LHJMQ


LHJMQ

Ligue de hockey junior majeur du Québec

Ligue de hockey junior majeur du Québec
QuebecMajorJuniorHockeyLeague.png
Fondé 1969
Nombre d'équipes en 2008 18
Commissaire Gilles Courteau
Champions en titre Voltigeurs de Drummondville
Site Web www.lhjmq.qc.ca

La Ligue de hockey junior majeur du Québec est l'une des trois ligues junior majeur de niveau A tier I qui constituent la Ligue canadienne de hockey. Son commissaire actuel est Gilles Courteau.

Sommaire

Équipes du circuit

Emplacement d'équipes LHJMQ 2007-08

Division Telus Ouest

Match des séries 2007 opposant les Remparts de Québec aux Voltigeurs de Drummondville.

Division Telus Centre

Division Telus Est

Division Atlantique

Arénas de la ligue

Historique

  • 1969 : Inauguration de la première saison de la ligue. On y trouve deux divisions : la division Est (Rangers de Drummondville, Remparts de Québec, Bruins de Shawinigan, Castors de Sherbrooke, Éperviers de Sorel et Ducs de Trois-Rivières) et la division Ouest (Royals de Cornwall, Saints de Laval, National de Rosemont, Alouettes de Saint-Jérôme et Maple Leafs de Verdun). Chaque équipe joue 56 parties.
  • 1970 : L'équipe de Laval cesse ses activités et le système de divisions disparaît. Le calendrier passe de 56 à 62 parties.
  • 1971 : Le National de Rosemont déménage à Laval. Québec remporte la Coupe Memorial.
  • 1972 : Les Alouettes de Saint-Jérôme et les Maple Leafs de Verdun disparaissent. Le Bleu-Blanc-Rouge de Montréal est transféré de la Ligue de hockey de l'Ontario (OHL) à la LHJMQ. On ajoute 2 parties au calendrier. Cornwall remporte la Coupe Memorial.
  • 1973 : Les Saguenéens de Chicoutimi et les Festivals de Hull voient le jour. La ligue reprend alors son format de deux divisions : la division Est (Chicoutimi, Québec, Shawinigan, Sorel et Trois-Rivières) et la division Ouest (Cornwall, Drummondville, Hull, Laval, Montréal et Sherbrooke). Le Bleu-Blanc-Rouge de Montréal change de nom pour le Junior, les Bruins de Shawinigan pour les Dynamos et les Ducs de Trois-Rivières pour les Draveurs. Le calendrier passe de 64 à 70 parties.
  • 1974 : Les Rangers de Drummondville cessent leurs activités. On augmente le calendrier de 2 parties.
  • 1976 : Les Festivals de Hull sont rebaptisés les Olympiques. Autres changements de nom : la division Est devient la division Frank-Dilio et la division Ouest prend le nom de division Robert-LeBel.
  • 1977 : La concession de Sorel est déménagée à Verdun. Sherbrooke joue maintenant dans la division Frank-Dilio tandis que Verdun évolue dans la division Robert-LeBel.
  • 1978 : Les Dynamos de Shawinigan s'appellent désormais les Cataractes.
  • 1979 : Les Éperviers de Verdun deviennent les Éperviers de Verdun-Sorel : les 19 premières parties locales de la concession seront disputées à Verdun et les 17 autres à Sorel. Le National de Laval change de nom pour les Voisins de Laval.
  • 1980 : Les Éperviers de Verdun-Sorel redeviennent les Éperviers de Sorel. Cornwall remporte de nouveau la Coupe Memorial.
