Juan José Lucas

Juan José Lucas
Juan José Lucas
Defaut.svg
Mandats
7e président du Sénat espagnol
22 octobre 20021er avril 2004
Législature 7e législature
Prédécesseur Esperanza Aguirre
Successeur Javier Rojo
Ministre de la Présidence
28 février 200110 juillet 2002
Président du gouvernement José María Aznar
Prédécesseur Mariano Rajoy
Successeur Mariano Rajoy
5e président de la Junte de Castille-et-León
4 juillet 199128 février 2001
(&&&&&&&&&&&035279 ans, 7 mois et 24 jours)
Prédécesseur Jesús Posada
Successeur Juan Vicente Herrera
Biographie
Nom de naissance Juan José Lucas Giménez
Date de naissance 10 mai 1944 (1944-05-10) (67 ans)
Lieu de naissance Drapeau de l'Espagne El Burgo de Osma (Espagne)
Parti politique Parti populaire
Diplômé de Université Complutense de Madrid
Profession Professeur d'université
Fonctionnaire

Escudo de España (mazonado).svg
Ministres de la Présidence d'Espagne

Juan José Lucas Giménez, né à El Burgo de Osma, le 10 mai 1944, est un homme politique espagnol, membre du Parti populaire et actuellement vice-président du Sénat.

Sommaire

Éléments personnels

Formation et carrière

Après avoir accompli des études supérieures de droit, il en devient professeur à l'université Complutense de Madrid entre 1968 et 1969, puis à l'université nationale d'enseignement à distance de Soria.

Nommé directeur de l'antenne de l'institut national de l'emploi (INEM) de la ville en 1980, il est désigné deux ans plus tard sous-directeur général des Coopératives au ministère du Travail, puis directeur général adjoint de l'INEM.

Vie privée

Il est marié et père de trois enfants.

Parcours politique

Élu local, puis député

Aux élections municipales du 8 mai 1983, il est élu conseiller municipal de Soria sur la liste de l'Alliance populaire (AP) et devient membre de la députation provinciale, dont il est désigné président deux ans plus tard. À l'occasion des élections législatives de 1986, il entre au Congrès des députés, comme représentant de la province de Soria.

Homme de confiance d'Aznar

Secrétaire régional de l'AP en Castille-et-León et vice-président du parti à Soria, il y renonce en 1987, après sa nomination comme vice-président et conseiller à la Présidence et à l'Administration territoriale de la Junta régionale par son président, José María Aznar. Il renonce à ses fonctions le 24 janvier 1989, afin de prendre celles de secrétaire général adjoint, chargé de l'Organisation territoriale, du Parti populaire (PP, successeur de l'AP). Il est reconduit l'année suivante, avec le titre de vice-secrétaire général, sous la présidence de José María Aznar. Il le remplace alors temporairement à la présidence de fédération du parti en Castille-et-León.

Présidence de Castille-et-León

Le 21 janvier 1991, il quitte l'appareil du PP pour se présenter aux régionales du 26 mai en Castille-et-León. Il remporte le scrutin avec 44,2 % des voix et 43 députés sur 84, soit juste la majorité absolue, et démissionne alors du Congrès des députés. Investi le 4 juillet suivant par les Cortes régionaux, il devient, en novembre, président régional du Parti populaire. Aux élections du 28 mai 1995, il confirme la suprématie du parti en obtenant 53,3 % des suffrages exprimés et 50 députés, un score qui diminue légèrement lors du scrutin du 13 juin 1999, avec 52 % des voix et 48 sièges.

Du gouvernement national au Sénat

Après plus de neuf ans et demi à la tête de la Castille-et-León, Juan José Lucas est appelé au gouvernement d'Espagne par José María Aznar le 28 février 2001 pour remplacer Mariano Rajoy comme ministre de la Présidence. Il conserve ce poste jusqu'au grand remaniement ministériel du 10 juillet 2002, qui voit Rajoy retrouver son poste. Contraint de quitter le gouvernement, il est élu au Sénat par les Cortes de Castille-et-León et en devient président le 22 octobre. À la suite des élections législatives du 14 mars 2004, il est remplacé par le socialiste Javier Rojo et devient alors vice-président de la haute assemblée.

Notes et références

Annexes

Articles connexes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Juan José Lucas de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Juan José Lucas — Presidente del Senado de España 16 de octubre de …   Wikipedia Español

  • Juan José Lucas Giménez — Juan José Lucas Juan José Lucas Président du Sénat espagnol 22 octobre 2002 1er avril 2004 Prédécesseur(s) Esperanza Aguirre Successeur(s) Javier Rojo …   Wikipédia en Français

  • Juan José Lucas Jiménez — Juan José Lucas Juan José Lucas Président du Sénat espagnol 22 octobre 2002 1er avril 2004 Prédécesseur(s) Esperanza Aguirre Successeur(s) Javier Rojo …   Wikipédia en Français

  • Juan Ramón Lucas — Lucas durante una entrevista a José Luis Rodríguez Zapatero. Nombre real Juan Ramón Lucas Nacimiento 2 de noviembre de …   Wikipedia Español

  • Juan José Haedo — lors des …   Wikipédia en Français

  • Juan José Gerardi Conedera — (* 27. Dezember 1922 in Guatemala (Stadt); † 26. April 1998 ebenda) war ein guatemaltekischer römisch katholischer Bischof, der sich in seinem Land für die Aufarbeitung der während des Bürgerkrieges begangenen Verbrechen eingesetzt hat.… …   Deutsch Wikipedia

  • José Lucas Casalete — Saltar a navegación, búsqueda José Lucas Casalete (1630 Zaragoza, 1701) es un médico español. Biografía Estudió en la Universidad de Zaragoza, en la que se doctoró el 13 de noviembre de 1653, y trabajó en la morbería instalada en la capital… …   Wikipedia Español

  • Juan José Haedo — bei den Vier Tagen von Dünkirchen 2010 Personendaten Geburtsdatum 26. Januar 1981 N …   Deutsch Wikipedia

  • José Lucas — Nacimiento 14 de noviembre de 1945 Cieza Nacionalidad Española Á …   Wikipedia Español

  • Juan Jose Perez Hernandez — Juan José Pérez Hernández Pour les articles homonymes, voir Perez et Hernández. Juan José Pérez Hernández (vers 1725 3 novembre 1775), ou plus simplement Juan Pérez, était un explorateur espagnol du XVIIIe siècle. Il fut le premier Européen… …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»