King Kong


King Kong
Affiche de 1933.
Page d'aide sur l'homonymie Pour le chanteur de reggae, voir King Kong (reggae)

King Kong est un un monstre fictif ayant l'apparence d'un gorille géant. Il fait sa première apparition dans un film de 1933 réalisé par Merian C. Cooper et Ernest B. Schoedsack et devint rapidement une icône du cinéma Fantastique. Depuis les années 30, King Kong a subit de nombreuses adaptations (dessins animés, livres, BD, jeux vidéo, parcs à thème...) plus ou moins fidèles à la version originale. L'image de ce gorille géant, tenant dans sa main une jeune femme blonde et affrontant des avions au sommet d'un gratte-ciel, est fortement ancré dans la culture populaire.

Étymologie

King Kong est une création exclusivement cinématographique. Les réalisateurs Cooper et Schoedsack, spécialistes du documentaire animalier dans les années 30, se sont cependant inspirés du roman Le Monde Perdu écrit par Arthur Conan Doyle.

Dans les premières versions du scénario, Merian C. Cooper envisageait un véritable gorille du Congo affrontant un dragon de Komodo. Le nom du gorille était alors "La Bête" (The Beast) et film se nommait "La Bête de la Jungle" (Jungle Beast). La société de production RKO, nullement impressionnée, demanda un titre plus mystérieux et sauvage.

Cooper voulait un nom commençant par la lettre "K". Ses noms préférés étaient Komodo, Kodiak and Kodak. Il choisit finalement pour son personnage le nom de "Kong", auquel il rajouta le nom de "King", craignant que les spectateurs prennent le film pour un documentaire sur l'Afrique.

Apparences

King Kong change radicalement d'apparence selon les adaptations. Dans le film original, le nom de Kong lui est donné par les indigènes de "Skull Island" (l'île du Crâne), une île au large de Sumatra dans l'Océan Indien où l'évolution s'est arrêtée il y a des milliers d'années. L'île renferme des dinosaures, comme des Tyrannosaurus, et autres créatures féroces et des trésors de l'ancien temps. Bien que simiesque en apparence, cette version de King Kong peut toutefois marcher debout de manière anthropomorphique et semble avoir une certaine intelligence. Ce fut un choix de l'animateur Willis O'Brien, magicien des effets spéciaux et de la stop-motion, qui voulait en faire un "homme-singe" plus qu'un véritable gorille. Dans le film, le personnage de Carl Denham décrit le monstre comme étant "ni Bête ni Homme" ("no Beast, no Man"). Ses origines ne sont pas mentionnées.

En 1975, un remake fut tourné par John Guillermin et produit par Dino De Laurentiis. Dans cette version, Kong est un singe humanoïde marchant exclusivement debout, apparaissant encore plus humain et intelligent que dans l'original. Il vit sur Skull Island, un île primitive renfermant un important gisement de pétrole, mais pas de dinosaures. Une fois encore, sa nature exacte n'est pas décrite de façon précise. C'est Rick Baker, grand spécialiste des costumes et maquillages de monstres, et l'italien Carlo Rambaldi qui donnèrent vie au personnage. Dans sa suite, le désastreux King Kong Lives de 1982, le gorille double de taille et devient quadrupède.

Universal Studios attendit presque 30 ans pour mettre en chantier un autre remake, qui donna lieu à un film de 3 heures réalisé par Peter Jackson. Ce dernier, fan de l'original de 1933 depuis ses 9 ans, choisit dès le départ de faire de King Kong un gorille de montagne sans traits anthropomorphiques. Dans cette version, Kong est un véritable gorille quadrupède et herbivore. Afin de lui donner un certain réalisme, Jackson et l'équipe d'effets spéciaux Weta donnèrent un nom à son espèce fictive : Megaprimatus Kong, une forme évoluée du Gigantopithèque. Dans le film, Kong est le dernier de son espèce, sa fourrure est grisonnante et couverte de balafres, témoignant de sa dure existence au contact de dinosaures et autres créatures habitant Skull Island.

Dans les films de la Toho, King Kong est un gorille humanoïde destructeur de plus de 20 mètres de haut. Il vit sur une série d'îles près du Japon. Parmi les créatures du cinéma Fantastique qui croiseront le King Kong version nippone, on peut citer le célèbre lézard atomique Godzilla dans un film de 1962, King Kong contre Godzilla (Kingu Kongu tai Gojira), de Ishirô Honda.

Thématique

King Kong explore principalement le thème des "mondes perdus", ces terres sauvages et inexplorées renfermant des trésors de la zoologie, de l'anthropologie et de la paléontologie. En pénétrant sur Skull Island, des explorateur américains, en quête de sensationnel, vont bouleverser les règles qui règnent sur cet écosystème très ancien; notamment en interrompant une cérémonie indigène qui va conduire à l’enlèvement de l’héroïne principale, dont la rencontre avec le gorille Kong va mener ce dernier à sa capture puis sa mort.

