Kris Boyd


Kris Boyd
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boyd.
Kris Boyd
Kris Boyd.jpg
Boyd jouant pour les Rangers
Situation actuelle
Club actuel Drapeau : Turquie Eskişehirspor
Numéro 83
Biographie
Nationalité Drapeau d'Écosse Écosse
Naissance 18 août 1983 (1983-08-18) (28 ans)
à Irvine (Écosse)
Taille 1,85 m (6 1)
Poste Avant-centre
Parcours junior
Saisons Club
1995–2000 Drapeau : Écosse Kilmarnock
Parcours professionnel *
Saisons Club M. (B.)
2000–2006 Drapeau : Écosse Kilmarnock 168 0(67)
2006–2010 Drapeau : Écosse Glasgow Rangers 192 (128)
2010–2011 Drapeau : Angleterre Middlesbrough 029 00(6)
2011 Drapeau : Angleterre Nottingham Forest 010 00(6)
2011- Drapeau : Turquie Eskişehirspor 000 00(0)
Sélections en équipe nationale **
Années Équipe M. (B.)
2002–2005 Drapeau : Écosse Écosse espoirs 008 00(1)
2003–2006 Drapeau : Écosse Écosse B 003 00(0)
2006– Drapeau : Écosse Écosse 018 00(7)
* Compétitions officielles nationales et internationales.
** Matchs officiels.

Kris Boyd est un footballeur écossais né le 18 août 1983 à Irvine. Il évolue au poste d'attaquant.

Boyd grandit dans le village de Tarbolton (en) (Ayrshire) et commence sa carrière senior avec Kilmarnock. En janvier 2006, il est transféré aux Rangers et est leur meilleur buteur lors de chacune de ses saisons à Ibrox[1]. Boyd est le meilleur buteur de l'histoire de la Premier League écossaise[2], avec 164 buts au total[3], devant Henrik Larsson (158 buts)[4].

Après avoir joué à plusieurs reprises avec les espoirs écossais et l'équipe B (en), Boyd honore sa première cape pour l'équipe A en 2006. Il marque sept buts en dix-huit matchs internationaux, bien qu'il se soit retiré du groupe en 2008 et ne soit revenu sur sa décision qu'après le départ de George Burley du poste de sélectionneur.

Sommaire

Biographie

Jeunesse

Boyd est élevé dans le village de Tarbolton, près d'Ayr, et supporte les Rangers en grandissant[5].

Boyd est repéré son club de cœur et fait plusieurs matchs d'essais[6]. Cependant, il rejoint finalement le centre de formation de Kilmarnock, à quinze kilomètres de son village natal[7], à l'âge de douze ans[8].

Carrière en club

Kilmarnock

Le 25 août 1999, Boyd signe un contrat professionnel avec Kilmarnock[9], et fait ses débuts pour le club comme remplaçant lors de la dernière journée de la saison 2000–2001 contre le Celtic[10]. La saison suivante, il se voit offrir une chance de gagner sa place dans l'équipe avec les départs d'Ally McCoist (qui termine sa carrière le jour où Boyd débute la sienne)[11] et de Christophe Cocard[12], et marque quatre buts au total[13].

Boyd débute la saison 2002–2003 dans une forme « impressionnante » et remporte le titre d'« espoir du mois » d'août du championnat écossais[14]. Au total, il inscrit douze buts dans la saison[13] et remporte le prix de « jeune joueur de l'année » de Kilmarnock[10]. Ses performances suscitent l'intérêt des Wolverhampton Wanderers, et Boyd fait un essai infructueux au Molineux en août 2003[15]. Boyd marque un total de quinze buts au cours de la saison 2003–2004[13]. Le 25 septembre 2004, Boyd égale un record de Scottish Premier League en signant les cinq buts de Kilmarnock contre Dundee United[16],[17]. Il marque 19 buts toutes compétitions confondues lors de la saison 2004–2005[13], et est approché par Aberdeen[18].

