Kharadj


Kharadj

Kharâj

Religion
religions abrahamiques :
judaïsme · christianisme · islam
Mosque02.svg
Cet article fait partie d’une série sur
l’islam
Les piliers de l’islam
la déclaration de foi · la prière · l’aumône · le jeûne de ramadan · le pèlerinage à La Mecque
Les piliers de la foi
Allah · malaikas (anges) · les livres sacrés · les prophètes · le jugement dernier · le destin
Histoire de l’islam
Mahomet · Abu Bakr as-Siddiq · Omar ibn al-Khattab · Uthman ibn Affan · Ali ibn Abi Talib · califes
Branches de l’islam
sunnisme · soufisme · chiisme · kharidjisme · acharisme · druze · salafisme
Les villes saintes de l'islam
La Mecque · Médine · al Quds
Constructions religieuses
mosquée · minaret · mihrab · qibla · architecture islamique
Événements et fêtes
hijri · hégire · Aïd el-Fitr · Aïd el-Kebir · Mawlid · Achoura · Arbaïn
Religieux
muezzin · imam · mollah · ayatollah · mufti
Textes et lois
vocabulaire de l’islam · droit musulman · écoles · la hisba · le Coran · hadith · sourate · la charia · la sunna · le fiqh · fatwa
Politique
féminisme islamique · islam libéral · islam politique · islamisme · panislamisme

Le kharâj (en arabe ḫarāj, خراج, haraç en turc) est un impôt foncier sur la terre, initialement levé sur les terres que les dhimmis possédaient. Cet impôt n'était basé ni sur le Coran, ni sur un hadith, mais sur l' ijma, consensus des théologiens-juristes spécialistes de droit musulman. Progressivement le mot acquis la signification générale d'impôt.

Origine du kharâj

Après les premières conquêtes islamiques au VIIe siècle, le kharâj désignait généralement un impôt forfaitaire levé dans les provinces conquises et collecté par les officiels des défunts empires byzantins et sassanides ou, plus généralement, toute taxe levée par les vainqueurs musulmans sur leurs sujets non-musulmans (dhimmis). Le kharâj était alors synonyme de jizya, qui désigna plus tard l'impôt de capitation payé par les dhimmis. Les propriétaires musulmans, quant à eux, payent l'ushr, une dîme portant un taux d'imposition inférieur.

Nouvelles règles d'Umar II (719)

Cependant, suite aux conversions en masse des chrétiens et des zoroastriens à l'Islam, sans doute largement dans le but d'échapper à la taxation, la base taxable du Califat commença à sérieusement s'éroder, alors même que le calife omeyyade Suleiman ruinait le califat dans une grande expédition contre l'empire byzantin. Afin de résoudre ce problème, Umar II édicta en 719 que les terres sur lesquelles le kharâj était payé ne pouvait pas être transmises à des musulmans, qui pouvaient louer ces terres mais devaient alors payer le kharâj dessus. Cette réforme eut pour conséquence qu'avec le temps, le kharâj était payé sur la plupart des terres, quelle que soit la religion du cultivateur.

Les réformes de Umar II furent finalisées par les Abbassides et fondèrent les principes généraux du régime fiscal des pays musulmans. Kharâj devint un terme générique utilisé pour désigner toutes sortes de taxes. Ainsi, le traité fiscal d'Abou Yûsûf (VIIIe siècle), Kitab al-kharâj, signifie Le livre de la taxation.

Références bibliographique

  • Cooper, Richard S. "The Assessment and Collection of Kharaj Tax in Medieval Egypt" (Journal of the American Oriental Society, Vol. 96, No. 3. (Jul. – Sep., 1976), pp. 365–382.
  • Cummings, John Thomas; Askari, Hossein; Mustafa, Ahmad. "Islam and Modern Economic Change" in Esposito, 1980, pp. 25–47
  • Esposito, John L. (ed.). Islam and Development: Religion and Sociopolitical Change (Syracuse, NY, Syracuse University Press, 1980)
  • Gaudefroy-Demombynes, Maurice (tr. John P. MacGregor). Muslim Institutions (London, Allen & Unwin, 1950)
  • Hourani, Albert, A History of the Arab Peoples (Cambridge, MA : Belknap-Harvard University Press, 1991)
  • Hawting, G. R. The First Dynasty of Islam: The Umayyad Caliphate AD 661-750 (London, Routledge, 2000)
  • Lambton, Ann K. S. Landlord and Peasant in Persia: A Study of Land Tenure and Land Revenue Administration (London, Oxford University Press, 1953)
  • Poliak, A. N. "Classification of Lands in the Islamic Law and Its Technical Terms". The American Journal of Semitic Languages and Literatures, Vol. 57, No. 1. (Jan., 1940), pp. 50–62.
  • Watt, W. Montgomery. Islamic Political Thought: The Basic Concepts (Edinburgh, Edinburgh University Press, 1980)
  • Portail du droit Portail du droit
  • Portail de l’islam Portail de l’islam
Ce document provient de « Khar%C3%A2j ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Kharadj de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • kharadj — ● kharadj nom masculin (mot arabe) Tribut auquel étaient soumis les infidèles en terre d islam …   Encyclopédie Universelle

  • kharadj — (ka radj ) s. m. Voy. CARATCH, où à l étymologie, au lieu de mot turc, il faut mettre : arabe, kharadj ( 2nd a : a long), impôt annuel …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Kharâdj — Kharâj Religion religions abrahamiques : judaïsme · christianisme · islam C …   Wikipédia en Français

  • Organisation de l'Empire ottoman — Blason de l Empire ottoman …   Wikipédia en Français

  • Abbassides — العبّاسيّون (ar) 750 – 1258 L étendard des abbassides …   Wikipédia en Français

  • Abou Youssouf — Abou Yûsûf Abû Yûsuf Ya qûb ben Ibrâhîm al Kûfî[1], plus connu sous le nom d Abû Yûsuf (ar. أبو يوسف ) (Kûfa 113 ou 117 H  ? 182 H/798) était un Cadi célèbre pour sa connaissance du fiqh. Sommaire 1 Biographie 2 Œuvres …   Wikipédia en Français

  • Abou Yûsûf — Pour les articles homonymes, voir Abu Yusuf. Abû Yûsuf Ya qûb bin Ibrâhîm al Kûfî[1], plus connu sous le nom d Abû Yûsuf (arabe : أبو يوسف) (Kûfa 113 ou 117 H/735  ? 182 H/795) était un cadi hanafite célèbre pour sa connaissance de la… …   Wikipédia en Français

  • Abu Yusuf Yaqub ben Ibrahim al-Kufi — Abou Yûsûf Abû Yûsuf Ya qûb ben Ibrâhîm al Kûfî[1], plus connu sous le nom d Abû Yûsuf (ar. أبو يوسف ) (Kûfa 113 ou 117 H  ? 182 H/798) était un Cadi célèbre pour sa connaissance du fiqh. Sommaire 1 Biographie 2 Œuvres …   Wikipédia en Français

  • Histoire De La Crète — Carte des sites archéologiques crétois et leurs périodes d occupation La Crète est la principale île grecque et également l une des plus méridionales de Grèce. Elle représente une des frontières symboliques entre l Occident et l Orient. Située à… …   Wikipédia en Français

  • Histoire de la Crete — Histoire de la Crète Carte des sites archéologiques crétois et leurs périodes d occupation La Crète est la principale île grecque et également l une des plus méridionales de Grèce. Elle représente une des frontières symboliques entre l Occident… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.