Julien Torma


Julien Torma
Julien Torma
Photographie de l'écrivain
Photographie de l'écrivain

Activités écrivain, dramaturge, poète
Naissance 6 avril 1902
Cambrai, Drapeau de France France
Décès 17 février 1933
Tyrol, Drapeau d'Autriche Autriche
Langue d'écriture française
Mouvement pataphysique
Genres roman, poésie

Julien Torma (Cambrai, 6 avril 1902 - Tyrol, 17 février 1933) est un écrivain, dramaturge et poète français. Ami de Max Jacob et Robert Desnos il fréquenta un moment le groupe surréaliste sans jamais y adhérer, se sentant plus proche de la ’Pataphysique d'Alfred Jarry que du Surréalisme d'André Breton. Ses écrits furent principalement révélés de manière posthume par le Collège de ’Pataphysique.

Sommaire

Biographie

Orphelin très jeune (son père meurt lorsqu'il a un an et sa mère lorsqu'il en a cinq) Julien Torma est élevé par son beau-père d'abord aux Batignolles puis à Pantin.

À 17 ans, il fait la connaissance de Max Jacob (qu'il appelle Mob Jacax) et qui l'encourage fortement dans la voie poétique. Un ami d'enfance, Jean Montmort, fait paraître en 1920 le premier recueil de poèmes de Torma, La Lampe Obscure, ouvrage qu'il renie très vite [1].

À cette époque, il commence la composition de sa pièce de théâtre Le Bétrou, qu'il remaniera régulièrement jusqu'à sa mort[2].

À partir de 1922 Torma travaille de nuit aux halles de Paris comme commissionnaire, et le jour il fréquente les milieux artistiques, se lie à René Crevel, Robert Desnos et Jean Vigo, tout en refusant d'appartenir à un groupe ou mouvement de l'époque [3].

Après son service militaire paraît son deuxième recueil, Le Grand Troche, en 1925, encore grâce à Jean Montmort. Vient ensuite la publication de sa pièce Coupures, sa rencontre avec René Daumal puis la sortie des Euphorismes, courts textes compilés par Jean Montmort qui paye même les frais d'impression. Torma semble déçu de cette publication [4] qui sera la dernière de son vivant. Puis il part s'installer à Lille et continue d'écrire presqu'en cachette, sans plus montrer ses textes à personne. Dans plusieurs lettres il prétend même ne plus écrire.

En novembre 1932, sa santé se détériore, Montmort lui trouve un préceptorat au tyrol mais Torma ne s'y rend pas, il va à Salzbourg, puis dans la montagne, à Vent. Le 17 février 1933, parti pour une excursion en solitaire, il ne rentre jamais à l'auberge et l'on ne retrouve nulle part sa trace. En 1991, un corps momifié est retrouvé dans le massif de l'Ötztal (où Torma a disparu), le Collège de ’Pataphysique prétend alors qu'il s'agit de la dépouille de Torma...

Le «cas» Torma

Sa mort mystérieuse, sa tendance à renier ses œuvres ou même à éviter que ses textes soient publiés, son goût prononcé pour la mystification et les efforts du Collège de ’Pataphysique pour embrouiller encore davantage les pistes ont éveillé les soupçons de plusieurs personnes sur l'existence réelle de Julien Torma. La vérité historique sur sa vie apparente a été mise en doute de nombreuses fois. Notamment par Michel Corvin dans son ouvrage Essai d'interprétation d'une mystification Littéraire ; mais l'enquête menée par Jean Wirtz (Métadiscours et déceptivité. Julien Torma vu par le Collège de 'Pataphysique, 1997) a permis d'établir bon nombre de faits incontestables. La biographie de Torma sème le trouble dès la date même de sa naissance : le 6 avril est célébré dans le calendrier pataphysique comme jour de l'invention de la ’Pataphysique. On peut alors déjà se demander s'il s'agit d'une naissance vulgaire ou d'une naissance pataphysique, ou bien encore simplement d'un coup du sort du clinamen. Mais si Julien Torma n'était qu'un pseudonyme, resteraient toujours les énigmes de savoir qui a écrit ses textes, sa correspondance et surtout qui figure à sa place sur les photograhies que l'on a de lui...

