L'Herne


L'Herne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Herne.

L'Herne est une maison d'édition française dirigée par Laurence Tacou. Fondée en 1963 par l'écrivain Dominique de Roux et ses amis, elle est issue d'un canular d'étudiants[1]. Il s'agissait d'abord d'une revue à souscription (qui a paru de 1957 à 1972) qui a pris la forme définitive des « Cahiers de l'Herne » en 1966, une collection de monographies librement consacrées à des figures méconnues de la littérature, comprenant des articles, des documents, et des textes inédits. Les « Cahiers » et les « Carnets » sont les deux principales collections parmi les huit que compte la maison.

Sommaire

Histoire

De 1957 à 1971

À partir de 1957, Dominique de Roux et Georges Bez éditaient des textes et des pamphlets qui étaient écrits, dactylographiés et lus par un groupe d'amis (dont Xavier de Roux, le frère de Dominique, Jean Thibaudeau et Bernard Collin) sous le titre de L'Herne. En 1961, paraît un premier volume consacré à René-Guy Cadou, puis, l'année suivante, à Georges Bernanos, de ce qui deviendra la collection des « Cahiers de l'Herne ».

Les numéros suivants de la collection furent consacrés à des grands noms de la littérature et de la poésie, également marginaux et/ou controversés à l'époque : Louis-Ferdinand Céline (1963), Jorge Luis Borges (1964), Ezra Pound (1965), Henri Michaux (1966), William Burroughs (1968), Giuseppe Ungaretti (1969), Witold Gombrowicz, Louis Massignon, et quelques autres.

De 1972 à 2000

En 1972, après avoir mis en chantier le numéro 21, consacré à De Gaulle, Dominique de Roux quitte l'Herne pour fonder les « Dossiers H », aux éditions l'Âge d'Homme à Lausanne. C'est alors son associé, Constantin Tacou, cinéaste macédo-roumain à l'Unesco et élève de Georges Dumézil, qui prend le relais. L'Herne se tourne alors vers l'Est avec une série des auteurs tels que Thomas Mann (1973), Fiodor Dostoïevski (1974), Karl Kraus (1975), Gustav Meyrink (1976), Robert Musil (1982), Carl Gustav Jung (1984), Friedrich Hölderlin (1989), ou Friedrich Nietzsche (2000).

L'Herne ouvre aussi ses portes au fantastiqueEdgar Allan Poe, Jules Verne ou Jean Ray – sans pour autant négliger les contemporains, en commençant par Mircea Eliade, puis Raymond Abellio, Henry Corbin, Francis Ponge et Emmanuel Levinas. Fin 2000, Constantin Tacou sort son dernier « Cahier », le numéro 74, consacré à August Strindberg. Son dernier projet d'éditeur, un « Cahier » Cioran, paraît en 2009.

Après 2000

À partir de 2000, L'Herne consacre ses « Cahiers » à des philosophes et écrivains contemporains. Laurence Tacou succède à son père et dirige la maison qui déménage de la rue de Verneuil pour s'installer au pied de l'Institut, rue Mazarine. Celle-ci est rachetée par Alain Duménil (90e fortune de France en 2008).

Les grandes monographies critiques continuent à prendre le contre-pied des courants en vogue. Avec les « Cahiers », l'accent est mis sur les contemporains, et en particulier sur des philosophes et penseurs critiques : Mario Vargas Llosa (no 79, 2003), George Steiner (no 80, 2003), Paul Ricoeur (no 81, 2004), Claude Levi-Strauss (no 82, 2004), Jacques Derrida (no 83, 2004), Jean Baudrillard (no 84, 2005), Romain Gary (no 85, 2005), Marguerite Duras (no 86, 2005), Carlos Fuentes (no 87, 2006), Noam Chomsky (no 88, 2007), René Girard (no 89, 2008), Cioran (no 90, 2009), Michel Déon, (no 91, 2009), Gershom Scholem (no 92, 2009), Yves Bonnefoy (no 93), et le Cahier Serres (no 94) qui vient de paraître. Le Cahier Foucault paraîtra en mars 2011 et le Cahier Maurras est actuellement en préparation.

