L'Ecole des loisirs


L'Ecole des loisirs

L'École des loisirs

L'École des loisirs est un éditeur français de Littérature d'enfance et de jeunesse. Son siège est situé 11, rue de Sèvres (Paris 6e).

À ce jour, l’école des loisirs possède un fonds vivant de plus de 3500 titres et publie 250 nouveautés par an.

Sommaire

Collections

Elle est également diffuseur des éditions Kaléidoscope et du belge Pastel. Elle édite quelques albums documentaires dans la collection "Archimède". Ses albums pour enfants sont réédités au format poche dans la collection "Lutin poche". Pour les enfants, les romans sont répartis entre la collection "Mouche" (premières lectures) et la collection "Neuf". Les adolescents se retrouvent dans les titres de la collection "Médium".

La plupart des titres appartiennent à la littérature francophone (française et belge essentiellement) ; quelques traductions trouvent leur place au catalogue comme les romans anglais d'Anne Fine. On y retrouve des grands classiques des années 1960-1970 comme Tomi Ungerer, Arnold Lobel, Leo Lionni, Robert Kraus ...

L'éditeur, tout en se positionnant dans le monde de la lecture-loisir et non dans le créneau de l'édition pédagogique, travaille beaucoup avec le monde enseignant et y bénéficie d'un public privilégié. Une cinquantaine d'ouvrages figurent au catalogue des "ouvrages recommandés par le ministère de l'Éducation nationale pour le cycle III", près de 70 ont été sélectionnés pour les collégiens. L'École des loisirs édite également en direction des enseignants des ouvrages pédagogiques destinés à inciter à l'apprentissage de la lecture par les albums.

Principaux auteurs

Parmi les auteurs au catalogue, on peut citer :

  • Michel Gay auteur de la série des Zou
  • Claude Ponti auteur des livres avec Blaise le poussin
  • Grégoire Solotareff Une prison pour Monsieur l'Ogre, Mon frère le chien ...
  • Nadja Chien bleu, l'enfant des sables
  • Olga Lecaye Léo Corbeau et Gaspard Renard
  • Kitty Crowther la série Poka et Mine ainsi que Mon ami Jim
  • Gerda Muller illustratrice de Boucle d'or et les trois ours
  • Philippe Corentin Têtes à claques, Plouf!
  • Carl Norac Akli prince du désert, Je veux un bisou.
  • Brigitte Smadja La vérité toute nue, Maxime fait de la politique
  • Moka Un ange avec des baskets, Bon à rien
  • Rascal Ma mère est une sorcière, Loup blanc
  • Claude Boujon La chaise bleue, Ah! Les bonnes soupes
  • Alan Mets Le voleur de doudous, Grrick
  • Mario Ramos Au lit, petit monstre! , C'est moi le plus fort!
  • Lois Lowry La série des Anastasia.
  • Marie-Aude Murail Qui a peur de Madame Lacriz? , Oh, boy!
  • Susie Morgenstern Lettres d'amour de 0 à 10, Joker
  • Geoffroy de Pennart Le loup est revenu! , Chapeau rond rouge

Et des écrivains connus aussi dans le monde de la littérature adulte comme:

Ces listes ne sont pas exhaustives.

Historique

1963 : À la faveur d’une visite à la Foire de Francfort, prise de conscience des limites spécifiques du livre scolaire pour la pratique de la lecture et découverte des potentialités de la littérature jeunesse. Les contacts pris avec l’école maternelle française et avec les héritiers de la pédagogie Freinet vont achever de nous convaincre qu’à côté du livre scolaire à finalité didactique, à objectif obligatoire, uniformisant, orienté vers le savoir, il y aurait place, de façon complémentaire et équilibrante, pour des livres à dominante émotionnelle, relationnelle, à finalité aléatoire mais diversifiant parce qu’interprétables selon l’humeur et les aptitudes de chacun : des livres de vie par procuration, des livres de mieux-être. Ces livres issus de la littérature de divertissement (dite « de jeunesse ») devaient cependant en être démarqués pour plus d’efficacité culturelle. Cette réflexion est à l’origine de la création de l’école des loisirs.

