Kareem Abdul-Jabbar


Kareem Abdul-Jabbar
Kareem Abdul-Jabbar Portail du basket-ball
Photographie de Kareem Abdul-Jabbar
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 16 avril 1947 (1947-04-16) (64 ans)
à Harlem, New York
Taille 2,18 m
Poids 120 kg
Situation en club
Numéro 33
Poste Pivot
Carrière universitaire ou amateur
1966-1969 UCLA Bruins
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1969-1970
1970-1971
1971-1972
1972-1973
1973-1974
1974-1975
1975-1976
1976-1977
1977-1978
1978-1979
1979-1980
1980-1981
1981-1982
1982-1983
1983-1984
1984-1985
1985-1986
1986-1987
1987-1988
1988-1989
Milwaukee Bucks
Milwaukee Bucks
Milwaukee Bucks
Milwaukee Bucks
Milwaukee Bucks
Milwaukee Bucks
Los Angeles Lakers
Los Angeles Lakers
Los Angeles Lakers
Los Angeles Lakers
Los Angeles Lakers
Los Angeles Lakers
Los Angeles Lakers
Los Angeles Lakers
Los Angeles Lakers
Los Angeles Lakers
Los Angeles Lakers
Los Angeles Lakers
Los Angeles Lakers
Los Angeles Lakers
28,8
31,7
34,8
30,2
27,0
30,0
27,7
26,2
25,8
23,8
24,8
26,2
23,9
21,8
21,5
22,0
23,4
17,5
14,6
10,1
Basketball Hall of Fame 1995

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Kareem Abdul-Jabbar, né Ferdinand Lewis Alcindor (ou Lew Alcindor) le 16 avril 1947 à New York, est un ancien joueur de basket-ball de NBA. Il est généralement considéré comme le meilleur pivot de l'histoire du basket-ball devant Wilt Chamberlain et Bill Russell[1]. Avec 38 387 points, il détient le record historique de la NBA du plus grand nombre de points marqués et du deuxième plus grand nombre de matches joués en carrière, ainsi que celui du plus grand nombre de participations au NBA All-Star Game.

Kareem Abdul-Jabbar a également développé la technique dite du « bras roulé » : elle consiste à tirer au panier en amenant la balle d'une main au-dessus de la tête, bras tendu. L'autre bras sert à se protéger du défenseur.

On le reconnaît à son look singulier : suite à une blessure à l'œil durant sa carrière universitaire, Abdul-Jabbar s'est mis à porter des goggles, grosses lunettes protectrices ressemblant à un masque de plongée.

Sommaire

Biographie

Fils unique de Ferdinand Alcindor Sr., agent de police, et de Cora Douglas, un couple du quartier d'Inwood à New York, Kareem Abdul-Jabbar naît sous le nom de Ferdinand Lewis Alcindor le 16 avril 1947. Son grand-père mesurait 2,05 m, son père 1,89 m et sa mère 1,80 m. Il fait connaissance avec le basket ball à l'âge de 9 ans, il mesure déjà 1,63 m. Il passe le cap des 2 m à 13 ans, à 14 ans il fait 2m08 et enfin 2m14 à 15 ans. Si on décrit la courbe de croissance de Jabbar à travers sa jeunesse ce n'est pas parce qu'il est l'homme le plus grand des temps modernes ou de tous les temps, mais parce qu'il est considéré (avec Wilt Chamberlain) comme le symbole et la personnification même du gigantisme des temps modernes.

Après un apprentissage pur et dur où il apprend scientifiquement le basket-ball en passant par des périodes sur les terrains de basket des ghettos noirs de Philadelphie qui l'endurcirent et lui permirent de se transformer en pivot de combat, le jeune Lew Alcindor, au sortir de la St. Jude Catholic à New York, institution d'école primaire composée de Blancs de la classe moyenne, intègre le célèbre Power Memorial High School de New York dans le quartier de Manhattan.

Là, pris en main par le Canadien Jack Donohue — le futur entraîneur de l'équipe du Canada de basket-ball — et épaulé par Jay Carter, un colosse de 2,03 m qui l'entraîne durement aux rebonds, le futur Kareem Abdul-Jabbar est entraîné à la dure.

Avec son lycée, il gagne trois fois consécutivement le championnat catholique de New York, gagnant 96 matchs (72 victoires de suite) pour seulement 6 défaites. Il inscrit 2 067 points durant ses années de lycée.

Il joue ensuite pour les UCLA Bruins — équipe entraînée par John Wooden — entre 1967 et 1969 et ne perd que deux matches pendant cette période. Sa réputation lui permet d'être choisi au premier tour de la draft NBA en 1969. Son diplôme en poche, il joue alors en NBA pour les Bucks de Milwaukee puis les Lakers de Los Angeles, où son association avec Magic Johnson fera merveille.

Pendant ses études, Lew Alcindor se convertit à l'islam et il prend en 1971 le nom de Kareem Abdul-Jabbar.

Abdul-Jabbar prend sa retraite en 1989 après vingt saisons et une des plus belles carrières de la NBA.

On l'a vu aussi entraîneur assistant en NBA au sein des Los Angeles Clippers et des Los Angeles Lakers, son équipe de cœur.

En novembre 2009, il annonce qu'il souffre d'une leucémie myéloïde chronique depuis près d'un an. Mais, le 5 février 2011, il annonce sur son compte twitter en être complètement guéri.

Postérité

  « C'est le plus bel athlète tous sports confondus. » Magic Johnson [2]

Filmographie

En parallèle à sa carrière sportive, Abdul-Jabbar a fait quelques rôles au cinéma : il se bat contre Bruce Lee dans Le jeu de la mort (1978), et fait une apparition en tant que l'un des trois pilotes dans le film Y a-t-il un pilote dans l'avion ? (1980) où il se parodie.

