Khasso


Khasso

Royaume du Khasso

Localisation du Khasso sur une carte du fleuve Sénégal de 1889

Le Royaume du Khasso s’est constitué sur un territoire aujourd’hui à cheval sur le Sénégal et la région de Kayes au Mali.

Sommaire

Histoire

Des Peuls ont immigré dans la région et se sont mélangés avec des Malinkés présents sur place, fondant ainsi les Khassonkés, appartenant au groupe des Mandingues et qui parlent le khassonké.

Diadié Kundabalo, était le chef des peuls qui arrivèrent en pays malinké au début du XVIe siècle. Il est également le créateur de la dynastie des Bambéra, qui seront les fondateurs du khasso.

Yamadou Hawa, descendant de Diadié Kundabalo, fut le premier à remettre en cause l'autorité des malinkés qui régnaient en maitres absolus sur la région. Il les combattit à la bataille de Toumbifara, qu'il remporta.

Le premier roi du Khasso est Séga Doua qui règne de 1681 à 1725, fils de Yamadou Hawa. Ils installa la dynastie des Bambéra, à la fois peul et malinké. Sa dynastie s’est poursuivie jusqu’à Demba Séga. À sa mort en 1796, une guerre de succession éclate entre ses deux fils Dibba Sambala et Demba Maddy, qui entraîne en 1800, le morcellement du royaume, en cinq États. Le plus puissant est celui de Dembaya avec à sa tête Hawa Demba Diallo qui règne de 1805 à 1830 et fait de Médine sa capitale. Les autres sont l'état du Séro et Almamy, avec Silatiguiya comme capitale, l'État du Diadiéya et le Guimbaya. Le Khasso entretenait de grandes rivalités, avec les États malinkés du sud, au Bambouk dont les rois portaient le titre de Farin, quelques fois vassalisés par le khasso, notamment l'État du Niatiaga.

En 1857, le Khasso est en proie aux attaques d’El Hadj Oumar Tall. En avril, les troupes d’Oumar Tall assiègent le fort de Médine. Le Khasso fut également très désorganisé par le royaume bambara du Kaarta, qui menait quelques razzias contre le Khasso. Celui-ci payait tribut au Kaarta. Les Français, alliés au roi du Khasso, libèrent le fort le 18 juillet. Progressivement, le Khasso est intégré au Soudan français.

Le Khasso vivait du commerce du coton, de l'agriculture, de l'élevage. Diverses ethnies peuplaient le Khasso, en particulier les Soninkés, les Peuls, les Malinkés, les Bambaras, quelques nomades maures. Le Khasso était jadis une région très fertile. Il exploitait l'or du Bambouk.

L'interdiction définitive des guerres de razzias en 1885, contribua à la réduction progressive du nombre précèdemment élevé d'esclaves dans le royaume du Khasso[1].

Notes et références

  1. Sékéné Mody Cissoko, Le Khasso face à l'Empire toucouleur et à la France dans le Haut-Sénégal, 1854-1890, L'Harmattan, 1988, 351 p. (ISBN 2738401333), p. 310 

Annexes

Articles connexes

Bibliographie

  • Sékéné Mody Cissokho, Contribution à l’histoire politique des royaumes du Khasso dans le haut-fleuve Sénégal, des origines à la conquête française (XVIIe - 1890), Paris, Université de Paris I, 1979, 1206 p. (Thèse d’État, publiée en 1986, L’Harmattan-ACCT, 416 p.)

Source

  • Portail du Mali Portail du Mali
  • Portail du Sénégal Portail du Sénégal
Ce document provient de « Royaume du Khasso ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Khasso de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Khasso — or Xaaso was a West African kingdom of the seventeenth to nineteenth centuries, occupying territory in what is today Senegal and the Kayes Region of Mali. Its capital was at Medina, Senegal until its fall.Seated at the head of the Senegal River,… …   Wikipedia

  • Royaume du khasso — Localisation du Khasso sur une carte du fleuve Sénégal de 1889 Le Royaume du Khasso s’est constitué sur un territoire aujourd’hui à cheval sur le Sénégal et la région de Kayes au Mali. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Royaume du Khasso — Localisation du Khasso sur une carte du fleuve Sénégal de 1889 Le Royaume du Khasso s’est constitué sur un territoire aujourd’hui à cheval sur le Sénégal et la région de Kayes au Mali. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Khassonke — Khassọnke,   Kasọnke, Volk in Westafrika, am oberen Senegal im Savannengebiet von Westmali, etwa 150 000 Menschen. Die Khassonke gehen auf die Vermischung von Fulbe, Malinke und Soninke zurück und sprechen eine Mandesprache. Sie treiben Feldbau …   Universal-Lexikon

  • Khassonkes — Khassonkés  Cet article concerne le peuple khassonké. Pour la langue khassonké, voir Khassonké. Khassonkés …   Wikipédia en Français

  • Khassonkés — Cet article concerne le peuple khassonké. Pour la langue khassonké, voir Khassonké. Khassonkés « Type khassonkais » (gravure de 1890) Populatio …   Wikipédia en Français

  • Moussa Konaté — Pour les articles homonymes, voir Konaté. Moussa Konaté est un écrivain malien né en 1951 à Kita (Mali). Sommaire 1 Biographie 2 Bibiliographie …   Wikipédia en Français

  • Moussa Konaté — is a Malian writer,[1] born in 1951 in Kita, Mali. A graduate in Humanities at Mali s Ecole Normale Supérieure in Bamako, he was a teacher for several years before turning to writing. He is the founder of Editions Le Figuier (Prickly Pear… …   Wikipedia

  • Medine (Mali) — Médine (Mali) Pour les articles homonymes, voir Médine (homonymie). Hawa Dembaya Géographie Pays …   Wikipédia en Français

  • Médine (Mali) — 14° 22′ 34″ N 11° 22′ 06″ W / 14.3761, 11.3683 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.