Judith Bernard


Judith Bernard
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bernard.

Judith Bernard (née en 1972) est professeure agrégée de lettres modernes, comédienne et metteuse en scène de nationalité française.

Ancienne élève de l’École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud, nommée ensuite à l’université de Lyon II pendant cinq ans en tant qu'AMN (Allocataire Monitrice Normalienne) puis en tant qu'ATER (Attachée Temporaire d'Enseignement et de Recherche) en études théâtrales, elle a rédigé et soutenu une thèse sur les répétitions de théâtre[1]. Elle est professeure de Domaine Littéraire et Artistique en BTS audiovisuel à Saint-Denis (93). Judith Bernard est metteur en scène et comédienne au sein de sa compagnie ADA-Théâtre[2]. Elle a été de septembre 2004 à juin 2007 chroniqueuse dans l'émission Arrêt sur images puis, à partir de septembre 2007 sur le site internet @rrêt sur images. Auteur d'un texte pour le théâtre[3], Judith Bernard a publié son premier roman, Qui trop embrasse, chez Stock, en mars 2008.

Sommaire

Publications scientifiques

  • « L'avènement du signe théâtral », étude du procès sémiotique dans un extrait de répétition (Ariane Mnouchkine met en scène le Tartuffe de Molière). Actes du colloque : « Les relations inter-sémiotiques », Université de Lyon II, décembre 1999.
  • « La répétition de théâtre : usages du stéréotype et stratégies de stéréotypage dans le procès créatif ». Étude du travail du lieu commun dans la mise en scène de Tout est bien qui finit bien (Shakespeare) par Jean-Pierre Vincent. Marges Linguistiques, actes du colloque : « Langages et signification », organisé par le Centre pluridisciplinaire de sémiolinguistique textuelle, Université de Toulouse II, juillet 2000.
  • « Les plans au théâtre : du texte à la scène, itinéraire d'une forme », à partir de l'étude de la mise en scène de Richard III par Patrice Chéreau. Actes du colloque de la F.I.R.T. (Fédération internationale pour la recherche théâtrale), Lyon, septembre 2000.
  • « Problèmes des signes du jeu de l’acteur : pour une sémiologie des répétitions théâtrales ». Actes du Congrès de l’Association française de sémiotique « Sémio 2001 : des théories aux problématiques », Limoges, avril 2001.
  • « Le fantôme du dramaturge : présence-absence de l’auteur de théâtre en répétition ». Actes du colloque « Portraits et lieux de l’écrivain contemporain », L.E.R.T.E.C, Lyon, juin 2001.
  • « Le metteur en scène, archer de la métaphore », Théâtre Public, n°164, 2002.

Mises en scène

  • 1994 : La Descente d'Orphée (Tennessee Williams) à l'ENS
  • 1996 : Peines d'Amour Perdues (W. Shakespeare) à l'ENS
  • 1997 : Ornithomania (d'après Les Oiseaux, Aristophane) à l'Université Lyon II
  • 2001 : L'émission de télévision (Michel Vinaver), Salle Gérard Philipe de Noisy-le-Sec
  • 2003 : Top Dogs, à Gare au Théâtre (Vitry-sur-Seine)
  • 2004 : Insomnie, à l’Arpousse (Paris)
  • 2005 : Insomnie, à l'ARTicle (Paris)
  • 2006 : Comme d'habitude, Théâtre de l'Echo (Paris)
  • 2007 : Comme d'habitude, Théâtre du Guichet Montparnasse (Paris)
  • 2008 : Domino, Théâtre Berthelot (Montreuil)
  • 2010 : Cabaret beau joueur, Théâtre Montmartre-Galabru (Paris)

Comédienne

  • 1990 : J'ai joué à la marelle, figure-toi, d'après Denise Bonal, m.s. Jacques Hadjage, Centre Georges Pompidou
  • 1993 : Le Baladin du monde occidental de J.-M. Synge, m.s. Eric Marquer à l'ENS
  • 1996 : Les Bonnes, de Jean Genet, m.s. Sébastien Bournac, théâtre des Sources (Fontenay-aux-Roses)
  • 1997 : J'aimais deux sans l'autre, court-métrage de Raphaël F.-Schneider
  • 1998 : Bleu Vampire, d'Angela Batignani, à Lyon (Festival Court Circuit, Hangar de la Navigation) et à Rome (tournée).
  • 1998 : Outhepo, proposition théâtrale d'après l'Oulipo, réalisation des Bandits Laitiers au Théâtre de la Croix Rousse (Lyon)
  • 1998 : Le châle jaune, court-métrage de Slimane Bounia.
  • 1999 : Ad libitum, court-métrage de Raphaël F.- Schneider.
  • 2001 : Poisson-Scorpion (d’après Nicolas Bouvier), m.s. Claire Rengade, Théâtre des Clochards Célestes (Lyon)
  • 2004 : Insomnie, à l’Arpousse (Paris)
  • 2005 : Insomnie, à l'ARTicle (Paris)
  • 2008 : Domino, Théâtre Berthelot (Montreuil)

