José Paciano Laurel


José Paciano Laurel

José P. Laurel

José P. Laurel

José Paciano Laurel y García, né le 9 mars 1891 à Tanauan City, mort le 6 novembre 1959, était un homme politique philippin. Il fut le chef du régime collaborateur philippin durant la Seconde guerre mondiale.

Biographie

Diplômé en droit en 1915 à l'université de Quezon City, il étudie ensuite aux Etats-Unis à Yale, d'où il sort docteur en droit. Impliqué en politique durant ses études, il devient à son retour de Yale sous-secrétaire puis secrétaire au Ministère philippin de l'intérieur. Indépendantiste convaincu, il s'oppose régulièrement au gouverneur américain des Philippines Leonard Wood. Il démissionne finalement de son poste en 1923 pour protester contre l'administration américaine. En 1925, il est élu au Sénat. Battu en 1931, il retrouve son siège en 1934. Il participe à l'élaboration de la constitution du Commonwealth des Philippines, qui doit amener le pays à l'indépendance. En 1936, il est nommé à la Cour suprême du pays.

Seconde guerre mondiale

A la fin 1941, l'Empire du Japon envahit les Philippines. Le gouvernement du Commonwealth doit fuir le pays. Connu des Japonais pour son opposition à l'administration coloniale américaine, il est nommé à la Commission exécutive des Philippines, qui assure le gouvernement provisoire du pays. Le 5 juin, il est blessé dans une tentative d'assassinat, peut-être commise par des résistants philippins. Le 19 juin 1943, il prend la tête de la commission pour l'indépendance, chargée par les Japonais de préparer la nouvelle constitution du pays. Le 14 octobre 1943, il devient président de la Seconde République des Philippines. Le 5 novembre, il participe à Tokyo à la conférence de la Grande Asie orientale aux cotés des autres représentants pro-japonais des états asiatiques.

Durant son mandat, l'économie du pays souffre beaucoup du fait de la guerre, et la population doit affronter une situation de quasi-famine.

Le 22 mars 1945, Laurel et son gouvernement doivent fuir devant l'avance des troupes alliées et se réfugient au Japon. Le gouvernement du Commonwealth des Philippines reprend le contrôle du pays. Le 17 août, après l'annonce de la capitulation du Japon, Laurel proclame la dissolution de la République.

Après la guerre

Arrêté, il est ramené aux Philippines et fait l'objet de 132 mises en examen pour trahison. Mais, en 1948, après l'indépendance, l'amnistie générale décrétée par le président Manuel Roxas lui permet de retrouver la liberté sans avoir été jugé. En 1949, il se présente à l'élection présidentielle, mais n'est pas élu. En 1951, il obtient sa revanche politique en étant à nouveau élu au Sénat. Il est ensuite chargé de mission du président Ramon Magsaysay dans des négociations commerciales avec les Etats-Unis. Il prend sa retraite en 1957.

  • Portail des Philippines Portail des Philippines
  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail de la Seconde Guerre mondiale Portail de la Seconde Guerre mondiale
Ce document provient de « Jos%C3%A9 P. Laurel ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article José Paciano Laurel de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • José P. Laurel — Mandats 3e président de la République des Philippines 14 octobre 1943 – 17  …   Wikipédia en Français

  • José P. Laurel — José Paciano Laurel y García (* 9. März 1891 in Tanauan in der Provinz Batangas; † 6. November 1959 in Manila) war ein philippinischer Politiker und Präsident der Philippinen. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • José P. Laurel — Infobox President name = José P. Laurel order = 3rd President of the Philippines President of the 2nd Republic term start = October 14, 1943 term end = August 17, 1945 predecessor = Jorge B. Vargas (Head of the Philippine Executive Commission)… …   Wikipedia

  • Laurel, José Paciano — ▪ president of the Philippines born March 9, 1891, Tanauan, Luzon, Phil. died Nov. 6, 1959, Manila  president of the Philippines (1943–45), during the Japanese occupation of World War II.       After receiving law degrees from the University of… …   Universalium

  • José Laurel — José P. Laurel José P. Laurel José Paciano Laurel y García, né le 9 mars 1891 à Tanauan City, mort le 6 novembre 1959, était un homme politique philippin. Il fut le chef du régime collaborateur philippin durant la Seconde guerre mondiale.… …   Wikipédia en Français

  • Yale University — Yale redirects here. For other uses, see Yale (disambiguation). Yale University Latin: Universitas Yalensis Motto אורים ותמים (Hebrew) ( …   Wikipedia

  • Presidentes de Filipinas — Anexo:Presidentes de Filipinas Saltar a navegación, búsqueda Estandarte presidencial. Lista de presidentes de Filipinas. Contenido …   Wikipedia Español

  • Philippines — /fil euh peenz , fil euh peenz /, n. (used with a pl. v.) an archipelago of 7083 islands in the Pacific, SE of China: formerly (1898 1946) under the guardianship of the U.S.; now an independent republic. 76,103,564; 114,830 sq. mi. (297,410 sq.… …   Universalium

  • Miguel Malvar — For the municipality, see Malvar, Batangas. Miguel Malvar y Carpio President of the Philippines (Unofficial) First Philippine Republic In office April 1, 1901&# …   Wikipedia

  • Mi último adiós — The first stanza of Mi último adiós Mi último adiós (Spanish for My Last Farewell ) is a poem written by Philippine national hero José Rizal on the eve of his execution on December 30, 1896. Although the poem was untitled, this title served as an …   Wikipedia