  • 1981 : Les Éperviers de Sorel déménagent à Granby et deviennent les Bisons. Les deux divisions fusionnent. Le calendrier passe de 72 à 64 parties. Les équipes qualifiées pour les séries éliminatoires joueront toutefois 14 parties lors du premier tour (tournoi à la ronde aller-retour). Cornwall remporte sa troisième Coupe Memorial et jouera maintenant dans la Ligue de hockey de l'Ontario.
  • 1982 : Les Castors de Sherbrooke déménagent à Saint-Jean-sur-Richelieu et le Junior de Montréal, à Verdun. Drummondville et Longueuil obtiennent une concession : les Voltigeurs et les Chevaliers sont nés. Les divisions Frank-Dilio et Robert-LeBel sont réintroduites : Chicoutimi, Drummondville, Québec, Shawinigan et Trois-Rivières jouent dans la première alors que Granby, Hull, Laval, Longueuil, Saint-Jean et Verdun évoluent dans la deuxième. Le calendrier est de 70 parties.
  • 1984 : Le Junior de Verdun devient le Canadien Junior. La ligue décerne une franchise à la ville de Plattsburgh (les Pioneers), mais la concession est dissoute après avoir disputé 17 parties. Ils auront évolué dans la division Robert-LeBel durant leur courte existence. Les autres équipes joueront 68 parties. Granby est transféré dans la division Frank-Dilio.
  • 1985 : Les Remparts de Québec cessent leurs activités temporairement. Les Voisins de Laval changent de nom pour le Titan. Le calendrier est de 72 parties.
  • 1986 : On diminue le calendrier à 68 parties.
  • 1987 : Les Chevaliers de Longueuil déménagent à Victoriaville pour devenir les Tigres et évoluent dans la division Frank-Dilio. Par conséquent, Granby retourne à la division Robert-LeBel.
  • 1988 : La concession de Québec est réactivée et est transférée à Longueuil pour devenir le Collège Français. Le système de divisions est dissout.
  • 1989 : Le Canadien Junior de Verdun est transféré à Saint-Hyacinthe et est renommé le Laser. Les Castors de Saint-Jean changent de nom pour les Lynx.
  • 1990 : Les Harfangs de Beauport sont une nouvelle concession. Le système de divisions est recréé : les équipes de Beauport, Chicoutimi, Drummondville, Shawinigan, Trois-Rivières et Victoriaville jouent dans la division Frank-Dilio alors que Granby, Hull, Laval, Longueuil, Saint-Hyacinthe et Saint-Jean évoluent dans la division Robert-LeBel.
  • 1991 : Le Collège Français de Longueuil déménage à Verdun.
  • 1992 : Les Draveurs de Trois-Rivières sont relocalisés à Sherbrooke et renommés les Faucons.
  • 1993 : Les Foreurs de Val-d'Or sont nés et évoluent dans la division Robert-LeBel. Le calendrier passe de 70 à 72 parties.
  • 1994 : L'équipe d'expansion de la ligue, les Mooseheads de Halifax, évolue dans la division Frank-Dilio. Le Collège Français de Verdun cesse ses activités tandis que le Titan de Laval est renommé le Titan du Collège Français de Laval.
  • 1995 : Les Lynx de Saint-Jean déménagent à Rimouski et deviennent l'Océanic. La Ligue crée une deuxième équipe d'expansion dans les Maritimes : les Alpines de Moncton. Ces deux nouvelles équipes évoluent dans la division Frank-Dilio. Drummondville et Sherbrooke sont transférés dans la division Robert-LeBel. Les Bisons de Granby changent de nom pour les Prédateurs. On retranche 2 parties au calendrier.
