Kharga


Kharga

Al-Kharga

Cartouche lieux.jpg
Article de la série Lieux égyptiens
Lieux
Nomes / Villes
Monuments / Temples
Région
Basse-Égypte / Moyenne-Égypte
Haute-Égypte / Nubie
Localisation
Egypt Karnak test.png
Al-Kharga
Red pog.svg
Latitude
Longitude
25° 28′ 31″ Nord
       30° 35′ 23″ Est
/ 25.47528, 30.58972

L'oasis d'al-Kharga est la plus au sud des cinq grandes oasis du Désert Occidental, en Égypte. Située à environ 200 km de la vallée du Nil, elle s'étend sur 150 km mais sa largeur ne dépasse pas 30 km. Cette riche oasis comporte plusieurs sources et puits d'eau naturelle dont la température, qui atteint 43°C, est réputée comme particulièrement efficaces pour le traitement des rhumatismes et des allergies.

Les Égyptiens ont occupé les oasis dès l'Ancien Empire, mais c'est à partir des époques perse, puis ptolémaïque et romaine que datent la majeure partie des vestiges antiques découverts à ce jour, en particulier le temple d'Hibis, édifié en grande partie sous Darius Ier.

Le dieu principal de Kharga est Amon, désigné sous un nom local, Amenèbis, « Amon d'Hibis », et représenté en compagnie de son épouse, la déesse Mout et du dieu Khonsou.

Au début du XIXe siècle, suite à l'expédition d'Égypte, les voyageurs commencent à aller dans le désert occidental, d'abord Frédéric Cailliaud puis Bernardino Drovetti, suivis de nombreux autres.

Oasis d'Al-Kharga

L'exploration archéologique de l'oasis commence réellement en 1976, avec Serge Sauneron, directeur de l'Institut français d'archéologie orientale (IFAO), mais auparavant Ahmed Fakhry avait dressé une liste des sites antiques :

  • la forteresse de Ghoueita abritant un temple ptolémaïque bien préservé,
  • Qasr el-Zayyan de l'époque romaine,
  • le temple forteresse de Nadoura,
  • la nécropole de Douch,
  • la nécropole chrétienne d'al-Bagawat des Ve ‑ VIIe siècles et ses nombreuses chapelles en brique crue,
  • le temple d'Hibis.

La nécropole chrétienne d'al-Bagawat comporte 263 tombes en brique crue, dont certaines sont décorées de peintures murales d'inspiration bibliques.

Nécropole chrétienne d'al-Bagawat

Depuis 1981, l'équipe dirigée par Françoise Dunand travaille sur des nécropoles de l'époque gréco-romaine de l'oasis :

  • 1981-1993 : nécropole de Douch,
  • 1994-1997 : nécropole d'Aïn el-Labakha,
  • 1998- : nécropole d'el-Deir

Des archéologues français ont découvert que des tombes de la période ptolémaïque ont été réutilisées comme nécropole de plusieurs centaines de chiens sacrés momifiés, ce qui impliquerait la présence d'un temple consacré à un dieu comme Anubis ou Oupouaout[1].

Al-Kharga possède un musée archéologique.

Notes


nothumb  Histoire • Géographie • Mythologie • Dieux • Art / Pyramides • Sciences • Vie quotidienne / Organisation politique / Pharaons  Égyptologie • BibliographieLexique • Index
Egyptopedia Un article égyptologique au hasard :

Amonherkhépechef

Modifications du jour
  • Portail de l’Égypte antique Portail de l’Égypte antique
Ce document provient de « Al-Kharga ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Kharga de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Kharga —   [x ], Oasengebiet in Ägypten, Charga …   Universal-Lexikon

  • Kharga — DMS …   Deutsch Wikipedia

  • Kharga Oasis — [ Egypt: Site of Kharga Oasis (lower center).] El Kharga (meaning the outer oasis) (Arabic الخارجة) is the southernmost of Egypt s five western oases. It is located in the Libyan Desert, about 200 km to the west of the Nile valley, and is some… …   Wikipedia

  • Al-Kharga — 25° 26′ 18″ N 30° 33′ 30″ E / 25.4383, 30.5583 …   Wikipédia en Français

  • Oase Kharga — DMS …   Deutsch Wikipedia

  • OASIS ÉGYPTIENNES (archéologie) — Les terres cultivées de la vallée du Nil ne couvrent qu’une infime partie de la superficie totale de l’Égypte, occupée pour le reste par les déserts arabique à l’est et libyque à l’ouest. Dans cette zone particulièrement inhospitalière, qui forme …   Encyclopédie Universelle

  • List of Egypt castles, forts, fortifications and city walls — Many buildings in Egypt can be put under the classification of Castles, Citadels, Forts, Fortifications. List by age Pharonic * The ancient castle at Buhen [http://www.touregypt.net/featurestories/fortresses.htm Ancient Egypt military… …   Wikipedia

  • Ayn Manawir — DMS …   Deutsch Wikipedia

  • Libysche Wüste — Die Libysche Wüste, arabisch ‏الصحراء الليبية‎, DMG aṣ ṣaḥrāʾ al lībiya (die Schreibweise der Eigennamen folgt meist der international üblichen englischen Transkription des Ägyptisch Arabischen) wird in Ägypten wegen der historischen… …   Deutsch Wikipedia

  • Ain Manawir — …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.