Œuvres

Publications anthumes

  • La Lampe obscure, 1919
  • Le Grand Troche, 1925
  • Coupures, 1926
  • Euphorismes, 1926

Publications posthumes

  • Lebordelamer, 1955
  • Le Bétrou, 1955
  • Porte Battante, 1963
  • Le Grabuge, 1998
  • Écrits définitivement incomplets, 2003

Références

  1. À propos de La Lampe Obscure Julien Torma écrit :
    « Je ne l'aime déjà plus malgré les poubelles de fleurs déversées par le bon Mob. » (lettre à Jean Montmort, février 1920)
    « mon Daumal s'enticha de ça et m'a quasi forcé à lui écrire une petite tartine sur son exemplaire (...) j'avais une extrême répugnance à simplement toucher ce livre (...) même pour le jeune con que j'étais ça voulais dire le contraire de ce que ça disait. » (lettre à Desnos, 11 mars 1929)
  2. Au moins jusqu'en janvier 1928, date où de passage à Paris, Torma assiste à une représentation des Oiseaux d'Aristophane, mis en scène par Dullin à l'Atelier. La traitement du langage des oiseaux le fait retravailler fortement le vocabulaire du rôle titre du Bétrou.
  3. « Votre mystique de l'unité m'est étanche (...) Lecomte sait très bien, trop bien ce qu'il veut faire. Il veut être prophète. Moi je ne sais jamais ce que je veux et ne souhaite pas le savoir. Je me garde du jeu : mais je m'en voudrais de l'appeler grand. » (lettre à Daumal, 6 avril 1927)
  4. « Quant aux belles lettres, depuis le coup des Euphorismes, je me méfie. Je n'ai d'ailleurs pas le temps d'écrire. » (lettre à Desnos, 11 mars 1929)

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Julien Torma de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Julien Torma — (April 6, 1902 ndash; February 17, 1933) was a French writer, playwright and poet who was part of the Dadaist movement. He was born in Cambrai, France, and died in Tyrol.A friend of Max Jacob and Robert Desnos, he was near the surrealist group… …   Wikipedia

  • TORMA (J.) — TORMA JULIEN (1902 1933) Ni homme de lettres ni poète (c’est lui qui s’en défend), aventurier, un peu voyou, cynique, à l’instar de Rimbaud qu’il admire et dont le rapprochent d’autres penchants, Julien Torma laisse une œuvre écrite nombreuse… …   Encyclopédie Universelle

  • Torma (disambiguation) — Torma may refer to: * Gábor Torma, the Hungarian football player * Julien Torma, the French writer, playwright, and poet who was part of the Dadaist movement * Július Torma, the Slovak boxer * Torma, a Tibetan Buddhist ritual offering cake *… …   Wikipedia

  • Torma (Familienname) — Torma ist der Familienname folgender Personen: Gábor Torma (* 1976), ungarischer Fußballspieler Julien Torma (1902–1933), französischer Schriftsteller und Dichter Julius Torma (1922–1991), slowakisch ungarischer Boxer Zsófia Torma (1840–1899),… …   Deutsch Wikipedia

  • Liste Des Publications Internes Du Collège De 'Pataphysique Et Du Cymbalum Pataphysicum — Liste des publications destinées aux membres du Collège de Pataphysique, éditées par le Collège et, par le Cymbalum Pataphysicum pendant l Occultation (1975 2000), présentées par ordre de collection, puis par ordre chronologique (selon le… …   Wikipédia en Français

  • Liste des publications internes du College de 'Pataphysique et du Cymbalum Pataphysicum — Liste des publications internes du Collège de Pataphysique et du Cymbalum Pataphysicum Liste des publications destinées aux membres du Collège de Pataphysique, éditées par le Collège et, par le Cymbalum Pataphysicum pendant l Occultation (1975… …   Wikipédia en Français

  • Liste des publications internes du Collège de 'Pataphysique et du Cymbalum Pataphysicum — Liste des publications destinées aux membres du Collège de Pataphysique, éditées par le Collège et, par le Cymbalum Pataphysicum pendant l Occultation (1975 2000), présentées par ordre de collection, puis par ordre chronologique (selon le… …   Wikipédia en Français

  • Liste des publications internes du collège de 'pataphysique et du cymbalum pataphysicum — Liste des publications destinées aux membres du Collège de Pataphysique, éditées par le Collège et, par le Cymbalum Pataphysicum pendant l Occultation (1975 2000), présentées par ordre de collection, puis par ordre chronologique (selon le… …   Wikipédia en Français

  • Jacques Rigaut — (December 30, 1898 November 9, 1929) was a French surrealist poet. Born in Paris, he was part of the Dadaist movement. His works frequently talked about suicide and he came to regard its successful completeion as his occupation. In 1929 at the… …   Wikipedia

  • Arthur Cravan — Jean Paul Louis Lespoir Arthur Cravan (born Fabian Avenarius Lloyd[1] on May 22, 1887, Lausanne, Switzerland) was known as a pugilist, a poet, a larger than life character, and an idol of the Dada and Surrealism movements. He was the second son… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.