Jules charles henri de clermont-tonnerre


Jules charles henri de clermont-tonnerre

Jules Charles Henri de Clermont-Tonnerre

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Clermont-Tonnerre.
Blason des Clermont-Tonnerre.

Jules Charles Henri de Clermont-Tonnerre est né le 6 avril 1720 et mort le 26 juillet 1794 à Paris.

Jules de Clermont-Tonnerre est le descendant de l'une des plus grandes familles nobles du royaume -remontant au XIIe siècle - et un militaire français du XVIIIe siècle. Comte de Clermont-Tonnerre, puis second duc de Clermont-Tonnerre et pair de France, Lieutenant général des armées du roi, il est le commandant en chef de la province de Dauphiné.

Sommaire

Sa famille

Jules Charles Henri est le fils de Gaspard de Clermont-Tonnerre, premier duc de Clermont-Tonnerre, maréchal de France, et d'Antoinette Potier de Villers.

Biographie

Cornette à l'âge de 12 ans

Le roi George II à la bataille de Dettingen.

Jules est nommé cornette de la compagnie mestre de camp du Commissaire-général de la cavalerie, le 10 mars 1732. Il a 12 ans. Il sert, en 1753, au camp du pays de Messin et obtient une compagnie dans le même régiment, par commission du 16 février 1734. Il se trouve, la même année, au siège de Philisbourg, et combat à Clausen, en 1735.

Guerre de Succession d'Autriche (1740–1748)

Mestre de camp d'un régiment de cavalerie de son nom, par commission du 21 février 1740, Jules de Clermont Tonnerre commande à la prise de Prague, en 1741, au bivouac de Piseck, à l'affaire de Sahai, au ravitaillement de Frawemberg, à la défense de Prague, et à la sortie faite de cette ville, en 1742. Il rentre en France avec l'armée, au mois de février 1745, se trouve, cette même année, à la bataille de Dettingen et fait la campagne en Haute-Alsace, sous le maréchal de Coigny. Il sert, en 1741 à l'armée de Flandre commandée par le maréchal de Saxe, qui couvre les sièges de Menin, d'Ypres et de Fumes, et occupe le camp de Courtrai pendant le reste de la campagne, malgré la grande supériorité des ennemis.

En 1745, Jules de Clermont Tonnerre commande son régiment à la bataille de Fontenoy, au siège des ville et citadelle de Tournai, à ceux de Dendermonde, d'Oudenaarde et d'Ath, au siège de la citadelle d'Anvers, et à la bataille de Rocourt, en 1746. Créé brigadier Général de brigade, par brevet du 20 mars 1747, il commande la brigade du Régiment du Roi-Cavalerie à la bataille de Lauffeld, le 2 juillet. Il se rend au siège de Bergen op Zoom, le 29 août, et y sert jusqu'à la prise de celte place. Il se trouva au siège de Maastricht, en 1748 et au camp d'Aimeries, en 1754. Employé à l'armée d'Allemagne, par lettres du 1er mars 1757, il combat à la bataille d'Hastembeck, et concourt à la prise de plusieurs place de l'électorat d'Hanovre.

Promu au grade de maréchal de camp, le 1er mai 1748, il est employé en cette qualité en Normandie, par lettres du 1er août suivant, et y sert jusqu'à la paix sous les ordres du duc d'Harcourt[1].

Commandant en chef en Dauphiné

Jules-Charles-Henri, comte de Clermont-Tonnerre est créé lieutenant-général des armées du roi, par pouvoir du 25 juillet 1762 et nommé commandant en Dauphiné en survivance de son père le maréchal de Clermont-Tonnerre[2].

Jules Charles Henri de Clermont-Tonnerre, hérite du titre de duc et de pair de France en 1781, à l'âge de 61 ans. C'est un militaire qui vit le plus souvent à Paris, où il possède un hôtel particulier quai de Tournelle.

Le 30 mai 1784, dans la chapelle du château de Versailles, Jules Charles Henri de Clermont-Tonnerre est fait chevalier de l'Ordre du Saint-Esprit, dans la treizième promotion du règne de Louis XVI.

La fin de sa vie

Jules de Clermont-Tonnerre est guillotiné à Paris et son fils à Lyon. Sa femme meurt et ses deux autres fils doivent émigrer.