Il a également fait une apparition dans l'épisode 12 de la saison 5 de la série Scrubs.

Il a également tenu un rôle dans l'épisode 4 de la série TV : The Man from Atlantis à la fin des années 1970 et dans l'épisode 16 de la 8e et dernière saison de La Fête à la maison où il joue son propre rôle.

Clubs successifs

Palmarès

Particularités

  • Il pesait déjà 5,75 kg à la naissance[3].
  • Il mesurait 1,63 m à neuf ans[3].
  • Il chaussait du 49 à onze ans, et à douze ans il dépassait le 1,89 m de son père d'une demi-tête[3].
  • Abdul-Jabbar était tellement grand pour ses douze ans qu'il préféra toujours s'asseoir au fond de la classe. Un jour, un de ses professeur fut surpris par sa grande taille et s'agaça :« Asseyez-vous donc ! » et Abdul-Jabbar lui répondit : « Mais je suis déjà assis, monsieur... [3]»
  • Dans sa jeunesse, il aimait Bill Russell pour son sens du jeu collectif, mais son joueur de basket préféré était Wilt Chamberlain.
  • Il est avec Wilt Chamberlain considéré par les médias comme la personnification du gigantisme des temps modernes[4] devant Robert Wadlow (2,72 m), parce qu'ils sont les seuls parmi les géants des temps modernes à avoir hérité du surnom de Goliath.
  • Il déteste les interviews et les questions concernant ses dimensions physiques parce qu'il a été victime de railleries depuis son enfance[3].
  • Abdul-Jabbar est un corps « monté sur des échasses », comme Wilt Chamberlain, Abdul-Jabbar à la particularité d'avoir des jambes excessivement longues proportionnellement à ses 2,18 m[4].
  • Dans son contrat avec les Milwaukee Bucks il exigea que ses longues jambes soient assurés pour une forte somme[5].
  • Le tournage du Jeu de la mort s'est fait dans le plus grand secret étant donné que, en cas de blessure au niveau des jambes, son assurance devrait payer une forte somme[5].
  • Il a été élève et ami de Bruce Lee.
  • À force de vouloir viser la mâchoire d'Abdul-Jabbar pour ses coups de pieds, Bruce Lee a fini par avoir une crampe dans l'aine, car le menton de Jabbar étant si haut, il devait effectuer un grand écart[5].
  • Il est ami avec Mohamed Ali[3].
  • En 1967, à Cleveland, il participe à un meeting de soutien à Mohamed Ali, en conflit avec les services de recrutement de l'armée américaine[3].
  • En 1968, il rejeta sa sélection pour les jeux de Mexico pour lutter pour les droits civiques des Afro-Américains [3].
  • Il fut marié avec Habiba Abdul-Jabbar, ils ont eu trois enfants: Habiba, Sultana, et Karim Junior.
  • Il fut marié avec Cheryl Pistono, ils ont eu un fils : Amir.
  • Il a un autre fils dont le nom est Adam.
  • En 2008, il apparaît dans le clip Yes We Can.

Politique

En juillet 2011, il renonce, pour des raisons politiques à se rendre au festival international de cinéma à Jérusalem où il a été invité par le ministère israélien des Affaires étrangères.

Notes et références

  1. Après sa retraite, Guy Rodgers un ancien meneur de la NBA, déclara : « Personne ne l'a égalé ; pas même Wilt Chamberlain, d'après moi » NBA BASKET le livre officiel p. 91
  2. http://www.basketusa.com/dossiers/histoire/19302/le-fabuleux-destin-des-mvp-kareem-abdul-Jabbar-le-mal-aime-de-l%E2%80%99amerique/
  3. a, b, c, d, e, f, g et h 100 champions pour un siècle de sport p.38
  4. a et b 100 Champions pour un siècle de sport p.38, p.60
  5. a, b et c Bruce Lee, l'homme derrière le masque p.201-202

Voir aussi

Bibliographie

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Kareem Abdul-Jabbar de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Kareem abdul-jabbar — Kareem Abdul Jabbar …   Wikipédia en Français

  • Kareem Abdul Jabbar Jr. — Kareem is the son of legendary NBA center Kareem Abdul Jabbar. He never played in the NBA, but he s played for very many minor league teams. Teams* 2006 Southern California NBA Summer Pro League (Delta Jammers) * 2006 Brooklyn Kings (USBL) * 2005 …   Wikipedia

  • Kareem Abdul-Jabbar — Infobox NBAretired name=Kareem Abdul Jabbar width= caption=Kareem Abdul Jabbar at the White House in 2006. position=Center height ft=7 |height in=2 weight lbs=267 number=33 birthdate=birth date and age|1947|4|16 New York debutyear=1969… …   Wikipedia

  • Kareem Abdul-Jabbar — Dat …   Wikipedia Español

  • Kareem Abdul-Jabbar — Spielerinformationen Spitzname The King, The Sky Ho …   Deutsch Wikipedia

  • Kareem Abdul jabbar — Cockney Rhyming Slang Car Bloody kareem is down again . Kareem Abdul Jabbar is a basketball player in the U.S. How he got into rhyming slang I ll never know! …   English dialects glossary

  • Kareem Abdul-Jabbar — …   Википедия

  • Kareem Abdul Jabbar — Lew Alcindor …   Eponyms, nicknames, and geographical games

  • Kareem Abdul Jabbar — (born 1947 as Lew Alcinder) famous professional basketball player, member of the Milwaukee Bucks championship team …   English contemporary dictionary

  • Abdul Jabbar — Saltar a navegación, búsqueda Kareem Abdul Jabbar Obtenido de Abdul Jabbar …   Wikipedia Español


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.