Juan Sebastián Verón


Juan Sebastián Verón
Juan Sebastián Verón
Juan seba veron.JPG
Situation actuelle
Club actuel Drapeau : Argentine Estudiantes
Numéro 11
Biographie
Nom Juan Sebastián Verón
Nationalité Drapeau d'Argentine Argentine
Naissance 9 mars 1975 (1975-03-09) (36 ans)
à La Plata, Argentine
Taille 1,86 m (6 1)[1]
Période pro. depuis 1994
Poste Milieu de terrain (Meneur de jeu)
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
1993 Drapeau : Argentine Estudiantes
Parcours professionnel *
Saisons Club M. (B.)
1994-1996 Drapeau : Argentine Estudiantes 22 (2)
1996 Drapeau : Argentine Boca Juniors 17 (4)
1996-1998 Drapeau : Italie Sampdoria 61 (7)
1998-1999 Drapeau : Italie Parme 26 (1)
1999-2001 Drapeau : Italie Lazio Rome 54 (11)
2001-2003 Drapeau : Angleterre Manchester United 63 (7)
2003-2004 Drapeau : Angleterre Chelsea 19 (0)
2004-2006 Drapeau : Italie Inter Milan 49 (4)
2006- Drapeau : Argentine Estudiantes 161 (26)
Sélections en équipe nationale **
Années Équipe M. (B.)
1996-2010 Drapeau d'Argentine Argentine 73 (9)
* Compétitions officielles nationales et internationales.
** Matchs officiels.

Juan Sebastián Verón est un footballeur international argentin né le 9 mars 1975 à La Plata (Argentine), qui joue au poste de milieu offensif.

Sommaire

Biographie

En club

Il possède également un passeport italien, dû aux origines transalpines de ses parents[2],[3]. Formé au club d'Estudiantes de La Plata, il intègre l'équipe première à l'âge de 18 ans, en 1993. Il ne parvient pas à s'imposer et réalise une première saison décevante tout comme son club qui finit relégué en division inférieure. Mais pour sa seconde saison sous le maillot d'Estudiantes, il joue une saison de haut vol et participe activement à la remontée de son club dans l'élite. Il effectue une troisième saison d'excellente facture mais, finalement lassé par les résultats en demi-teinte de son club (qui se sauve de justesse cette saison), il se voit accepter un contrat proposé par un des deux gros clubs du pays, le Boca Juniors.

Là, il réalise une saison assez décevante et, vivement critiqué par les fans du Boca Juniors, il décide de s'exiler en Italie où il trouve un club, la Sampdoria de Gênes, dès son arrivée dans le club génois, il s'impose rapidement comme le meneur de jeu de l'équipe et réalise deux saisons d'exception.

En 1998, impressionné par les performances du milieu argentin, le Parme AC, club montant du football italien à l'époque, le recrute. Il gagne rapidement sa place de titulaire et participe notamment à la victoire de Parme en Coupe UEFA (3-0 en finale face à l'Olympique de Marseille). Néanmoins, après une bonne saison sous le maillot parmesan, il signe à la Lazio de Rome, un des tous meilleurs clubs italiens pour 25,6 millions d'euros, avec qui il découvre le prestige de la Ligue des Champions.

Après deux saisons toutes aussi exceptionnelles sous les couleurs romaines, un des clubs les plus connus et prestigieux de la planète, Manchester United, l'arrache pour 42,7 M€ après des semaines de négociations aux dirigeants de la Lazio. Pour Juan, ce transfert doit marquer un tournant dans sa carrière, néanmoins Véron déçoit et n'est guère adapté au jeu caractéristique du championnat anglais. De plus, il n'est pas réellement aidé par la concurrence sérieuse que représente Roy Keane à l'époque, malgré la confiance parfois excessive qui lui est accordée par Sir Alex Ferguson.

Après deux saisons décevantes à Manchester United, Véron est acheté par un autre club anglais, lui en construction pour atteindre les sommets, le Chelsea FC, mais son achat étant plutôt dû à un caprice du tout nouveau président Roman Abramovitch, Juan n'est pas souvent titularisé par l'entraineur italien Claudio Ranieri et après une saison (où il ne jouera que 7 fois), il est prêté avec option d'achat à l'Inter de Milan.

Là, il retrouve le championnat de Serie A, il réalise une saison de bonne facture sous le maillot nerazzurro, en tout cas suffisamment satisfaisante pour que les dirgeants milanais lèvent l'option d'achat et lui fassent signer un contrat de deux ans. Il effectue une seconde saison de moins bonne qualité et, lors de l'été 2006, il décide de quitter l'Inter, malgré son année de contrat restante, pour retrouver son club formateur, Estudiantes de La Plata.

La première saison pour son retour la Bruja mena son club au titre de champion d'Argentine Apertura 2006 (championnat d'ouverture)

Et c'est avec el Pincha (surnom du club qui veut dire le rat) qu'il réalisera la meilleur saison de sa carrière en gagnant la Copa Libertadores 2009 tout comme son père l'avait fait dans ce meme club 40 ans auparavant mais perdit le mondial des clubs contre le Barça apres prolongation.

Pour la seconde année consécutive, il a été élu Meilleur joueur sud-américain de l'année, lors du vote traditionnellement organisé par le quotidien "El país" de Montevideo[4].

En sélection

Juan Sebastian reçoit sa première sélection sous le maillot de la Albiceleste face à la Pologne en 1996. Il est ensuite sélectionné par Daniel Passarella pour participer au Mondial 98 en France, durant lequel il réalise de belles prestations, associé à Diego Simeone au milieu du dispositif argentin. Il participera ensuite au Mondial 2002 disputé en Corée du Sud et au Japon, où il ne sera pas réellement convaincant et, comme le reste de l'équipe, pas au point physiquement.

