L'Aigle


L'Aigle
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aigle (homonymie).

48° 45′ 57″ N 0° 37′ 41″ E / 48.7658333333, 0.628055555556

L'Aigle
Le château, hôtel de ville de L'Aigle
Le château, hôtel de ville de L'Aigle
Administration
Pays France
Région Basse-Normandie
Département Orne
Arrondissement Mortagne-au-Perche
Canton L'Aigle-Est & L'Aigle-Ouest
(chef-lieu)
Code commune 61214
Code postal 61300
Maire
Mandat en cours
Thierry Pinot
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de l'Aigle
Démographie
Population 8 314 hab. (2008)
Densité 461 hab./km²
Aire urbaine 19 905 hab. (2008)
Gentilé Aiglons
Géographie
Coordonnées 48° 45′ 57″ Nord
       0° 37′ 41″ Est
/ 48.7658333333, 0.628055555556
Altitudes mini. 195 m — maxi. 277 m
Superficie 18,02 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

L'Aigle (écrit Laigle jusqu'en 1961) est une commune française, située dans le département de l'Orne et la région Basse-Normandie, peuplée de 8 314 habitants[1] (les Aiglons).

Sommaire

Géographie

La commune est située dans le pays d'Ouche et est traversée par la Risle. L'Aigle est située à 9 km de Rugles, à 10 km de Glos-la-Ferrière, à 13 km de La Ferté-Frênel, à 18 km de Moulins-la-Marche, à 22 km de Tourouvre, à 23 km de Verneuil-sur-Avre, à 27 km de Gacé, à 28 km du Merlerault, à 30 km de Mortagne-au-Perche et à 37 km d'Orbec.

En outre, l'Aigle se trouve sur la route Paris (151 km) - Granville (181 km), via Versailles (119 km), Dreux (60 km), Argentan (55 km), Flers (100 km) et Vire (131 km).

Histoire

Le récit du voyage de Louis XVI en 1787 constitue une source privilégiée pour l'histoire moderne de la région.

Héraldique

Armes de L'Aigle

Les armes de la commune de L'Aigle se blasonnent ainsi :
D'or à une aigle bicéphale de sable, au chef de France moderne (d'azur à trois fleurs de lys d'or).

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1795 1819 Paul Théophile de Boislandry    
18xx 18xx Rouyer    
1965 1971 Roland Boudet PLE  
         
1983 1995 Maurice Brard RPR  
1995 2001 André Grudet PS  
2001 2008 Jean-Pierre Yvon UMP  
2008 en cours Thierry Pinot MoDem  
Toutes les données ne sont pas encore connues.


Le conseil municipal est composé de vingt-neuf membres dont le maire et huit adjoints.

Démographie

Évolution démographique
Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 5 409 5 947 5 639 5 419 abs. 5 454 5 505 5 584 5 678
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 5 725 5 676 5 811 5 285 5 196 5 303 5 155 5 078 5 125
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 5 205 5 242 5 698 5 521 5 727 5 849 6 007 5 869 6 482
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 - -
Population 7 317 8 702 9 619 9 834 9 466 8 972 8 314 - -
Notes, sources, ... Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
(Sources : EHESS[3] et Insee[4])


Graphique de l'évolution de la population 1793-1820 & 1836-1999

Transports et communications

Desserte ferroviaire

L'Aigle dispose d'une gare SNCF. La gare est située sur l'axe Paris - Argentan - Granville. Elle est desservie par les trains TER Basse-Normandie, TER Haute-Normandie et Intercités Normandie ; de plus, elle est desservie par la ligne autocars TER Basse-Normandie gare de L'Aigle - gare de Surdon.

Aérodrome

Sur le territoire de la commune de Saint-Michel-Tubœuf, L'Aigle dispose d'un aérodrome (indicatif LFOL) avec piste en dur de 765 x 20. L'orientation est de 07/25. Utilisable en vol de jour VFR pour aviation légère et ULM.

Économie

La ville possède une antenne de la chambre de commerce et d'industrie d'Alençon.

Lieux et monuments

Patrimoine architectural

Forte de ses 1 000 ans d'histoire, L'Aigle a gardé les traces des différentes périodes de son histoire.

Édifices religieux

Les trois anciennes paroisses ont conservé leurs églises. L'église Saint-Martin, construite et modifiée du XIe au XXe siècle, est classée Monument historique[5]. Elle abrite de nombreuses œuvres classées à titre d'objets[6].L'église principale de L'Aigle est placée sous le patronage du grand évêque de Tours, mort en 397. L'édifice forme un ensemble original, mais cependant harmonieux, dû à cinq époques. Son originalité réside dans la stratification architecturale qu'elle renferme : du XIe au XXe siècle, chaque période a laissé une trace.

L'église Saint-Jean-Baptiste, des XVe et XVIe siècles, est inscrite aux MH[7]. Elle recèle également quelques œuvres classées[6]. Primitivement chapelle funéraire à l'entrée du cimetière, elle fut érigée en paroisse vers 1350. Elle fut remaniée à la fin de l'époque gothique. De cette époque datent la structure de la nef et du chœur, des traces de baies sur le chevet et sur le mur nord de la nef. La charpente de la nef est datée de 1555.

L'église Saint-Barthélemy, du XIIe siècle, est également inscrite aux Monuments Historiques[8]. L'origine de cette église est assez mal connu, sa construction pourrait remonter à 1115. D'aspect extérieur un peu austère, cette ancienne chapelle est dédiée à saint Maur et fut desservie par les moines du prieuré de Saint-Sulpice. Elle fut érigée en paroisse jusqu'au 22 juillet 1793 sous le nom de Saint-Barthélemy.