La forme ascendante de Boyd au cours de la saison 2005–2006 éveille l'intérêt des clubs de Championship Cardiff City et Sheffield Wednesday. Leurs offres de transfert sont acceptées par Kilmarnock, mais Boyd les rejette[19],[20].

Rangers

À la suite de nombreuses spéculations sur son éventuel transfert pendant le mercato hivernal, Boyd rejoint officiellement les Rangers le 1er janvier 2006[21]. Il renonce à la moitié de sa prime de signature, d'un montant de 40 000 £, afin d'aider à financer le centre de formation à Kilmarnock[22].

Le 7 janvier 2006, Boyd fait ses débuts contre Peterhead au troisième tour de la Coupe écossaise, et réalise un hat-trick lors de la victoire 5–0[23]. Il marque 20 buts en 19 titularisations pour les Rangers dans la seconde moitié de cette saison, la terminant avec un total de 37 buts pour les Rangers et Kilmarnock. Il devient le premier joueur à terminer meilleur buteur de deux clubs en une saison, après avoir marqué 17 buts pour Kilmarnock avant son transfert[24],[25].

Après avoir marqué un penalty contre Motherwell en janvier 2007, Boyd est impliqué dans une controverse en levant six doigts pour célébrer son but, ce qui serait un geste de solidarité envers l'ancien capitaine du club Barry Ferguson (qui portait le maillot numéro six), qui avait été déchu du capitanat et écarté de l'équipe après une dispute avec l'entraîneur Paul Le Guen[26]. Le Guen quitte le club quelques jours plus tard et est remplacé par le manager écossais Walter Smith. À la fin de cette saison, Boyd a inscrit 25 buts pour les Rangers, toutes compétitions confondues. Le 5 mai 2007, Boyd marque son 100e but en championnat écossais, et son premier contre le Celtic, lors d'une victoire 2–0 des Rangers[27].

Le 26 septembre 2007, Boyd inscrit ses 50e et 51e buts pour les Rangers lors d'un match de Coupe de la Ligue contre East Fife, 627 jours après ses débuts. Ceci fait de lui le deuxième joueur le plus rapide à atteindre les cinquante buts pour le club, derrière Jim Forrest[28].

Boyd remporte le premier trophée de sa carrière le 16 mars 2008, lorsque les Rangers vainquent Dundee United en finale de la Coupe de la Ligue écossaise. Il marque les deux buts des Rangers du match, égalisant à 2–2 en prolongation, et transforme ensuite le tir au but vainqueur[29]. Il inscrit également un doublé en finale de la Coupe d'Écosse, pour une victoire 3–2 sur Queen of the South. Il finit la saison avec 25 buts pour les Rangers, toutes compétitions confondues[30].

En janvier 2009, un éventuel transfert à Birmingham City est évoqué pour rejoindre l'ancien manager des Rangers, Alex McLeish. Les Rangers acceptent une offre de près de 4 000 000 £, mais Boyd ne parvient pas à s'entendre avec les dirigeants anglais sur le plan personnel et décide de rester à Glasgow[7],[31]. Lors de la saison 2008–2009, Boyd remporte son premier titre de champion d'Écosse ainsi qu'une nouvelle coupe d'Écosse. Il termine à nouveau meilleur buteur des Rangers avec 31 buts, toutes compétitions confondues, son total le plus élevé, et se voit décerner le premier Sam English Bowl du club, récompensant le meilleur buteur des Rangers de la saison[32].

Le 30 décembre 2009, Boyd marque cinq buts au cours d'une victoire 7–1 sur Dundee United. Ce faisant, il dépasse Henrik Larsson au rang de meilleur buteur de tous les temps de la Scottish Premier League[33]. Le 1er mai 2010, Boyd marque son 100e but en championnat pour les Rangers au Tannadice Park contre Dundee United[34].

Au cours de la saison 2009–2010, Boyd est à nouveau le meilleur buteur des Rangers et de la Scottish Premier League avec 26 buts en 40 matchs[35]. Il remporte ainsi le Sam English Bowl pour la deuxième fois[36], tout comme le championnat écossais et la Coupe de la Ligue[37]. Le 28 mai 2010, les Rangers annoncent que Boyd allait quitter le club une fois son contrat arrivé à expiration[38].