  • 1996 : Le Laser de Saint-Hyacinthe déménage à Rouyn-Noranda et devient les Huskies. Les Alpines de Moncton sont rebaptisés les Wildcats. Après une disette de 15 ans, la Coupe Memorial revient au Québec grâce à Granby.
  • 1997 : Les Prédateurs de Granby déménagent à Sydney en Nouvelle-Écosse et deviennent les Screaming Eagles du Cap-Breton, les Harfangs de Beauport sont relocalisés à Québec et sont renommés les Remparts, et le Drakkar de Baie-Comeau est né. Ces trois équipes évoluent dans la division Frank-Dilio. Shawinigan et Victoriaville sont transférés dans la division Robert-LeBel. Hull remporte la Coupe Memorial devant leurs partisans.
  • 1998 : La franchise de Laval est cédée à Acadie-Bathurst et devient le Titan. Cette équipe joue dans la division Frank-Dilio. Les Faucons de Sherbrooke prennent le nom des Castors.
  • 1999 : Le Rocket de Montréal voit le jour. Maintenant à 16 équipes, la ligue réaménage son classement en deux conférences de deux divisions chacune : la conférence Frank-Dilio comprend la division Est (Baie-Comeau, Chicoutimi, Québec et Rimouski) et la division Maritimes (Acadie-Bathurst, Cap-Breton, Halifax et Moncton) alors que la conférence Robert-LeBel contient la division Ouest (Hull, Montréal, Rouyn-Noranda et Val-d'Or) et la division Centrale (Drummondville, Shawinigan, Sherbrooke, Victoriaville). Le calendrier revient à 72 parties.
  • 2000 : Rimouski remporte la Coupe Memorial.
  • 2003 : Les Olympiques de Hull sont renommés en Olympiques de Gatineau. Le Rocket de Montréal déménage à Charlottetown et adopte le nom de Rocket de l'Île-du-Prince-Édouard (Î.-P.-É.) alors que les Castors de Sherbrooke deviennent les MAINEiacs de Lewiston. La ligue propose donc un nouveau format de trois divisions : la division Atlantique (Acadie-Bathurst, Cap-Breton, Halifax, Î.-P.-É. et Moncton), la division Est (Baie-Comeau, Chicoutimi, Lewiston, Québec et Rimouski) et la division Ouest (Drummondville, Gatineau, Shawinigan, Rouyn-Noranda, Val-d'Or et Victoriaville). On dispute 70 parties.
  • 2005 : Des concessions sont octroyées à Saint John au Nouveau-Brunswick (les Sea Dogs) et St. John's en Terre-Neuve-et-Labrador (les Fog Devils). Pour accueillir les deux nouvelles franchises, on crée un système à deux divisions : les dix équipes situées au Québec sont désormais dans la division Ouest tandis que les autres seront dans la division Est.
  • 2006 : La division Ouest est renommée la division Telus. Québec remporte la Coupe Memorial à Moncton
  • 2008 : Les Fog Devils de St. John's déménagent à Verdun et deviennent le Junior de Montréal. La ligue refont le classement en quatre divisions pour favoriser les rivalités : la division Telus Est (Baie-Comeau, Chicoutimi, Québec et Rimouski), la division Telus Centre (Drummondville, Lewiston, Shawinigan et Victoriaville), la division Telus Ouest (Gatineau, Montréal, Rouyn-Noranda et Val-d'Or) et la division Atlantique (Acadie-Bathurst, Cap-Breton, Halifax, Î.-P.-É., Moncton et Saint John). On joue maintenant 68 parties.
  • 2009 : Lewiston font une demande de délocalisation dans le but de déménager l'équipe à Boisbriand[1].

