actuels s'appuient sur le standard UMTS, dont les performances ont évolué depuis 2002 pour atteindre dans un premier temps des débits moyens de l'ordre de 250 Kbit/s. Avec la technologie HSDPA (High Speed Downlink Packet Access), évolution de l'UMTS, le débit crête théorique atteint 14 Mbit/s.

Buts recherchés et calendrier prévisionnel

Avec la quatrième génération, les industriels et les opérateurs cherchent à faire passer les débits aux alentours de 40 mégabits à l'horizon 2009-2010, 80 et peut être plus à plus long terme. On devrait donc atteindre des débits proches de ceux disponibles dans le fixe avec la fibre optique, avec la nuance que la bande passante sera mutualisée entre tous les utilisateurs présents simultanément dans la zone considérée.

L'état actuel du standard stipule :

  • un débit antenne vers client (descendant) maximum de 326.4 Mbits/sec. (avec 4 antennes (MIMO)) et 172.8 Mbits/sec. (avec 2 antennes) pour chaque tranche de 20 MHz de spectre[1] ;
  • un débit client vers antenne (ascendant) maximum de 86.4 Mbits/sec. pour chaque tranche de 20 MHz de spectre[1] ;
  • le support de 200 clients actifs par cellule et par tranche de 5 MHz de spectre ;
  • une latence inférieure à 5 milli-secondes pour les paquets IP de petit format ;
  • une flexibilité accrue dans l'attribution du spectre de fréquence (1,4 MHz jusqu'à 20 MHz), contrairement aux systèmes actuels où l'allocation se fait par tranche fixe de 5 MHz créant de nombreux problèmes de co-existence entre systèmes concurrents ;
  • taille des cellules de 5 km avec performances optimales, 30 km avec performances raisonnables et 100 km avec performances acceptables ;
  • co-existence avec les standards actuels, les clients pouvant passer d'un standard à un autre sans interruption de la communication ni intervention manuelle et ce d'une manière tout à fait transparente.

Pour quels usages

  • Ils restent encore à définir
  • Amélioration des services de vidéo actuels, avec la vidéo à la demande.
  • Travail en ligne ?

Technologies sous-jacentes

OFDM et MIMO

Technologies 4G concurrentes ou complémentaires

  • WiMax, qui a acquis le 18 octobre 2007 le statut de standard international ITU comme norme 3G. Les détenteurs d'une licence 3G pourront donc déployer du Wimax en sus de l'UMTS.

WiMax est déjà en cours de déploiement, cependant la bande passante de 100 Mbps pour LTE contre 70 Mbps pour WiMax ainsi qu'une accessibilité supérieure (100 km en zone rurale) laisse supposer une emergence de LTE à partir de 2009. Plusieurs équipementiers (Alcatel-Lucent, Nokia Siemens Network, Huawei, Nortel...) et opérateurs télécoms (Orange, Vodafone, T-Mobile...) vont travailler ensemble pour développer des réseaux LTE (Long Term Evolution), successeur de la 3G et candidat à la future 4G.

On sent que le marché des Télécoms se met en ordre de bataille pour le LTE. La signature récente (le 12 février 2008) de la coentreprise entre Alcatel-Lucent et NEC en apporte un exemple concret[2].

Problèmes potentiels

  • Terminaux : changement nécessaire ? Disponibilité ? Coûts ? Autonomie des batteries ?
  • Guerres règlementaires : attribution de nouvelles fréquences, de nouvelles licences ?
  • Réutilisation des fréquences UHF employées actuellement pour la télévision analogique ?
  • Santé publique : problème des ondes et effets sur les êtres vivants ?

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Sources

Ce document provient de « LTE (r%C3%A9seaux mobiles) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article LTE (reseaux mobiles) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Lte (réseaux mobiles) — Pour les articles homonymes, voir LTE. Générations et normes de téléphonie mobile 0G PTT MTS IMTS AMTS 0,5G Autotel/PALM ARP 1G …   Wikipédia en Français

  • LTE (réseaux mobiles) — Pour les articles homonymes, voir LTE. LTE (Long Term Evolution) ou aussi Super 3G est l évolution la plus récente parmi les normes de téléphonie mobile GSM/UMTS, CDMA2000 et TD SCDMA. LTE est aussi appelé « 3,99G » car proche de la 4G… …   Wikipédia en Français

  • LTE — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.   Sigles d’une seule lettre   Sigles de deux lettres > Sigles de trois lettres   Sigles de quatre lettres …   Wikipédia en Français

  • Opérateurs mobiles — Téléphonie mobile Pour les articles homonymes, voir Téléphone (homonymie) et Mobile. La téléphonie mobile est une infrastructure de télécommunication qui permet de communiquer par téléphone sans être relié par câble à un central. Le téléphone… …   Wikipédia en Français

  • Téléphones mobiles — Téléphonie mobile Pour les articles homonymes, voir Téléphone (homonymie) et Mobile. La téléphonie mobile est une infrastructure de télécommunication qui permet de communiquer par téléphone sans être relié par câble à un central. Le téléphone… …   Wikipédia en Français

  • HTC Puccini — Fabricant HTC Type Tablette électronique Génération 1re Système d exploitation Android 2.3 Gingerbread avec surcouc …   Wikipédia en Français

  • Débit binaire — Pour les articles homonymes, voir bps et débit. Le débit binaire est une mesure de la quantité de données numériques transmises par unité de temps. Il est le plus souvent exprimé en bits par seconde (bit/s, b/s ou bps) ou un de ses multiples en… …   Wikipédia en Français

  • Alteon — Nortel Logo de Nortel Networks Corporation Création 1895 à Montréal …   Wikipédia en Français

  • Alteon WebSystems — Nortel Logo de Nortel Networks Corporation Création 1895 à Montréal …   Wikipédia en Français

  • Bay networks — Nortel Logo de Nortel Networks Corporation Création 1895 à Montréal …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.