Middlesbrough

Le 5 juillet 2010, Boyd signe un contrat de deux ans avec l'équipe de deuxième division anglaise Middlesbrough[39]. Le 22 août 2010, il marque son premier but pour Middlesbrough dans une victoire 1–0 contre Sheffield United[40]. Son deuxième arrive le 28 septembre contre Derby County[41]. Boyd marque lors d'une défaite 2–1 contre Leeds United le 16 octobre 2010[42], qui est le dernier match de Gordon Strachan au poste d'entraîneur du club[43]. Il inscrit son quatrième but de la saison contre Bristol City au cours du premier match de Tony Mowbray à la tête de Boro[44]. Le 9 novembre 2010, Boyd ouvre le score pour une victoire 2–0 à Scunthorpe[45]. Le 1er février 2011, Boyd signe le 200e but de sa carrière, en ouvrant la marque à domicile pour une victoire 2–0 face à Scunthorpe[46].

Prêt à Nottingham Forest

Le 8 mars 2011, Boyd est prêté à Nottingham Forest jusqu'à la fin de la saison[47].

Après son retour de prêt, Boyd obtient la résiliation de son contrat à Middlesbrough et entame des discussions pour s'engager avec le club turc d'Eskisehirspor[48].

Carrière internationale

Boyd est tout d'abord sélectionné régulièrement avec les espoirs écossais, comptant huit capes et un but[49].

Le 11 mai 2006, il fait ses débuts pour l'équipe nationale d'Écosse et marque deux buts lors d'une victoire 5–1 sur la Bulgarie lors de la Kirin Cup 2006[50]. Boyd continue sur sa lancée en qualification pour le Championnat d'Europe 2008, marquant deux fois contre les Îles Féroé (6–0) et un but contre la Géorgie (2–1), son cinquième but en six matchs[51].

Le 11 octobre 2008, Boyd déclare qu'il met sa carrière internationale en suspens tant que George Burley est le sélectionneur national. Sa décision intervient après que Burley a laissé Boyd sur le banc de touche lors d'un match qualificatif pour la Coupe du monde 2010 contre la Norvège, choisissant de faire entrer en jeu le débutant Chris Iwelumo. Interrogé sur ce choix, Burley déclare que Boyd doit « trouver sa place dans l'équipe des Rangers, ce qu'il n'a pas fait »[52]. Après avoir entendu ces propos, Boyd contacte Burley pour l'informer de sa décision, et confirme ce choix avec Gordon Smith (en), le président de la fédération écossaise[52]. Lors d'une conférence de presse le 13 octobre 2008, Burley laisse entendre que la porte peut ne pas être fermée, indiquant que Boyd, plutôt que lui, a « pris la décision », et que « […] si [Boyd] s'implique totalement, c'est ce dont le pays a besoin »[53]. Le 1er janvier 2009, il est rapporté que Burley souhaiterait le retour de Boyd avec l'Écosse s'il était disposé à revenir[54]. Le 16 novembre 2009, Burley est limogé du poste de sélectionneur de l'Écosse après avoir remporté seulement trois des ses quatorze matchs à la tête de la sélection[55].

Après la nomination de Craig Levein comme sélectionneur de l'Écosse, Boyd déclare qu'il est « prêt et disposé » à jouer à nouveau pour l'Écosse[56]. Il est rappelé en sélection le 22 février 2010 pour jouer contre la République tchèque en amical le 3 mars et honore ainsi sa seizième cape en entrant en jeu en seconde mi-temps[57].

Carrière

Clubs

Équipe nationale

  • Première sélection le 11 mai 2006 face à la Bulgarie.

