L'Ancre de Miséricorde


L'Ancre de Miséricorde

L'Ancre de miséricorde

L'Ancre de miséricorde est un roman de Pierre Mac Orlan publié en 1941 aux éditions Émile-Paul. Il s'agit du dernier des romans d'aventures maritimes publiés par l'écrivain, à la suite de À bord de L'Étoile Matutine (1921) et des Clients du Bon Chien jaune (1926). Comme pour ses deux prédécesseurs, l'action se situe au XVIIIe siècle.

Sommaire

Résumé

L'histoire commence à Brest en 1777. Le jeune Yves-Marie Morgat, fils d'un schipchandler de la rue de Siam, est élève au collège des Jésuites, et aspire à entrer dans l'armée du roi, tout en rêvant d'aventures au grand large. Le mystérieux et distingué Jérôme Burns, qui s'est attiré la sympathie du père d'Yves-Marie, tente de mettre l'adolescent en garde contre les dangers de l'aventure, dont l'expérience lui a appris qu'elle est toujours décevante. Mais, par l'entremise de Jean de la Sorgue, un pensionnaire du « Grand collège » (le bagne de Brest), Yves-Marie se laissera aller à vouloir transformer le rêve en réalité, et tous deux se lanceront à la recherche de Petit Radet, un pirate redouté que l'on a longtemps cru mort, et tenteront de percer son secret.

Circonstances de publication

Le roman d'aventures dans l'œuvre de Mac Orlan

Éditions

  • Portail de la littérature Portail de la littérature
  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
Ce document provient de « L%27Ancre de mis%C3%A9ricorde ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article L'Ancre de Miséricorde de Wikipédia en français (auteurs)