Bien qu'il n'annonce pas officiellement sa retraite internationale, Véron n'est plus sélectionné à partir de l'année 2003; et alors qu'il s'annonçait intéressé pour une éventuelle participation au Mondial 2006 en Allemagne, il ne sera pas sélectionné (même pas en match de préparation) par José Pekerman.

Après une bonne saison 2006/2007 à Estudiantes, il est finalement retenu par le sélectionneur Alfio Basile pour disputer la Copa América au Venezuela.

Le 3 février 2009, Véron est de nouveau appelé en sélection par Maradona le 11 février 2009 lors d'un match amical face à la France, et dispute la Coupe du monde 2010 l'année suivante.

Polémique

En 2002, lors de la coupe du monde de football en Corée et au Japon, Verón, alors joueur de Manchester United, réalise un match catastrophique contre l'Angleterre, ratant tout ce qu'il entreprit. Etant joueur de Manchester United, club anglais, il fut considéré comme un traître par les Argentins, qui l'accusent d'avoir volontairement raté son match contre les Anglais.

Palmarès

En club

En sélection

Distinctions personnelles

Statistiques

En championnat

Année Equipe Championnat Matchs Buts
1994-1995 Estudiantes LP Drapeau : Argentine Division 2 7 0
1995-1996 Estudiantes LP Drapeau : Argentine Division 1 15 2
1995-1996 Boca Juniors Drapeau : Argentine Division 1 17 3
1996-1997 Sampdoria Drapeau : Italie Serie A 32 5
1997-1998 Sampdoria Drapeau : Italie Serie A 29 2
1998-1999 Parme FC Drapeau : Italie Serie A 26 1
1999-2000 Lazio Rome Drapeau : Italie Serie A 31 8
2000-2001 Lazio Rome Drapeau : Italie Serie A 22 3
2001-2002 Manchester United Drapeau : Angleterre Premier League 26 5
2002-2003 Manchester United Drapeau : Angleterre Premier League 25 2
2003-2004 Chelsea Drapeau : Angleterre Premier League 7 0
2004-2005 Inter Milan Drapeau : Italie Serie A 24 3
2005-2006 Inter Milan Drapeau : Italie Serie A 25 0
2006-2007 Estudiantes LP Drapeau : Argentine Division 1 30 2
2007-2008 Estudiantes LP Drapeau : Argentine Division 1 18 7
2008-2009 Estudiantes LP Drapeau : Argentine Division 1 - -

En équipe nationale

Notes et références

  1. Site web officiel de l'Estudiantes
  2. Verón y ex presidente de la Lazio absueltos por pasaportes falsos (en Spanish), EMOL (2007-02-23). Consulté le 2010-03-09.
  3. Lazio: La vera storia del passaporto di Veron (en Italian), ju29ro.com/ (2007-05-10). Consulté le 2010-03-09.
  4. (es)Meilleur joueur sud-américain de l'année sur www.ovaciondigital.com.uy. Consulté le 1er janvier 2010



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Juan Sebastián Verón de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Juan Sebastián Verón — Apodo La Brujita Nacimiento …   Wikipedia Español

  • Juan Sebastian Veron — Juan Sebastián Verón Spielerinformationen Voller Name Juan Sebastián Verón Geburtstag 9. März 1975 Geburtsort La Plata, Argentinien …   Deutsch Wikipedia

  • Juan Sebastián Verón — Juan Verón Verón 2005 Spielerinformationen Voller Name Juan Sebastián Verón Geburtstag 9. März 1975 Geburtsort …   Deutsch Wikipedia

  • Juan Sebastian Veron — Juan Sebastián Verón Juan Sebastián Verón Juan Sebastián Verón est un footballeur argentin né le 9 mars 1975 à La Plata (Argentine). Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Juan Sebastián Verón — Juan Sebastián Verón, (La Plata, Argentina, 9 de marzo de 1975) futbolista argentino, apodado La Brujita . Es hijo del también futbolista Juan La Bruja Verón. Debutó en Estudiantes de La Plata, desde allí ya se revelaba como un jugador distinto,… …   Enciclopedia Universal

  • Juan Sebastián Verón — 189||21||||||||||||||| [http://www.futbolxxi.com/Futbolista.aspx?ID=11570 SEOFutbolista=Veron+Juan+Sebastian Argentine Primera statistics] * [http://www.argentinesoccer.com/jugadores/crveroen.html ArgentineSoccer Argentine statistics] Navboxes… …   Wikipedia

  • Juan Ramón Verón — (* 17. März 1944 in La Plata) ist ein ehemaliger argentinischer Fußballspieler. Juan Ramón Verón wurde vor allem aufgrund seiner spielerischen und technischen Fähigkeiten bekannt. In seiner Heimat bekam der im offensiven Mittelfeld agierende… …   Deutsch Wikipedia

  • Juan Ramón Verón — Football player infobox playername = Juan Ramón Verón fullname = Juan Ramón Verón height = nickname = dateofbirth = birth date and age|1944|3|17 cityofbirth = La Plata countryofbirth = Argentina currentclub = clubnumber = position = midfielder /… …   Wikipedia

  • Juan Ramón Verón — Ramón Verón Nombre Juan Ramón Verón Apodo La bruja …   Wikipedia Español

  • Verón — oder Veron ist der Familienname folgender Personen: Eliseo Verón (* 1938), argentinischer Semiologe John Edward Norwood Veron (* ?), australischer Meeresbiologe Juan Ramón Verón (* 1944), argentinischer Fußballspieler Juan Sebastián Verón (*… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.