Jules Roy


Jules Roy
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jules Roy (homonymie).
Jules Roy
Activités Écrivain, résistant
Naissance 22 octobre 1907
Rovigo en Algérie française
Décès 15 juin 2000
Vézelay, Drapeau de France France
Langue d'écriture Français
Distinctions prix Renaudot, grand prix littéraire de Monaco, grand prix de littérature de l'Académie française, grand Prix national des lettres, prix de la Ville de Paris
Œuvres principales

Jules Roy est un écrivain et militaire français, né le 22 octobre 1907 à Rovigo (Algérie) et mort le 15 juin 2000 à Vézelay (Yonne).

Lycéen au séminaire, il devient officier tirailleur algérien en AFN avant de passer dans l'Armée de l'Air en France avant la guerre. Après le débarquement des Alliés en Afrique du Nord, il part pour la Grande-Bretagne où il combattra au sein de l'armée française de la Libération, comme commandant de bord dans le groupe de bombardement Guyenne. Cet épisode de sa vie servira de cadre à La Vallée heureuse, prix Renaudot 1940 mais décerné en 1946. En juin 1953, il rompt avec l'armée, dont il juge qu'elle se déshonore dans la guerre d'Indochine, il désapprouve ses méthodes.

Il se tourne alors pleinement vers la littérature. Son travail sera couronné par des prix prestigieux. Après la mort de son ami Albert Camus, il dénonce la guerre d'Algérie et ses atrocités.

Le fondateur directeur du journal L'Express Jean-Jacques Servan-Schreiber offrira le livre de Jules Roy sur la bataille de Dien Bien Phu au président John Kennedy en 1963. Celui-ci le fit traduire et résumer par sa femme Jacqueline Bouvier qui lisait parfaitement le français. JJSS raconte cet épisode dans ses mémoires. Robert McNamara et Robert Kennedy se procurèrent eux aussi ce livre.

En 1978, Jules Roy s'installe à Vézelay, au Clos du Couvent, face à la basilique. Il y passera les vingt dernières années de sa vie, continuant d'écrire. Jules Roy est mort et enterré à Vézelay. Après sa mort, sa maison est devenue un centre littéraire où l'on organise des soirées littéraires et expositions. Un étage est réservé aux écrivains en résidence. Le public peut visiter les jardins et le bureau de l'écrivain, laissés en l'état.

Maison de Jules Roy à Vézelay
Tombe de Jules Roy à Vézelay

Sommaire

Prix littéraires

Œuvres

Romans
  • Le Tonnerre et les Anges, Grasset, 1975.
  • Le Désert de Retz, Grasset, 1978.
  • Les Chevaux du soleil, Grasset, 1980, 6 vol. ; édition en un volume, Omnibus, 1995.
  • La Saison des Za, Grasset, 1982.
Récits
  • Ciel et terre, Alger, Charlot, 1943.
  • La Vallée heureuse, Charlot, 1946, avec une préface de Pierre Jean Jouve ; Gallimard, 1948 ; Julliard, 1960 ; Édition J'ai Lu Leur aventure N°A161; Albin Michel, 1989.
  • Le Métier des armes, Gallimard, 1948 ; Julliard, 1960.
  • Retour de l'enfer, Gallimard, 1951 ; Julliard, 1960.
  • Le Navigateur, Gallimard, 1954 ; Julliard, 1960.
  • La Femme infidèle, Gallimard, 1955 ; Julliard, 1960.
  • Les Flammes de l'été, Gallimard, 1956 ; Julliard, 1960 ; Albin Michel, 1993.
  • Les Belles Croisades, Gallimard, 1959 ; Julliard, 1960.
  • La Guerre d'Algérie, Julliard, 1960 ; Christian Bourgois, 1994.
  • La Bataille de Dien Bien Phu, Julliard, 1963 ; Albin Michel, 1989.
  • Le Voyage en Chine, Julliard, 1965.
  • La Mort de Mao, Christian Bourgois, 1969 ; Albin Michel, 1991.
  • L'Amour fauve, Grasset, 1971.
  • Danse du ventre au-dessus des canons, Flammarion, 1976.
  • Pour le lieutenant Karl, Christian Bourgois, 1977.
  • Pour un chien, Grasset, 1979.
  • Une affaire d'honneur, Plon, 1983.
  • Beyrouth viva la muerte, Grasset, 1984.
  • Guynemer, l'ange de la mort, Albin Michel, 1986.
  • Mémoires barbares, Albin Michel, 1989.
  • Amours barbares, Albin Michel, 1993.
  • Un après-guerre amoureux, Albin Michel, 1995.
  • Adieu ma mère, adieu mon cœur, Albin Michel, 1996.
  • Journal, t. 1, Les années déchirement, 1925-1965, Albin Michel, 1997.
  • Journal, t. 2, Les années cavalières, 1966-1985, Albin Michel, 1998.
  • Journal, t. 3, Les années de braise, 1986-1996, Albin Michel, 1999.
  • Lettre à Dieu, Albin Michel, 2001.
Essais
  • La France sauvée par Pétain, Alger, P & G Soubiron, 1940.
  • Comme un mauvais ange, Charlot, 1946 ; Gallimard, 1960.
  • L'Homme à l'épée, Gallimard, 1957 ; Julliard, 1960.
  • Autour du drame, Julliard, 1961.
  • Passion et mort de Saint-Exupéry, Gallimard, 1951 ; Julliard, 1960 ; La Manufacture, 1987.
  • Le Grand Naufrage, Julliard, 1966 ; Albin Michel, 1995.
  • Turnau, Sienne, 1976 (hors commerce).
  • Éloge de Max-Pol Fouchet, Actes Sud, 1980.
  • Étranger pour mes frères, Stock, 1982.
  • Citoyen Bolis, tambour de village, Avallon, Voillot,1989.
  • Vézelay ou l'Amour fou, Albin Michel, 1990.
  • Rostropovitch, Gainsbourg et Dieu, Albin Michel, 1991.
Poèmes
  • Trois prières pour des pilotes, Alger, Charlot, 1942.
  • Chants et prières pour des pilotes, Charlot, 1943 ; Gallimard, 1948 ; Julliard, 1960.
  • Sept poèmes de ténèbres, Paris, 1957 (hors commerce).
  • Prière à mademoiselle Sainte-Madeleine, Charlot, 1984 ; Bleu du Ciel, Vézelay, 1986.
  • Chant d'amour pour Marseille, Jeanne Laffitte, 1988.
  • Cinq poèmes, Avallon, Voillot,1991.
  • La Nuit tombe, debout camarades !, Gérard Oberlé, 1991.
  • Poèmes et prières des années de guerre (1939-1945), Actes Sud, 2001.
Théâtre
  • Beau Sang, Gallimard, 1952 ; Julliard, 1960.
  • Les Cyclones, Gallimard, 1953 ; Julliard, 1960.
  • Le Fleuve rouge, Gallimard, 1957 ; Julliard, 1960.
  • La Rue des Zouaves suivi de Sa Majesté Monsieur Constantin, Julliard, 1970.
  • Lieutenant Karl, dramatique télé (Michel Wyn), INA, 1977.
  • Mort au champ d'honneur, Albin Michel, 1995.
Pamphlet
  • J'accuse le général Massu, Seuil, 1972.
Conte
  • L'Œil de loup du roi de Pharan, Sétif, 1945 (hors commerce).
Cinéma
  • La bataille du Tonkin, 1952. Documentaire historique sur les combats livrés en Indochine par le général de Lattre. Jules Roy en est le réalisateur sur des images tournées par les opérateurs de l'armée française.
Avec Jean Amrouche
  • D'une amitié. Correspondance (1937-1962), Édisud, 1985.