Statistiques détaillées

Saison Club Division Pays Championnat Coupe d'Europe
2001–2002 Kilmarnock Div.1 Drapeau d'Écosse Écosse 28 matchs / 8 buts - / -
2002–2003 Kilmarnock Div.1 Drapeau d'Écosse Écosse 38 matchs / 12 buts - / -
2003–2004 Kilmarnock Div.1 Drapeau d'Écosse Écosse 36 matchs / 15 buts - / -
2004–2005 Kilmarnock Div.1 Drapeau d'Écosse Écosse 35 matchs / 19 buts - / -
2005–2006 Kilmarnock Div.1 Drapeau d'Écosse Écosse 19 matchs / 15 buts - / -
2005–2006 Glasgow Rangers Div.1 Drapeau d'Écosse Écosse 17 matchs / 17 buts 2 matchs / -
2006–2007 Glasgow Rangers Div.1 Drapeau d'Écosse Écosse 31 matchs / 20 buts 9 matchs / 3 buts
2007–2008 Glasgow Rangers Div.1 Drapeau d'Écosse Écosse 28 matchs / 14 buts 4 matchs / -
2008–2009 Glasgow Rangers Div.1 Drapeau d'Écosse Écosse 35 matchs / 27 buts 2 matchs / -
2009–2010 Glasgow Rangers Div.1 Drapeau d'Écosse Écosse 31 matchs / 23 buts 2 matchs / -
2010–2011 Middlesbrough Div.1 Drapeau d'Angleterre Angleterre 26 matchs / 6 buts - / -