La dualité entre les forces primitives et l'évolution technologique (ou la concurrence entre le primate et l'homo sapiens) est également mis en valeur dans les trois adaptations principales. Capturé sur son île préhistorique et exhibé à New York, King Kong se libère de ses chaînes pour partir à la recherche de l’héroïne, et l'emporte au sommet d'un gratte-ciel (l'Empire State Building ou le World Trade Center selon l'époque). Le gorille monstrueux, qui n'a pas sa place dans ce monde moderne, est alors terrassé par les avions (ou hélicoptères), symboles des avancées humaines.

Enfin, King Kong est également une variation du thème de "la Belle et la Bête", l’héroïne nouant une certaine forme de relation avec le monstre.

Cinéma

Copies et parodies

Depuis les années 30, King Kong a inspiré de nombreux films de monstres mettant en scène des gorilles géants et destructeurs. Beaucoup portent le nom de "Kong" mais sont pas officiels. Monsieur Joe (ou Mon Ami Joe), film RKO réalisé par Cooper et Schoedsack, peut être vu comme une version de King Kong destinée à un public plus familial.

Dessins animés

  • (1966-1969) : The King Kong Show
  • (2001) : Kong: The Animated Series (série télévisée d'animation)
  • (2005) : Kong : King of Atlantis

Bandes dessinées

  • 1965 : King Kong, Editorial Orisaba
  • 1972 : King Kong le robot (Mytek the Mighty) : Éditions de l'Occident, 32 numéros petit format
  • 1974 : King Kong, Gold Key Comics/Editions Williams France/Sagédition
  • 1977 : King Kong, adaptation du film de 1933
  • 2005 : King Kong, Dark Horse Comics : adaptation du film de 2005.
  • 2007 : KONG: King of Skull Island , par Chuck Satterlee, Joe DeVito et Dan O’Connor. Préquelle et suite au film de 1933

Romans

(Ne prend pas en compte les making-of, analyses, artbooks, etc)

  • 1932 : King Kong par Delos W. Lovelace. Novélisation du film de 1933
  • 2004 : KONG: King of Skull Island, par Joe DeVito et Brad Strickland. Préquelle et suite au film de 1933
  • 2005 : King Kong de Joe DeVito et Brad Strickland. Révision du scénario du film de 1933
  • 2005 : King Kong: The Island of the Skull par Matthew Costello
  • 2005 : King Kong, par Christopher Golden. Novélisation du film de 2005 d'après le scénario de Fran Walsh, Philippa Boyens et Peter Jackson

Jeux de société

  • (1976) : King Kong , édité par Ideal. Pour 2 à 4 joueurs d'une durée de 20 minutes.
  • (2005) : King Kong , échiquier complet de collection. Sculpté par Weta Workshop, limité à 1500 pièces.

Jeux vidéo

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article King Kong de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • King-Kong — Affiche du film King Kong, le …   Wikipédia en Français

  • King Kong 2 — Données clés Titre original King Kong Lives Réalisation John Guillermin Charles McCraken[1] Scénario Steven Pressfield Ronald Shusett …   Wikipédia en Français

  • King Kong 2 — King Kong Lives Título King Kong 2 Ficha técnica Dirección John Guillermin Producción Dino De Laurentiis Martha Schumacher Ronald Shusett …   Wikipedia Español

  • King Köng — King Køng Gründung 1989 Auflösung 1993, 1999 Genre Rock, Alternative Letzte Besetzung vor der Auflösung Gesang, Gitarre Farin Urlaub Gitarre, Gesang Christian Florie Albrecht …   Deutsch Wikipedia

  • King Kong — a very large ↑gorilla who is the main character in the film King Kong (1933). He is taken to New York City, but he escapes and destroys buildings and hurts or kills many people …   Dictionary of contemporary English

  • King Kong — (izg. kȉng kȍng) m DEFINICIJA film. golema gorila koja iz džungle dospije u New York, pobjegne i napravi kaos, pa je ubiju; jedan od prvih (1933) i najpoznatijih filmova s monstrumima i nekoliko modernih filmskih verzija …   Hrvatski jezični portal

  • King Køng — [IPA|ˌkɪŋ kɔŋ] was an unsuccessful German alternative rock band established in 1989 and officially declared defunct in 1999, though its last album was released in 1992. It is mostly notable as the band of which Jan Vetter was singer and guitarist …   Wikipedia

  • King Køng — Allgemeine Informationen Genre(s) Rock, Alternative Gründung 1989 Auflösung 1993, 1999 …   Deutsch Wikipedia

  • King Kong — U.S. film released 1933 …   Etymology dictionary

  • King Kong — This article is about the character. For the film, see King Kong (1933 film). For the 2005 remake of the 1933 film, see King Kong (2005 film). For other uses, see King Kong (disambiguation). The original stop motion animated King Kong from the… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.