Édifices civils et lieux remarquables

  • Château de L'Aigle, du début du XVIIIe siècle, actuellement hôtel de ville, classé Monument historique[9].
  • L'hôtel Colombel de la Rousselière est inscrit[10], ainsi que le petit hôtel Colombel[11].
  • Musée des instruments de musique.
  • Musée Juin 44.
  • Exposition sur la météorite de L'Aigle et une exposition d'archéologie.

Registres paroissiaux

La ville de L'Aigle a conservé les registres des baptêmes, décès, inhumations de ses trois anciennes paroisses ainsi que le mortuaire de l'Hôtel-Dieu.

Les registres de Saint-Jean, de Saint-Barthélemy, celui de l'Hôtel-Dieu sont entièrement dépouillés et publiés. Les registres de Saint-Martin, de très loin la paroisse la plus importante, sont en cours de dépouillement ; une partie, les mariages les plus anciens, est publiée.

Il existe à L'Aigle un notariat ancien. Une partie des contrats de mariage est dépouillée et publiée.

Activité culturelle et manifestations

Manifestations

De nombreux évènements ponctuent la vie aiglonne comme la traditionnelle foire exposition des 4 Jours de L'Aigle qui s'y tient chaque week-end de l'Ascension. À cette occasion, la ville s'anime d'une grande fête foraine et de nombreuses parades.

Toute l'année, la Saison culturelle de L'Aigle propose de nombreux rendez-vous de musique et théâtre à la salle de Verdun et artistiques à la salle d'exposition des Tanneurs. Le festival Jazz en Ouche est un moment fort de la cité pendant lequel des pointures du jazz s'y représentent le dernier week-end de novembre[12]. L'école de musique, la médiathèque et les associations culturelles organisent aussi de nombreux événements.

Sport

  • Le rugby reste le sport principal de la ville grâce à son club, le Club athlétique aiglon rugby, qui joue pour la saison 2010-2011 en Fédérale 3 après avoir passé de nombreuses années en Fédérale 2. C'est le club de rugby le mieux classé du département de l'Orne dans la hiérarchie rugbystique.

Jumelages

L'Aigle est jumelée avec :

Personnalités liées à la commune

Notes et références

Altitudes, coordonnées, superficie : IGN[14].
  1. Population municipale 2008 (site de l'Insee)
  2. Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée
  3. Source : Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - L'Aigle », École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS). Consulté le 29 mars 2010
  4. Insee : historique des populations par commune depuis le recensement de 1962
  5. Église Saint-Martin, sur la base Mérimée, ministère de la Culture.
  6. a et b Œuvres mobilières à L'Aigle, sur la base Palissy, ministère de la Culture.
  7. Église Saint-Jean, sur la base Mérimée, ministère de la Culture
  8. Église Saint-Barthélémy, sur la base Mérimée, ministère de la Culture.
  9. Château et ses communs, sur la base Mérimée, ministère de la Culture.
  10. Hôtel Colombel de la Rousselière, sur la base Mérimée, ministère de la Culture.
  11. Petit Hôtel Colombel, sur la base Mérimée, ministère de la Culture.
  12. festival Jazz en Ouche
  13. Site officiel de la Ligue Basse-Normandie – FC du Pays aiglon. Consulté le 19 septembre 2011
  14. L'Aigle sur le site de l'Institut géographique national (archive Wikiwix)

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article L'Aigle de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • aigle — [ ɛgl ] n. m. et f. • XIIe; lat. aquila, probablt par l a. provenç. aigla I ♦ N. m. 1 ♦ Grand rapace diurne (falconiformes) au bec crochu, aux serres puissantes, qui construit son nid (aire) sur les hautes montagnes. Aigle royal, impérial. Aigle… …   Encyclopédie Universelle

  • Aigle (Oiseau) — Pour les articles homonymes, voir Aigle. Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu : Le terme « Aigle » s applique, en français, à plusieurs taxons distincts …   Wikipédia en Français

  • Aigle (animal) — Aigle (oiseau) Pour les articles homonymes, voir Aigle. Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu : Le terme « Aigle » s applique, en français, à plusieurs taxons distincts …   Wikipédia en Français

  • Aigle (oiseau) — Pour les articles homonymes, voir Aigle. Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu : Le terme « Aigle » s applique, en français, à plusieurs taxons distincts …   Wikipédia en Français

  • Aigle (Héraldique) — Pour les articles homonymes, voir Aigle. Héraldique L écu Partitions Armes composées Le champ Couleur (Émaux et Métaux) Fourrure Champ composé …   Wikipédia en Français

  • Aigle (heraldique) — Aigle (héraldique) Pour les articles homonymes, voir Aigle. Héraldique L écu Partitions Armes composées Le champ Couleur (Émaux et Métaux) Fourrure Champ composé …   Wikipédia en Français

  • Aigle germanique — Aigle (héraldique) Pour les articles homonymes, voir Aigle. Héraldique L écu Partitions Armes composées Le champ Couleur (Émaux et Métaux) Fourrure Champ composé …   Wikipédia en Français

  • Aigle héraldique — Aigle (héraldique) Pour les articles homonymes, voir Aigle. Héraldique L écu Partitions Armes composées Le champ Couleur (Émaux et Métaux) Fourrure Champ composé …   Wikipédia en Français

  • AIGLE — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Aigle (Constellation) — Pour les articles homonymes, voir Aigle. Aigle …   Wikipédia en Français

  • Aigle (Suisse) — Aigle (Vaud) Pour les articles homonymes, voir Aigle. Aigle Une vue d ensemble de la commune serait la bienvenue Administration Pays Suisse …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.