Palmarès

Distinctions personnelles

Notes et références

  1. (en) Keir Murray, « Rangers player profiles », BBC Sport, 13 mai 2008. Consulté le 2 février 2011
  2. (en) Kris Boyd reacts quickly to wage drop threat, STV Sport, 6 octobre 2009. Consulté le 2 février 2011
  3. (en) Kris Boyd career stats, Soccerbase. Consulté le 2 février 2011
  4. Boyd dépasse Larsson, L'Équipe, 31 décembre 2009. Consulté le 2 février 2011
  5. (en) Ken Smith, « Gold Rush », The Herald, 15 octobre 2008. Consulté le 2 février 2011
  6. (en) Stewart Fisher, « Boyd has youth on his side for new move », The Sunday Herald, 13 novembre 2005. Consulté le 2 février 2011
  7. a et b (en) Michael Grant, « The long goodbye for Kris Boyd », The Herald, 10 octobre 2009. Consulté le 2 février 2011
  8. (en) Stewart Fisher reports on coach Alan, Sunday Herald, 27 août 2006. Consulté le 2 février 2011
  9. (en) The Bell's Scottish Football Review 2004/05, Scottish Football League, octobre 2004 (ISBN 0-9548556-0-4) 
  10. a et b (en) Do You Remember Kris Boyd?, KillieFC.com. Consulté le 2 février 2011
  11. (en) Mahood sends Killie into Europe, BBC Sport, 20 mai 2001. Consulté le 2 février 2011
  12. (en) Reilly released by Killie, BBC Sport, 12 avril 2002. Consulté le 2 février 2011
  13. a, b, c et d (en) Kris Boyd, ESPNSoccernet. Consulté le 2 février 2011
  14. (en) Boyd voted top young player, BBC Sport, 13 septembre 2002. Consulté le 2 février 2011
  15. (en) Boyd impresses Wolves, BBC Sport, 14 août 2003. Consulté le 2 février 2011
  16. (en) Kilmarnock 5–2 Dundee Utd, BBC Sport, 25 septembre 2004. Consulté le 2 février 2011
  17. (en) Records, Scottish Premier League. Consulté le 2 février 2011
  18. (en) Killie will listen to Boyd bids, BBC Sport, 4 mai 2005. Consulté le 2 février 2011
  19. (en) Boyd says no to Cardiff approach, BBC Sport, 25 août 2005. Consulté le 2 février 2011
  20. (en) Boyd to wait for the right offer, BBC Sport, 19 décembre 2005. Consulté le 2 février 2011
  21. (en) Striker Boyd seals Rangers move, BBC Sport, 22 décembre 2005. Consulté le 2 février 2011
  22. (en) Martin Greig, « Boyd donation bridges gap in Kilmarnock development fund », The Herald, 28 décembre 2005. Consulté le 2 février 2011
  23. (en) Rangers 5–0 Peterhead, BBC Sport, 7 janvier 2006. Consulté le 2 février 2011
  24. (en) Stephen Halliday, « Boyd admits Le Guen factor is in effect », The Scotsman, 20 avril 2006. Consulté le 2 février 2011
  25. (en) Boyd signs Rangers deal extension, BBC Sport, 4 juillet 2006. Consulté le 2 février 2011
  26. (en) Scottish Premier League Update January 2007, Soccerphile, janvier 2007. Consulté le 2 février 2011
  27. (en) Thomas McGuigan, « Rangers 2–0 Celtic », BBC Sport, 5 mai 2007. Consulté le 2 février 2011
  28. (en) Smith delighted for 50-goal Boyd, BBC Sport, 26 septembre 2007. Consulté le 2 février 2011
  29. (en) Thomas McGuigan, « Dundee Utd 2–2 Rangers », BBC Sport, 16 mars 2008. Consulté le 2 février 2011
  30. (en) Kris Boyd season 2007–2008, Soccerbase. Consulté le 2 février 2011
  31. (en) Blues end bid to sign Gers' Boyd, BBC Sport, 8 janvier 2009. Consulté le 2 février 2011
  32. (en) First Team Profiles | Kris Boyd, Rangers F.C.. Consulté le 2 février 2011
  33. (en) Ewan Murray, « Record-breaker Kris Boyd hits five as Rangers crush Dundee United », The Guardian, 30 décembre 2009. Consulté le 2 février 2011
  34. (en) I'm delighted Kris Boyd netted 100th SPL goal for Rangers, Daily Record, 2 mai 2010. Consulté le 2 février 2011
  35. (en) Review of 2009/10, Scottish Premier League, 20 mai 2010. Consulté le 2 février 2011
  36. (en) Rangers Player of the Year 2010, Rangers F.C., 18 avril 2010. Consulté le 2 février 2011
  37. (en) Middlesbrough confirm Kris Boyd signing from Rangers, The Guardian, 5 juillet 2010. Consulté le 2 février 2011
  38. (en) Striker Kris Boyd to leave Rangers in summer, BBC Sport, 28 mai 2010. Consulté le 2 février 2011
  39. (en) Boyd finalises Boro move, Sky Sports, 5 juillet 2010. Consulté le 2 février 2011
  40. (en) Middlesbrough 1–0 Sheff Utd, BBC Sport, 22 août 2010. Consulté le 2 février 2011
  41. (en) Derby 3–1 Middlesbrough, BBC Sport, 28 septembre 2010. Consulté le 2 février 2011
  42. (en) Middlesbrough 1–2 Leeds United, BBC Sport, 16 octobre 2010. Consulté le 2 février 2011
  43. (en) Gordon Strachan resigns as manager of Middlesbrough, BBC Sport, 18 octobre 2010. Consulté le 2 février 2011
  44. (en) Middlesbrough 1–2 Bristol City, BBC Sport, 30 octobre 2010. Consulté le 2 février 2011
  45. (en) Scunthorpe 0–2 Middlesbrough, BBC Sport, 9 novembre 2010. Consulté le 2 février 2011
  46. (en) Middlesbrough 2 Scunthorpe United 0, Middlesbrough F.C., 1er février 2011. Consulté le 2 février 2011
  47. (en) « Nottingham Forest sign Middlesbrough striker Kris Boyd », BBC Sport, 8 mars 2011.
  48. (en) « Boyd heads for Turkey », Football-League, 8 juillet 2011.
  49. (en) Challenge Matches 2003–2004, Scottish FA. Consulté le 2 février 2011
  50. a, b et c (en) Scotland 5–1 Bulgaria, BBC Sport, 11 mai 2006. Consulté le 2 février 201
  51. (en) Scotland v Georgia, Scottish FA, 24 mars 2007. Consulté le 2 février 2011
  52. a et b (en) Boyd quits Scotland under Burley, BBC Sport, 12 octobre 2008. Consulté le 2 février 2011
  53. (en) Burley hits back at striker Boyd, BBC Sport, 13 octobre 2008. Consulté le 2 février 2011
  54. (en) I'll take Boyd back, The Scottish Sun, 1er janvier 2009. Consulté le 2 février 2011
  55. (en) Burley sacked as Scotland manager, BBC Sport, 16 novembre 2009. Consulté le 2 février 2011
  56. (en) Boyd 'ready' for Scotland return, BBC Sport, 29 décembre 2009. Consulté le 2 février 2011
  57. (en) Injured keeper Allan McGregor omitted from Scots squad, BBC Sport, 22 février 2010. Consulté le 2 février 2011
  58. a et b (en) Colin Moffat, « Scotland 6–0 Faroe Islands », BBC Sport, 2 septembre 2006. Consulté le 2 février 2011
  59. (en) Julian Taylor, « Scotland 2–1 Georgia », BBC Sport, 24 mars 2007. Consulté le 2 février 2011
  60. (en) Scotland 1–0 South Africa, BBC Sport, 22 août 2007. Consulté le 2 février 2011
  61. (en) Colin Moffat, « Scotland 3–1 Lithuania », BBC Sport, 8 septembre 2007. Consulté le 2 février 2011