Les Cahiers sont également diffusés sous leur forme numérique sur le portail de Gallica[2].

Depuis 1963, plus de quatre mille collaborateurs, écrivains, universitaires et traducteurs ont contribué aux « Cahiers ».

Une nouvelle collection, les « Carnets de L'Herne » – dans le même esprit que les « Cahiers » mais en format réduit – met des essais, articles et romans d'auteurs renommés à portée d'un public plus large.

Collections

  • « Les Cahiers de l'Herne »

"Cahier Foucault", n° 95, dir. Philippe Artières, Jean-François Bert, Frédéric Gros et Judith Revel
"Cahier Serres", n° 94, dir. François L'Yvonnet et Christianne Frémont, 2010

  • « Essais et philosophie »

"Bréviaire des vaincus II", Emil Cioran, 2011
"Lettres 1961-1978", Emil Cioran et Armel Guerne, 2011
"Le citoyen de verre", Wolfgang Sofsky, 2011

  • « Romans »

"Confessions de Mr Harrison", Elizabeth Gaskell, 2010

  • « Les Carnets » (textes décapants, prolongement aux Cahiers de l'Herne épuisés et d'autres textes inédits)

"Le mensonge", Saint Augustin, 2011
"Zone interdite", Hakim Bey, 2011
"Pourquoi la guerre", Einstein/Freud, 2011

  • « Les Cahiers d'anthropologie sociale » (publient les travaux menés au laboratoire d'anthropologie sociale du Collège de France).

"Poils et sang", n°6, dir. Dimitri Karadimas, 2010

  • « Mythes et religions »
  • « Théorie et stratégie »
  • « L'envers »
  • « Glose »

Liens externes

Notes et références

  1. Voir le site des Éditions de L'Herne, historique.
  2. Ils sont disponibles ici, une fois le plugin Silverlight installé.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article L'Herne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Herne Bay (Kent) — Herne Bay …   Wikipédia en Français

  • Herne der Jäger — Herne the Hunter, veröffentlicht in den 1840ern Herne der Jäger (engl. Herne The Hunter) ist eine Figur aus William Shakespeares Komödie Die lustigen Weiber von Windsor . Inhaltsverzeichnis 1 …   Deutsch Wikipedia

  • Herne (Allemagne) — Herne (Rhénanie du Nord Westphalie) Pour les articles homonymes, voir Herne. Herne …   Wikipédia en Français

  • Herne (Belgien) — Herne …   Deutsch Wikipedia

  • Herne — may refer to:*Herne, Belgium *Herne, Germany *Herne, Kent, England, near the town of Herne Bay, Kent *Herne Bay, Kent, English seaside town located in southeastern Kent *Herne Hill in London *Herne Hill, Victoria in Australia *Herne Hill, Western …   Wikipedia

  • Herne (ville) — Herne Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Herne est une sorte de géant qui appartient au folklore anglais, armé d une massue et qui vit de la chasse. Étymologiquement, il s agit d un… …   Wikipédia en Français

  • Herne — Bandera …   Wikipedia Español

  • Herne (Kent) — Herne …   Wikipédia en Français

  • Herne (Begriffsklärung) — Herne ist der Name einer Stadt in Nordrhein Westfalen, siehe Herne eine Gemeinde in der belgischen Provinz Flämisch Brabant, siehe Herne (Belgien) eine Gemeinde in England in der Grafschaft Kent, siehe Herne Bay einer Figur aus der englischen… …   Deutsch Wikipedia

  • Herne Home Accommodation — (Тарту,Эстония) Категория отеля: Адрес: Herne 59, 51007 Тарту, Эстония …   Каталог отелей

  • Herne Bay — may refer to one of several places:*Herne Bay, Kent, England *Herne Bay, New Zealand *Riverwood, New South Wales, Australia (formerly known as Herne Bay) …   Wikipedia