Katiola


Katiola
Katiola
Drapeau de Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire
Gentilé
Région
Gouverneur
Langue Tagbana, français
Superficie km²
Population estimée 64 007 hab.
(2010)
Densité hab./km²
Maire Maurice Touré
Administration
Localisation
Coted'Ivoire ValleeduBandama.png
Villes de Côte d'IvoireRégions de la Côte d'Ivoire

8°8′15″N 5°6′7″O / 8.1375, -5.10194

Katiola est une ville située à 55 km au nord de Bouaké, chef-lieu du département homonyme dans la région de la Vallée du Bandama, en Côte d'Ivoire. Sa population s'élève à plus de 60 000 habitants en 2010.

La ville est habitée par deux ethnies, les Tagbana qui sont traditionnellement cultivateurs et les Mangoros dont l'activité essentielle tourne autour de la poterie.

Une très réputée école de poterie y est installée.

Les catholiques y ont construit la Cathédrale Jeanne d'Arc de Katiola.

Sommaire

Géographie

Climat

La ville jouit d'un climat de type sub-soudanais qui comporte quatre saisons, dont deux saisons de pluie allant du mois de mars à celui de juin et du mois de septembre à octobre. Celles-ci sont entrecoupées de deux saisons sèches qui s'étalent de novembre à février et de juillet à août. La pluviométrie annuelle oscille entre 1 100 mm et 1 200 mm avec une température moyenne autour de 27 °C.


Une loi de 1978[1] a institué 27 communes de plein exercice sur le territoire du pays.


Liste des maires successifs
Date d'élection Identité Parti Qualité Statut
1980 Général OUATTARA Thomas d'acquin PDCI-RDA Homme politique élu
1985 Général OUATTARA Thomas d'acquin PDCI-RDA Homme politique élu
1990 Touré Lakoun PDCI-RDA Homme politique élu
1995 Ouattara Gnelbien PDCI-RDA Homme politique élu
2001 Touré Maurice RDR Homme politique élu

Le département compte les sous-préfectures de Fronan, Niakaramandougou, Tafiré, Tortiya, Sakassou.

Après les évènements de 2002, la ville, comme toutes les localités du nord du pays, a été placée sous l'administration du MPCI puis des Forces nouvelles de Côte d'Ivoire[2] et se trouvait de fait sous l'autorité unique d'un « commandant de zone » ( « com-zone » ). Ce « commandant de zone » est désigné par le secrétaire général des Forces nouvelles de Côte d'Ivoire, Guillaume Soro, comme pour chacun des 10 secteurs de la zone nord ivoirienne, Katiola étant désignée depuis 2006 sous le terme de Zone no 2[3]. Depuis 2007, il s'agit de Touré Hervé Pélikan, dit Vetcho. Cette autorité existe toujours en 2008 et cohabite avec les fonctionnaires de l' état, préfet et sous-préfet, revenus dans la région.

Représentation politique

Députés de Katiola
Date d'élection Identité Parti Qualité Statut
2001 Ouassenan Koné Gaston PDCI-RDA Homme politique élu

Le mandat de l’Assemblée nationale élue en 2001 s'achevait le 16 décembre 2005. Mais, en raison de la crise politico-militaire de 2002, les élections législatives n'ont pas eu lieu et l’Assemblée nationale en place est demeurée en fonction et a conservé ses pouvoirs.

Société

Démographie

Évolution démographique
1920 1946 Rec. 1975 Rec. 1988 1998 Est. 2010
18 625 33 813 64 007[4]
Nombre retenu à partir de 1920 : Population sans doubles comptes


Éducation

Article connexe : Éducation en Côte d'Ivoire.

Le département compte 6 établissements préscolaires, 95 écoles primaires, 6 établissements secondaires, 2 établissements secondaires technique.

Enseignement primaire
Public

  • École primaire Publique

Enseignement secondaire
Lycée Public

  • Lycée moderne

Collège public

  • Collège moderne

Le département compte aussi une Institution de Formation et d'Éducation Féminine située au chef-lieu, l'un des 90 centres de cette nature existant dans le pays. Cette institution a pour objet de permettre aux femmes analphabètes, aux jeunes filles non scolarisées ou déscolarisées, aux femmes agricultrices de trouver une opportunité pour le développement d'aptitudes nouvelles permettant leur insertion ou leur autonomisation[5].

