Kalenjin


Kalenjin

Kalenjins

Kalenjins
L'athlète Lornah Kiplagat en 2007
L'athlète Lornah Kiplagat en 2007
Populations significatives par régions
Kenya Kenya
Population totale
Langue(s)
Religion(s)

Les Kalenjins sont un peuple africain d'origine nilotique vivant dans et autour de la Vallée du grand rift, à l'ouest du Kenya.

Sommaire

Population

Quatrième groupe ethnique du pays – après les Kikuyus, les Luhya et les Luo –, les Kalenjin constituent 12% de la population du Kenya[1].

Le groupe ethnique compte environ 3 millions de personnes, mais est divisé en de nombreuses tribus.

Histoire

Principalement pasteurs vivant d'élevage extensif, ils seraient originaires du Soudan et auraient migré il y a 2 000 ans.

Ethnonyme

Le nom donné à ce groupe ethnique n'est stabilisé et accepté que depuis les années 1960, l'administration coloniale ayant auparavant pris l'habitude de désigner ces peuples sous le nom de « peuples parlant la langue nandi »[2]. Le nom Kalenjin, adopté par la suite, signifie « Je te dis » en langue nandi.

Performances sportives

Les Kalenjins sont très connus en dehors du Kenya pour leurs performances sportives exceptionnelles[3]. Ils ont en effet remporté depuis les années 1980 environ 40% des médailles en course de fond et demi-fond aux Jeux olympiques comme aux championnats du monde d'athlétisme. Des recherches génétiques poussées pour identifier un éventuel gène de la course à pied sur les Kalenjins ont pour l'instant échoué.

Notes

  1. CIA, The World Factbook [1]
  2. Voir Monone Omosule, « Kalenjin : the emergence of a corporate name for the Nandi-speaking tribes of East Africa », in Genève-Afrique, 27 (1), 1989, p. 73-88
  3. « Kenyan runners : nature or nurture ? », article de Steve Sailer, UPI, 27 septembre 2000 [2]

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

  • (en) Ciarunji Chesaina, Oral literature of the Kalenjin, Heinemann Kenya, Nairobi, 1991, 167 p. (ISBN 9966468919)
  • (en) Michael William Coy Jr., The social and economic relations of blacksmiths among Kalenjin- speaking peoples of the Rift Valley, Kenya, University of Pittsburgh, 1982, 253 p. (thèse)
  • (en) Robert E. Daniels, Mari H. Clark et Timothy J. McMillan, A bibliography of the Kalenjin peoples of east Africa, African Studies Program, University of Wisconsin, Madison, 1987, 74 p. (ISBN 0942615034)
  • (en) John Albert Distefano, The precolonial history of the Kalenjin of Kenya : a methodological comparison of linguistic and oral traditional evidence, University of California, Los Angeles, 1985, 295 p. (thèse)
  • (en) B. E. Kipkorir, People of the Rift Valley : Kalenjin, Evans, Londres, 1978, 42 p. (ISBN 0237498960)
  • (en) John Lamphear, « Nilotes, eastern Africa : southern Nilotes : Kalenjin, Dadog, Pokot », in Kevin Shillington (dir.), Encyclopedia of African History, vol. 2, Fitzroy Dearborn, New York, 2005, p. 1130-1132
  • (en) Monone Omosule, « Kalenjin : the emergence of a corporate name for the Nandi-speaking tribes of East Africa », in Genève-Afrique, 27 (1), 1989, p. 73-88
  • (en) Gideon S. Were, Western Kenya historical texts: Abaluyia, Teso, and Elgon Kalenjin, East African Literature Bureau, Nairobi, 1967, 196 p. (d’après une thèse, University of Wales)

Liens externes

  • Portail de l'anthropologie Portail de l'anthropologie
  • Portail de l’Afrique Portail de l’Afrique
Ce document provient de « Kalenjins ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Kalenjin de Wikipédia en français (auteurs)