Chroniqueuse

Judith Bernard est connue en raison de sa participation à l'émission de télévision Arrêt sur images de Daniel Schneidermann. Au début simple invitée le 25 mai 2003 dans un numéro consacré au traitement médiatique de la grève des enseignants[4], elle est réinvitée le 14 septembre 2003 pour une autre émission d'Arrêt sur images consacrée au thème des « luttes sociales et ruptures de communication[5] ».

En septembre 2004, Daniel Schneidermann lui propose de rejoindre son équipe (à la suite du départ de Philippe Vandel) et de tenir une chronique bimensuelle. Celle-ci consiste à décrypter des extraits TV sous l'angle de la rhétorique, l'analyse des mots, du discours.

Malgré la suppression de l'émission Arrêt sur images décidée par la direction de France 5 le 18 juin 2007, Judith Bernard continue de collaborer avec Daniel Schneidermann, dans un premier temps sur le blog Big Bang Blog puis sur @rrêt sur images.net[6], le site internet de l'émission éponyme. Judith Bernard publie une chronique un jeudi sur deux sur le site @rrêt sur images.net[6]. Elle y anime depuis mars 2009 une émission littéraire, D@ns le texte, d'abord en compagnie de Frédéric Ferney et Éric Naulleau, puis en compagnie d'Hubert Artus[7] et, à partir du 1er avril 2010, seule. Elle lance le 29 avril 2010 l'émission D@ns le film avec Rafik Djoumi, @sinaute et critique de cinéma. Ces émissions, visibles sur le site @rrêt sur images.net[6], sont produites en fonction de la sélection qu'effectue Judith Bernard sur les sorties littéraires et cinémas.

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Judith Bernard de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • BERNARD — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Saint Bernard et Saint Bernard. Bernard est un nom propre qui peut désigner : Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Judith — (c. 800 843)    The second wife of Louis the Pious and the mother of Charles the Bald, Judith was an important figure in Carolingian political affairs in the early ninth century. She was her husband s trusted advisor, especially after the death… …   Encyclopedia of Barbarian Europe

  • Bernard — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Saint Bernard et Saint Bernard. Bernard est un prénom et un nom d origine germanique composé de *beran… …   Wikipédia en Français

  • Bernard of Septimania — Bernard or Bernat of Septimania (795 ndash; 844), son of William of Gellone, was the Frankish Duke of Septimania and Count of Barcelona from 826 to 832 and again from 835 to his execution. He was appointed to succeed his fellow Frank Rampon.… …   Wikipedia

  • Judith Regan — (born 17 August 1953 in Massachusetts) is an American editor and book publisher, who became famous for pioneering the publishing of celebrity autobiographies.Early lifeRegan grew up on Long Island, and graduated from Bay Shore High School in 1971 …   Wikipedia

  • Judith Gordon — (b. 1963, Baltimore, Maryland) is a concert pianist and educator.EducationJudith Gordon studied at Oberlin Conservatory and at New England Conservatory where she studied with Patricia Zander. [cite news | first=Richard | last=Dyer | coauthors= |… …   Wikipedia

  • Bernard Teyssèdre — est un philosophe et écrivain français né en 1930. Son activité s est déroulée dans plusieurs domaines qui vont de la création littéraire à la théorie esthétique et à l histoire de l’art. Il a fondé à l’Université Paris 1 l UER d arts plastiques… …   Wikipédia en Français

  • Judith N. Shklar — Judith Nisse Shklar (* 24. September 1928 in Riga; † 17. September 1992 in Cambridge (Massachusetts) war eine amerikanische Politologin und Professorin an der Harvard Universität. Inhaltsverzeichnis 1 Leben und wissenschaftliche Laufbahn 2 Das… …   Deutsch Wikipedia

  • Judith Henry — Données clés Naissance 16 mai 1968 (1 …   Wikipédia en Français

  • Judith Herzberg — Judith Frieda Lina Herzberg, née à Amsterdam le 4 novembre 1934, est une poétesse, dramaturge, scénariste et essayiste néerlandaise. Sommaire 1 Biographie 2 Œuvre 2.1 Poésie 2.2 Théâtre …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.