Judaisme conservateur


Judaisme conservateur

Mouvement Massorti

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Massorète.
Courants du judaïsme
Fondamentaux
Courants historiques
Judaïsme rabbinique
Judaïsme orthodoxe
Orthodoxe moderne · Dati Leoumi
Ultra-orthodoxe
Judaïsme progressiste
Massorti · Réformé · Libéral · Reconstructionniste
Karaïsme
Ananisme · Benjaminisme · Avelei Tzion · Tiflissim · Ashérisme · Talmidisme
Voir aussi
  • Catégories : Courant du judaïsme · Judaïsme
  • Portails : Judaïsme · Peuple juif dans l'Antiquité
 Cette boîte : voir •  • mod. 


Le judaïsme Massorti (Masorti), parfois appelé conservateur d'après le nom qu'il porte aux États-Unis, est un des trois grands courants du judaïsme contemporain, entre le judaïsme orthodoxe et le judaïsme libéral.

Origines

Dans un contexte historique d'évolution vers l'émancipation des Juifs, les tensions entre la société moderne et le mode de vie des communautés israélites traditionnelles se firent plus aiguës. Naquirent alors divers courants de pensée encourageant les Juifs à embrasser la modernité et à se mêler à la société extérieure à divers degrés. L'un d'entre eux, mené par le rabbin Zacharias Frankel, directeur du séminaire de théologie judaïque de Breslau, devait donner naissance au mouvement Massorti. En opposition aussi bien au mouvement réformé qui pensait que les règles de la halakha (système juridique de la Loi orale fondée sur le Talmud) n'étaient pas contraignantes, qu'aux orthodoxes qui n'acceptaient aucun changement à son interprétation traditionnelle, le rabbin Frankel soutenait que la halakha devait absolument être observée, mais que son interprétation devait être souple pour permettre une adaptation optimale des Juifs aux besoins des temps. Il trouvait la justification de cette position, définie comme historique et positive, dans l'histoire du judaïsme, qui montrait clairement que la loi avait fait autrefois l'objet de nombreuses interprétations différentes avant d'être figée par certains groupes.

Frankel ne s'était jamais séparé formellement du reste de la communauté juive et le mouvement Massorti ne prit réellement son individualité sous le nom de Conservative Judaism qu'avec son implantation aux États-Unis, marquée par la restructuration en 1902 du Jewish Theological Seminary of America de New York par le rabbin Solomon Schechter. Le terme conservative (conservateur) exprime le désir de conserver les règles de la halakha comme gouvernance de la vie juive. Le nom de Masorti (Massorti en français), issu de l'hébreu massoret (chaîne, tradition) est préféré en dehors des États-Unis où le mouvement compte quelque 800 communautés. Il est présent sur tout le continent américain, en Europe et en Israël.

Principes

Le mouvement Massorti considère que le devenir spirituel repose sur l'observation des mitzvoth (commandements divins) rituels et moraux et que la halakha est une composante essentielle de l'observance préconisée par la Torah. Néanmoins, la halakha est intrinsèquement dynamique et il faut constamment tenir compte dans son observance des nouveaux contextes socio-historiques.

Ainsi, dans le respect du dynamisme propre de la halakha, pour refléter la position de plus en plus active des femmes dans la société, le mouvement Massorti tend à leur offrir une plus grande représentativité et responsabilité dans la vie religieuse et sociale ; les offices sont mixtes et les femmes participent de manière égalitaire dans la lecture de la Torah. Il est même envisagé de nommer des femmes hadazhim, c'est-à-dire assistant-rabbin.

La liberté de conscience et d'expression étant un droit fondamental et inaliénable et la probité intellectuelle un devoir, l'utilisation de méthodes modernes et scientifiques dans l'approche des textes traditionnels est admise, et le libre examen des normes et des idées est encouragé.

Le mouvement Massorti encourage les rapports de convivialité et d'entraide avec les non-juifs, tout en s'opposant à l'assimilation. Il a toujours soutenu le mouvement sioniste et les efforts d'intégration des nouveaux immigrants (olim) mais ne prend pas position sur les questions de sécurité qui divisent la démocratie israélienne.

En France, la principale communauté Massorti est Adath Shalom, à Paris, dont le rabbin est Rivon Krygier. La seconde communauté Massorti à avoir vu le jour est Maayane Or dont le rabbin est Yeshaya Dalsace. Elle est installée depuis 11 ans à Nice.

Liens externes

  • Portail de la culture juive et du judaïsme Portail de la culture juive et du judaïsme
Ce document provient de « Mouvement Massorti ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Judaisme conservateur de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Judaïsme conservateur — Mouvement Massorti Pour les articles homonymes, voir Massorète. Courants du judaïsme Fondamentaux Définitions : Judaïsme · Religion abrahamique · YHWH Courants apparentés au judaïsme : Mosaïsme · Yahwi …   Wikipédia en Français

  • Judaisme rabbinique — Judaïsme rabbinique Courants du judaïsme Fondamentaux Définitions : Judaïsme · Religion abrahamique · YHWH Courants apparentés au judaïsme : Mosaïsme · Yahwisme · Samaritanisme · Sabbataïsme · Frankisme Courants historiques Sectes …   Wikipédia en Français

  • Judaïsme Rabbinique — Courants du judaïsme Fondamentaux Définitions : Judaïsme · Religion abrahamique · YHWH Courants apparentés au judaïsme : Mosaïsme · Yahwisme · Samaritanisme · Sabbataïsme · Frankisme Courants historiques Sectes …   Wikipédia en Français

  • Judaïsme rabbanite — Judaïsme rabbinique Courants du judaïsme Fondamentaux Définitions : Judaïsme · Religion abrahamique · YHWH Courants apparentés au judaïsme : Mosaïsme · Yahwisme · Samaritanisme · Sabbataïsme · Frankisme Courants historiques Sectes …   Wikipédia en Français

  • Judaisme — Judaïsme  Cet article traite de la religion des Juifs. Pour un aperçu de ceux ci dans leur ensemble, voir Juifs …   Wikipédia en Français

  • JUDAÏSME - La religion juive — Le judaïsme est une forme de vie religieuse dont la caractéristique essentielle est la croyance à un Être suprême, auteur – de quelque manière qu’on conçoive son action – de l’univers qu’il gouverne par sa providence; cet Être est censé… …   Encyclopédie Universelle

  • Judaïsme rabbinique — Le Judaïsme rabbinique (en hébreu: יהדות רבנית Yahadout Rabbanit) est issu du judaïsme pharisien après la destruction du second Temple en 70 EC. Il s est structuré du IIe au VIe siècle de l ère chrétienne, date à partir de laquelle il fut… …   Wikipédia en Français

  • Judaïsme libéral — Le judaïsme libéral est l un des courants héritiers du judaïsme progressiste apparu en Allemagne avec les Lumières. En réalité, « judaïsme libéral » est un terme utilisé par certaines communautés, notamment en France, en Angleterre et… …   Wikipédia en Français

  • JUDAÏSME — LE MOT «judaïsme» recouvre, de notre temps, des concepts très divers. Il désigne, avant tout, une religion – système de croyances, de rites et de prescriptions morales, fondés sur la Bible, sur le Talmud, sur la littérature rabbinique, souvent… …   Encyclopédie Universelle

  • Judaisme reforme — Judaïsme réformé Courants du judaïsme Fondamentaux Définitions : Judaïsme · Religion abrahamique · YHWH Courants apparentés au judaïsme : Mosaïsme · Yahwisme · Samaritanisme · Sabbataïsme · Frankisme Courants historiques Sectes jud …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.