Son fils aîné, Charles Gaspard, ex comte, natif de Paris, domicilié à Lyon, département du Rhône, âgé de 43 ans, est condamné à mort le 30 pluviôse an II, par la commission révolutionnaire séante à Lyon. Puis, le 8 thermidor an II (26 juillet 1794), après avoir été jugé par Fouquier-Tinville, Jules Charles Henri de Clermont-Tonnerre est à son tour exécuté, place du Trône, comme ex duc et conspirateur. Il est enterré au cimetière de Picpus.

Mariage et descendance

Le 5 juin 1741, il épouse à Paris Anne Le Tonnelier de Breteuil (1716-1793), fille de François-Victor, ministre de la Guerre de Louis XV et d'Angélique Charpentier d'Ennery. Le duc de Luynes dans ses Mémoires du duc de Luynes sur la cour de Louis XV (1735-1758) nous dit que : Jeudi dernier, le Roi avant que d'aller à la paroisse signa le contrat de mariage du fils de M. de Clermont-Tonnerre avec la fille de M. de Breteuil. L'heure de la signature des contrats de mariage est toujours après la messe du Roi, et c'est ici le second ou le troisième contrat qui a été signé avant la messe. M. de Clermont est mestre de camp de la cavalerie...[3]. Ils ont trois enfants :

Notes et références

  1. Chronologie militaire, tome VI, page 30, mémoires du temps, Gazette de France...
  2. La lyrique française au moyen-âge contribution à une typologie des genres ..., page 300, de Pierre Bec, André Blanc, 1977
  3. Mémoires du duc de Luynes sur la cour de Louis XV (1735-1758), p. 425.

Articles connexes

Liens externes


Précédé par Jules Charles Henri de Clermont-Tonnerre Suivi par
Gaspard de Clermont-Tonnerre
Blason Clermont-Tonnerre.svg
duc de Clermont-Tonnerre
Aynard de Clermont-Tonnerre


  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail de la France Portail de la France
  • Portail de la Révolution française Portail de la Révolution française
Ce document provient de « Jules Charles Henri de Clermont-Tonnerre ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jules charles henri de clermont-tonnerre de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jules Charles Henri De Clermont-Tonnerre — Pour les articles homonymes, voir Clermont Tonnerre. Blason des Clermont Tonnerre. Jules Charles Henri de …   Wikipédia en Français

  • Jules Charles Henri de Clermont-Tonnerre — Pour les articles homonymes, voir Clermont Tonnerre. Blason des Clermont Tonnerre. Jules Charles Henri de Clermont Tonnerre, né le 6  …   Wikipédia en Français

  • Clermont tonnerre — Maison de Clermont Tonnerre Pour les articles homonymes, voir Clermont Tonnerre. La Maison* de Clermont Tonnerre est une famille noble française d extraction chevaleresque, dont la filiation est prouvée depuis la fin du XIe siècle. Elle est… …   Wikipédia en Français

  • Clermont-Tonnerre — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. La maison de Clermont Tonnerre est une famille française, connue depuis le XIe siècle. Plusieurs de ces membres se sont illustrés dans l armée et la… …   Wikipédia en Français

  • Anne-Antoine-Jules de Clermont-Tonnerre — Biographie Naissance 1er janvier 1749 à Paris (France) Décès 21 février 1830 à Toulouse (France) …   Wikipédia en Français

  • Anne-Antoine-Jules De Clermont-Tonnerre — Cardinal Anne Antoine Jules de Clermont Tonnerre de l Église catholique romaine …   Wikipédia en Français

  • Anne-antoine-jules de clermont-tonnerre — Cardinal Anne Antoine Jules de Clermont Tonnerre de l Église catholique romaine …   Wikipédia en Français

  • Anne Antoine Jules de Clermont-Tonnerre — Cardinal Anne Antoine Jules de Clermont Tonnerre de l Église catholique romaine …   Wikipédia en Français

  • Anne-Antoine-Jules de Clermont-Tonnerre — Wappen des Kardinals de Clermont Tonnerre Anne Antoine Jules de Clermont Tonnerre (* 1. Januar 1749 in Paris; † 21. Februar 1830, Toulouse) war ein Kardinal der katholischen Kirche. Leben Seine Eltern …   Deutsch Wikipedia

  • Aynard de Clermont-Tonnerre — Jules Gaspard Aynard de Clermont Tonnerre (né le 9 août 1769 mort le 14 avril 1837 à Turin, est un militaire français. Sommaire 1 Biographie 1.1 Origines 1.2 …   Wikipédia en Français