Jules De La Morandière


Jules De La Morandière

Jules de La Morandière

Jules Édouard Potier de la Morandière est un architecte français né à Blois le 12 mai 1813 et mort le 16 août 1905 aux Vistres à Chambon-sur-Cisse.

Sommaire

Biographie

D'abord avocat, il entre à l'école des Beaux-Arts en 1843 et est l'élève de Félix Duban. Il est architecte du département de Loir-et-Cher à partir du 4 octobre 1845 et de la ville de Blois à partir de la même année.

Attaché à la commission des monuments historiques, inspecteur de Duban sur le chantier de restauration du château de Blois à partir de 1846.

En 1856, il reçoit la médaille de première classe pour dévouement dans les inondations de 1856. Il est secrétaire du comité local pour l'exposition universelle de 1855 à Paris, membre de la Société des sciences et lettres de Blois et membre de la Société archéologique de l'Orléanais.

Architecte diocésain de Blois à partir de 1846, il a construit la chapelle du grand séminaire. Après 1848, La Morandière est maintenu en tant qu'architecte diocésain.

Jules de La Morandière est décoré de la Légion d'honneur le 14 août 1863.

La même année, une polémique l'oppose à Didron : il avait fait paraître une brochure intitulée : L'archéologie a fait son temps. Le rédacteur des Annales archéologiques[1] écrit alors  : « Pour ne pas être désagréable à M. de La Morandière, je voudrais chanter comme lui la mort de l'archéologie chrétienne : par malheur... en cette année 1863, elle est plus active qu'à ses débuts et plus vivante encore qu'en 1840 ».

À l'exception de sa correspondance, les archives de La Morandière ont disparu lors de l'invasion allemande de 1870.

Principaux travaux

Il a édifié les bâtiments suivants : la halle aux grains de Blois (concours de 1846, construction en 1849), le dépôt d'étalons de Blois (1854) en tant qu'architecte du ministère de l'agriculture et du commerce et l'hôtel-Dieu de Blois.

Il a construit et rénové un grand nombre d'églises, notamment l'église de Lamotte-Beuvron et celles de Rilly-sur-Loire, Candé-sur-Beuvron, Cellettes, Bourré et de la Chapelle-Enchérie.

Il a restauré plusieurs châteaux comme Chaumont-sur-Loire, Troussay, Saint-Gervais-la-Forêt et Les Vistres à Chambon-sur-Cisse qu'il aménage pour lui-même.

Il est le concepteur des viaducs ferroviaires de Besnault à Noyant-de-Touraine et de Beaugency[2].

De 1845 à 1847, il construit avec Pierre-Alexandre Pinault des bâtiments autour d'une cour ouverte sur la Loire et reliés au grand corps de logis de l'église Saint-Nicolas de Blois.

En 1847, il entreprend la rénovation de l'église Saint-Vincent-de-Paul de Blois.

En 1851, La Morandière construit à l'extrémité de l'aile Ouest du château de Chaumont-sur-Loire deux tourelles en surplomb. Prosper Mérimée critique la restauration qui n'est pas respectueuse du bâtiment (grand escalier, galerie de l'aile Sud, extrémité de l'aile Ouest).

Il construit un déambulatoire à trois chapelles en 1867 dans la cathédrale Saint-Louis de Blois.

Notes et références

  1. Annales archéologiques, tome XXIII, 1863, p. 171.
  2. Le viaduc de Beaugency, sur la base Mérimée, ministère de la Culture
  • Leniaud, Jean-Michel, "La Morandière Jules, Édouard Pottier de", Répertoire des architectes diocésains du XIXe siècle, Paris, éd. École nationale des chartes, 2003, (Éditions en ligne de l'École des chartes, n° 4).
  • Leniaud, Jean-Michel, Les Cathédrales au XIXe siècle, Paris, Economica, 1993.
  • Guignard Bruno, Blois de A à Z, Éditions Alan Sutton, 2007.

Voir aussi

Bibliographie

  • Archives nationales F19 7231.
  • Bauchal Charles, Dictionnaire des architectes français, Paris, 1887, p. 636.
  • Delaire Edmond, David de Pénanrun Louis-Thérèse, Les architectes élèves de l'école des Beaux-Arts, Paris, 1907, p. 211.
  • Congrès archéologique de France, Paris, 1934, p. 274.
  • Lacaine Victor et Laurent Charles, Biographies et nécrologies des hommes marquants du XIXe siècle, Paris, 1872, tome X, p. 106.

Lien interne

Lien externe

  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail du bâtiment et des travaux publics Portail du bâtiment et des travaux publics
Ce document provient de « Jules de La Morandi%C3%A8re ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jules De La Morandière de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jules de La Morandiere — Jules de La Morandière Jules Édouard Potier de la Morandière est un architecte français né à Blois le 12 mai 1813 et mort le 16 août 1905 aux Vistres à Chambon sur Cisse. Sommaire 1 Biographie 2 Principaux travaux 3 …   Wikipédia en Français

  • Jules de la Morandière — Jules Édouard Potier de la Morandière est un architecte français né à Blois le 12 mai 1813 et mort le 16 août 1905 aux Vistres à Chambon sur Cisse. Sommaire 1 Biographie 2 Principaux travaux 3 …   Wikipédia en Français

  • Jules de la morandière — Jules Édouard Potier de la Morandière est un architecte français né à Blois le 12 mai 1813 et mort le 16 août 1905 aux Vistres à Chambon sur Cisse. Sommaire 1 Biographie 2 Principaux travaux 3 …   Wikipédia en Français

  • Jules de La Morandière — Jules Édouard Potier de la Morandière est un architecte français né à Blois le 12 mai 1813 et mort le 16 août 1905 aux Vistres à Chambon sur Cisse. Sommaire 1 Biographie 2 Principaux travaux 3 Note …   Wikipédia en Français

  • Blois (château) — Château de Blois Château de Blois Vue générale de l édifice Présentation Période ou style Gothique Gothique flamboyant Renaissance Classique Type …   Wikipédia en Français

  • Chateau de Blois — Château de Blois Château de Blois Vue générale de l édifice Présentation Période ou style Gothique Gothique flamboyant Renaissance Classique Type …   Wikipédia en Français

  • Château De Blois — Vue générale de l édifice Présentation Période ou style Gothique Gothique flamboyant Renaissance Classique Type …   Wikipédia en Français

  • Château de Blois — Pour les articles homonymes, voir Blois (homonymie). Château de Blois Façade intérieure, l escalier monumental Période ou …   Wikipédia en Français

  • Château de blois — Vue générale de l édifice Présentation Période ou style Gothique Gothique flamboyant Renaissance Classique Type …   Wikipédia en Français

  • Château de Blois — Die Loggienfassade des Schlosses am Flügel Franz’ I.; ganz rechts ein Pavillon des Flügels Gastons d’Orléans Das Schloss Blois ist eines der Schlösser der Loire. Es steht auf einem Bergsporn am nord östlichen Ufer der Loire in der französischen… …   Deutsch Wikipedia