1965 : Création de l’École des loisirs. A partir d’une première sélection de livres édités à l’étranger, définition d’une politique éditoriale valorisant les créateurs d’histoires en images, prenant appui sur la contribution des maquettistes dès la conception du livre. Élaboration de nouvelles normes éditoriales de diversification, stricte comptabilisation des coûts et appréciation des possibilités de vente à court terme, tout en substituant à la recherche de best-sellers celle de long-sellers. Du point de vue commercial on pouvait compter a priori sur les écoles maternelles et sur les bibliothèques parcimonieusement réparties sur le territoire français. Mais il fallait progressivement fidéliser de nouvelles générations de jeunes lecteurs et à s’y impliquer avec l’aide de nouveaux médiateurs convaincus. D’où un programme échelonné tout au long de l’enfance, sur plusieurs années.

1965-1973 : L’effort de création est limité à un fonds d’albums et à des textes de premières lectures.

1974 : Transformation de la librairie L’Écho, 13 rue de Sèvres, en librairie Chantelivre, première librairie spécialisée pour enfants créée en France.

1975 : l’école des loisirs publie la première collection de poche pour la jeunesse en France, Renard Poche, en partenariat avec la collection allemande Rowholt. En 1978, elle comptera 120 titres pour jeunes lecteurs de 3 à 13 ans.

1977 : Lancement de la première collection d’une sélection d’albums au format réduit uniformisés et brochés, parallèlement à l’édition originale cartonnée, avec un décalage de parution de 12 à 24 mois : Lutin Poche.

1978 : Création de la Bibliothèque Documentaire et de la collection des Classiques Abrégés destinées aux jeunes de collèges. Des nouvelles et des romans pour adolescents et pour jeunes adultes trouvent place progressivement dans le catalogue.

1980 : Restructuration du catalogue en albums et livres cartonnés d’une part, en éditions brochées au format de poche d’autre part, répartis en dix collections par niveau de lecture progressif de la petite enfance aux jeunes adultes dont Neuf, Neuf en poche, Médium, Médium Poche, Majeur et Majeur Poche.

1981 : L’École des loisirs créé le premier club de lecture pour la jeunesse : Kilimax, suivi, de la petite enfance à l’adolescence par Bébémax, Minimax, Animax, Maximax et, en 1992, Médium club. Puis Titoumax en 2003.

1987 : Création de la collection Mouche de premières lectures (7 à 9 ans) entre Lutin Poche et Neuf.

1988 : Création d’un bureau éditorial à Bruxelles qui publie des albums sous l’imprint PASTEL.

1989 : Naissance et diffusion des éditions Kaléidoscope.

1990 : Un incendie chez Eurodispatch, le logisticien de l'éditeur, détruit les ¾ du stock (3 416 000 volumes). Le stock de première urgence sera reconstitué en 4 mois.

1992 : La distribution est confiée au Seuil. L'éditeur garde la maîtrise de la promotion et de sa politique commerciale. Création de la collection d’albums documentaires Archimède, des livres de non-fiction mettant en relief l’aspect relationnel de l’information.

1994 : Lancement de la collection Loulou et compagnie, pour les tout-petits. Création d’une filiale à Francfort, Moritz Verlag, appelée à publier des albums de l’école des loisirs en allemand.

1995 : Création de la collection Théâtre, publiant des textes de théâtre contemporain pour jeune public.

1998 : Création d’une filiale à Barcelone, Editorial Corimbo, qui publie des albums de l’école des loisirs en castillan et en catalan.

1999 : Création d’une filiale à Milan, Babalibri, qui publie les albums de l’école des loisirs en italien.

2001 : Création de la Petite Bibliothèque de l’école des loisirs rassemblant des « classiques » en petit format à petit prix.

2005 : Création de la collection « Belles Vies », des biographies de grandes figures de l’Histoire à destination des adolescents.

2008: Création de la collection "Médium/cinéma": une petite école de cinéma avec des ouvrages composites sur des films (scénario, cahier iconographique, documents sur la fabrique du film, analyse de séquence, entretien avec le cinéaste et fiction d'un écrivain à partir du film).

Lien externe

  • Portail des entreprises Portail des entreprises
Ce document provient de « L%27%C3%89cole des loisirs ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article L'Ecole des loisirs de Wikipédia en français (auteurs)