Les défis de la Ligue en 2005

Face aux autres ligues junior majeur canadiennes

La LHJMQ a toujours adopté un style rapide et excitant, basé sur le talent offensif de ses joueurs[réf. nécessaire]. Alors que les deux autres ligues junior canadiennes — la Ligue de hockey de l'Ontario (OHL) et la Ligue de hockey de l'Ouest (WHL) — se sont calquées sur le style plus défensif et fermé de la plupart des équipes de la Ligue nationale de hockey, le circuit Courteau mise davantage sur le talent brut de ses jeunes produits. La Ligue a toujours été reconnue pour ses excellents gardiens, et ses joueurs offensifs talentueux[réf. nécessaire].

La ligue et le repêchage amateur de la LNH en 2004

L'année 2004 fut, selon l'avis de nombreux experts du monde du hockey, une année désastreuse pour la LHJMQ lors du repêchage de la LNH[réf. nécessaire]. Alors que les yeux des repêcheurs étaient tous tournés vers l'Europe, l'OHL et la WHL, la LHJMQ a fait piètre figure avec un seul joueur repêché en première ronde (Alexandre Picard). Plusieurs analystes soutiennent toutefois qu'il s'agit seulement de périodes cycliques, et que dans quelques années, la LHJMQ produira davantage. Néanmoins, on ne peut nier que les deux autres ligues canadiennes sont actuellement les préférées des repêcheurs professionnels : alors que la ligue ontarienne produit d'excellents joueurs qui sont à l'aise dans toutes les situations, la Ligue de l'ouest s'est démarquée par la qualité exceptionnelle de ses défenseurs depuis quelques années, tels Dion Phaneuf, Cam Barker, Braydon Coburn, Brent Seabrook ou Shawn Belle; tous repêchés en première ronde.

Trophées remis

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Commons-logo.svg

Notes et références

  • Portail du Québec Portail du Québec
  • Portail du Canada Portail du Canada
  • Portail du hockey sur glace Portail du hockey sur glace
Ce document provient de « Ligue de hockey junior majeur du Qu%C3%A9bec ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article LHJMQ de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • LHJMQ — Die Ligue de hockey junior majeur du Québec (kurz: LHJMQ, engl. Québec Major Junior Hockey League, kurz QMJHL), ist eine der drei kanadischen Top Juniorenligen, die die Canadian Hockey League bilden. Sie ist in der Provinz Québec beheimatete.… …   Deutsch Wikipedia

  • Trophee Frank J. Selke (LHJMQ) — Trophée Frank J. Selke (LHJMQ)  Pour le trophée de la Ligue nationale de hockey, voir Trophée Frank J. Selke. Le Trophée Frank J.Selke est remis annuellement au joueur de hockey sur glace considéré comme ayant le meilleur esprit sportif tout …   Wikipédia en Français

  • Trophée Frank J.Selke (LHJMQ) — Trophée Frank J. Selke (LHJMQ)  Pour le trophée de la Ligue nationale de hockey, voir Trophée Frank J. Selke. Le Trophée Frank J.Selke est remis annuellement au joueur de hockey sur glace considéré comme ayant le meilleur esprit sportif tout …   Wikipédia en Français

  • Coupe Du Président (LHJMQ) — Pour les articles homonymes, voir Coupe du Président. La Coupe du Président récompense chaque année l équipe de la ligue de hockey junior majeur du Québec au hockey sur glace championne des séries éliminatoires …   Wikipédia en Français

  • Coupe du President (LHJMQ) — Coupe du Président (LHJMQ) Pour les articles homonymes, voir Coupe du Président. La Coupe du Président récompense chaque année l équipe de la ligue de hockey junior majeur du Québec au hockey sur glace championne des séries éliminatoires …   Wikipédia en Français

  • Coupe du président (LHJMQ) — Pour les articles homonymes, voir Coupe du Président. La Coupe du Président récompense chaque année l équipe de la ligue de hockey junior majeur du Québec au hockey sur glace championne des séries éliminatoires …   Wikipédia en Français

  • Coupe du président (lhjmq) — Pour les articles homonymes, voir Coupe du Président. La Coupe du Président récompense chaque année l équipe de la ligue de hockey junior majeur du Québec au hockey sur glace championne des séries éliminatoires …   Wikipédia en Français

  • Saison LHJMQ 1981-1982 — Saison 1981 1982 Ligue de hockey junior majeur du Québec Vainqueur Castors de Sherbrooke Nombre d équipes Neuf Nombre de matchs joués Soixante quatre (saison régulière) Saison précédente Saison suivante La saison 1981 198 …   Wikipédia en Français

  • Saison LHJMQ 1995-1996 — Saison 1995 1996 Ligue de hockey junior majeur du Québec Vainqueur Prédateurs de Granby Nombre d équipes 14 Nombre de matchs joués 70 (saison régulière) Saison précédente Saison suivante La saison 1995 1996 est la vi …   Wikipédia en Français

  • Saison LHJMQ 2001-2002 — Saison 2001 2002 Ligue de hockey junior majeur du Québec Vainqueur Tigres de Victoriaville Nombre d équipes 16 Nombre de matchs joués 72 Saison précédente Saison suivante La saison 2001 2002 est la 33e sa …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.