Religion

Article détaillé : Diocèse de Katiola.

Katiola est le siège d'un évêché catholique.

Santé

Le département compte 1 Hôpital Général à Katiola, 7 centres de santé urbains, 11 centres de santé ruraux et 3 services de santé scolaire.

Sports

Les compétitions sportives se déroulent exclusivement au chef-lieu du département, les autres localités ne disposant d'aucune infrastructure dédiée : la ville dispose d'un clubs de football, l' AS Juventus de Katiola, qui évolue en Championnat de Division Régionale, équivalent d'une « 4e division » [6]. Comme dans la plupart des villes du pays, il est organisé, de façon informelle, des tournois de football à 7 joueurs qui, très populaires en Côte d'Ivoire, sont dénommés Maracanas.

Personnalités liées à la région

Villes voisines

Notes et références

Bibliographie

  • Benoit Lootvoet, L'artisanat et le petit commerce dans l'économie ivoirienne - Éléments pour une analyse à partir de l'étude de quatre villes de l'intérieur : Agboville, Bouaké, Dimbokro, Katiola, éditions de l'ORSTOM.
  • Chatrier, Le cercle de Tagbana, Bulletin du Comité d’études historiques et scientifiques de l’Afrique Française, no 11, novembre 1921, pp. 229-74.

Liens externes




Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Katiola de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Katiola — is one of the fifty eight departments of Côte d Ivoire, and is the chief city of that department. Katiola Department and Katiola City lie in Vallée du Bandama Region. Transport Katiola is served by a station on the national railway system.… …   Wikipedia

  • Katiola — Original name in latin Katiola Name in other language Katiola, Lafouka State code CI Continent/City Africa/Abidjan longitude 8.13728 latitude 5.10095 altitude 326 Population 59641 Date 2012 02 28 …   Cities with a population over 1000 database

  • Katiola (département) — Katiola Katiola  Côte d Ivoire Gentilé Région Gouverneur La …   Wikipédia en Français

  • Bistum Katiola — Basisdaten Staat Elfenbeinküste Metropolitanbistum Erzbistum Korhogo …   Deutsch Wikipedia

  • Roman Catholic Diocese of Katiola — The Roman Catholic Diocese of Katiola (Latin: Katiolaën(sis)) is a Roman Catholic diocese in the Ecclesiastical province of Korhogo in Côte d Ivoire. Contents 1 History 2 Special churches 3 Leadership …   Wikipedia

  • Liste des évêques de Katiola — (Dioecesis Katiolaensis) La préfecture apostolique de Korhogo[1] est créée le 17 novembre 1911, par détachement de celle de Côte d Ivoire. Elle est érigée en vicariat apostolique et change de dénomination le 15 mai 1952 pour devenir le vicariat… …   Wikipédia en Français

  • Diocèse de Katiola — Pays Côte d Ivoire Église catholique Rite liturgique Romain Type de juridiction Diocèse Création 14 septembre 1955 Province ecclésiastique Province ecclésiastique de Korhogo Siège …   Wikipédia en Français

  • Departement de Katiola — Admin ASC 2 Code Orig. name Département de Katiola Country and Admin Code CI.90.2287296 CI …   World countries Adminstrative division ASC I-II

  • Jean-Marie Kélétigui — (* 12. Mai 1932 in Gnénankaha, Elfenbeinküste; † 31. August 2010 in Katiola, Elfenbeinküste) war Bischof von Katiola. Leben Jean Marie Kélétigui empfing am 2. Juli 1960 die Priesterweihe. Paul VI. ernannte ihn am 7. Juli 1977 zum Bischof von… …   Deutsch Wikipedia

  • Archidiocèse de Korhogo — (la) Archidioecesis Korhogoënsis Informations générales Pays Côte d Ivoire Archevêque Marie Daniel Dadiet Superficie 22 595 km² …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.