Remarque

À ne pas confondre avec Jules Le Roy, peintre français ayant vécu de 1856 à 1922

Liens externes

Bibliographie

  • Collectif et Jacques Cantier, Jules Roy et la révolution nationale : analyse d'un engagement, in Action, écriture, engagement. Actes de la journée d'Études du 5 octobre 2001. Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines, Presses du Service Historique de l'Armée de l'Air, 2002.
  • Christian Delporte, Patrick Facon, Jeannine Lepesant-Hayat, Jules Roy : un engagement, actes du colloque organisé par le CHCSC, octobre 2001, Paris, SHAA-UVSQ, 2002.
  • Jacques Cantier, Jules Roy, les fidélités d'un rebelle, Toulouse, Privat, collection d'Histoire immédiate, 2001.
  • Jean Louis Roy, JULES ROY, dernier Vol, collection Littérature, L'Harmattan 2005, ISBN : 2-7475-7535-7.
  • Jean Louis Roy, Jules Roy l’intranquille, collection Littérature témoignages, L'Harmattan 2007, ISBN : 978-2-296-02646-9.
  • Jean Louis Roy et auteurs réunis par l'Association du Centenaire Jules-Roy; JULES ROY : 100 ANS, L'Harmattan 2008, ISBN : 978-2-296-05812-5.
  • José Lenzini, Jules Roy, le céleste insoumis, éditions du Tell 2007, ISBN: 9-9617-7332-2.

Notes et références



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jules Roy de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jules Roy — (22 October 1907 ndash; 15 June 2000) was a French writer.Life and workLike his friend Albert Camus, Roy was a pied noir . He was born in Rovigo, Algeria, and spent his childhood on the farm of his maternal grand parents, the Pâris, petits colons …   Wikipedia

  • Jules Roy — (* 22. Oktober 1907 in Rovigo, Algerien; † 15. Juni 2000 in Vezelay, Frankreich) war ein französischer Schriftsteller. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Weitere Veröffentlichungen 3 …   Deutsch Wikipedia

  • Jules roy (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Jules Roy est un écrivain français (1907 2000) Jules Roy est un instituteur, auteur d une Notice historique sur Saint Marcel, 1888 Ce document provient de …   Wikipédia en Français

  • Jules Roy (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Roy. Jules Roy est un écrivain français (1907 2000) Jules Roy est un instituteur, auteur d une …   Wikipédia en Français

  • Roy (Familienname) — Roy ist ein Familienname. Bekannte Namensträger Alphonse Roy (1897–1967), US amerikanischer Politiker André Roy (* 1975), US amerikanischer Eishockeyspieler Angela Roy (* 1957), deutsche Schauspielerin Arundhati Roy (* 1961), indische… …   Deutsch Wikipedia

  • Roy — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour l’article homophone, voir Roi. Sur les autres projets Wikimedia : « Roy », sur le …   Wikipédia en Français

  • Jules Le Roy — était un peintre de la fin du XIXe et du début du XXe siècle, spécialisé dans les figures d animaux, essentiellement des chats et chatons, généralement de petit format. Chats dans une commode, 1900, Huile sur bois, Legs Henri Selosse en 1924 …   Wikipédia en Français

  • Jules Supervielle — Naissance 16 janvier 1884 Montevideo,  Uruguay Décès 17 mai 1960 Paris …   Wikipédia en Français

  • Jules Supervielle — (January 16 1884 May 17 1960) was a French poet and writer born in Uruguay.Jules Supervielle always kept away from Surrealism which was dominant in the first half of the twentieth century. Eager to propose a more human poetry and to rejoin the… …   Wikipedia

  • Jules Supervielle — Nacimiento 16 de enero de 1884   …   Wikipedia Español


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.