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Kris Boyd de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Kris Boyd —  Spielerinformationen Geburtstag 18. August 1983 Geburtsort Irvine, Schottland …   Deutsch Wikipedia

  • Kris Boyd — Nacimiento 18 de agosto de 1983 (28 años) Irvine, Escocia …   Wikipedia Español

  • Kris Boyd — Football player infobox playername = Kris Boyd fullname = Kris Boyd height = height|m=1.83 dateofbirth = birth date and age|1983|8|18 cityofbirth = Irvine countryofbirth = Scotland currentclub = Rangers clubnumber = 9 position = Striker years =… …   Wikipedia

  • Kris (Vorname) — Kris ist ein männlicher und weiblicher Vorname. Inhaltsverzeichnis 1 Bekannte Namensträger 1.1 Männlicher Vorname 1.2 Weiblicher Vorname 2 Siehe auch …   Deutsch Wikipedia

  • Boyd (surname) — Boyd is a surname of Scottish origin, and may refer to:A*Adam Boyd, English footballer *Alan Lennox Boyd, British politician (Viscount Boyd) *Alan Stephenson Boyd, American politician *Alex Boyd, Scottish photographer *Alfred Boyd, Canadian… …   Wikipedia

  • Boyd — ist der Name folgender Orte in den Vereinigte Staaten: Boyd (Alabama) Boyd (Arkansas) Boyd (Florida) Boyd (Illinois) Boyd (Indiana) Boyd (Iowa) Boyd (Kansas) Boyd (Kentucky) Boyd (Michigan) Boyd (Minnesota) Boyd (Montana) Boyd (Nevada) Boyd (New… …   Deutsch Wikipedia

  • Boyd — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Boyd peut désigner : Patronyme Alana Boyd (1984 ), une athlète australienne Anne Boyd (1946 ), une compositrice et professeur australienne, Belle… …   Wikipédia en Français

  • Boyd Rice — This article is about the musician Boyd Rice. For the Cutting Horse Trainer, see Boyd Rice (Cutting Horse Trainer). Boyd Rice Also known as NON Born December 1956 (age 54) Origin Lemon Grove, California, United States …   Wikipedia

  • Kris Weston — Infobox musical artist Name = Kris Weston Background = solo singer Birth name = Kristian Weston Alias = Thrash Born = 1972 Died = Origin = England Instrument = keyboards, guitars Genre = Electronic music Occupation = Musician, record producer,… …   Wikipedia

  • Christopher Boyd — Chris Boyd re diverts here. For the association footballer, see Kris Boyd. Christopher Boyd Other names Paperghost Occupation Webmaster Known for Computer Security Christopher Boyd, better known as his online pseudonym Paperghost, is a c …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.