José Eduardo dos Santos

José Eduardo dos Santos
José Eduardo dos Santos
José Eduardo dos Santos 2.jpg
José Eduardo dos Santos le 18 octobre 2007

Mandats
2e président de la République d'Angola[1]
Actuellement en fonction
Depuis le 10 septembre 1979
&&&&&&&&&&01175532 ans, 2 mois et 6 jours
Élection 30 septembre 1992[2]
Vice-président Fernando da Piedade Dias dos Santos[3]
Premier ministre Fernando José de França Dias Van-Dúnem
Marcolino Moco
Fernando José de França Dias Van-Dúnem
Fernando da Piedade Dias dos Santos
Paulo Kassoma[4]
Prédécesseur Agostinho Neto
Biographie
Date de naissance 28 août 1942 (1942-08-28) (69 ans)
Lieu de naissance Drapeau : Portugal Luanda (Angola portugaise)
Nationalité angolaise
Parti politique MPLA
Conjoint Ana Paula Cristovão Lemos
Enfants Isabel dos Santos
Eduane Danilo dos Santos
Joseana dos Santos
Eduardo Breno dos Santos

Coat of arms of Angola.svg
Présidents de la République d'Angola

José Eduardo dos Santos (né à Sambizanga, Luanda, le 28 août 1942), est un homme politique angolais, président de la République en exercice depuis le 10 septembre 1979. Il a été le chef de l'État de la République populaire d'Angola (1979 à 1991) et est actuellement celui de la République d'Angola(depuis 1992) [5].

Biographie

José Eduardo dos Santos est le président du Mouvement populaire de libération de l'Angola (MPLA) et le deuxième président de l'Angola après l'indépendance en 1975. Il a guidé le pays à partir d'un régime marxiste-léniniste à une forme démocratique de gouvernement [6].

Son père était un tailleur de pierres et originaire de Sao Tomé-et-Principe. Même à l'école il était un ardent nationaliste et a travaillé clandestinement parmi les étudiants pour le renversement de la domination coloniale portugaise[7].

En 1961, à l'âge de 19 ans, il rejoint une des organisations nationalistes clandestines de son pays, le MPLA. Cette même année, il s'enfuit en exil à Léopoldville, aujourd'hui Kinshasa, République Démocratique du Congo, où le MPLA avait une antenne importante. Sa capacité a été rapidement reconnue et lui a valu la nomination comme vice-président de l'organisation de la jeunesse du parti. Deux ans plus tard, il est rattaché au bureau du MPLA à Brazzaville, capitale du Congo français, aujourd'hui République du Congo. Entretemps, il est envoyé étudier en Union Soviétique où il obtient à Bakou un diplôme d'ingénieur du pétrole[8].

Il était ministre des Relations extérieures du 11 novembre 1975 au 9 décembre 1978 et Premier ministre adjoint et ministre du Plan du 9 décembre 1978 au 10 septembre 1979.

Dos Santos succède par désignation au père de l'indépendance angolaise Agostinho Neto, mort en 1979, et devient président du MPLA le 10 septembre 1979. Lors des élections libres et multipartites de 1992, dos Santos a pu mener son camp à la victoire face à l'UNITA, au niveau des élections législatives, mais au niveau des élections présidentielles, il n'a pas obtenu la majorité absolue exigée au premier tour (49.57% des voix pour dos Santos contre 40.6% pour Savimbi) et un deuxième tour n'a pas eu lieu, car la reprise des hostilités entre les deux camps des "frères" ennemis angolais fait basculer l'Angola dans le chaos d'une guerre civile qui fait 30 000 morts selon les ONG[7]. Par conséquent, José Eduardo dos Santos a continué, jusqu'en 2010, à exercer les fonctions présidentielles sans légitimité démocratique.

Dos Santos est fréquemment associé à la grande corruption et au détournement des fonds du pétrole provenant en grande partie de l'enclave du Cabinda. Sa famille possède un important patrimoine surtout immobilier accumulé durant toutes ces années de pouvoir, dont des maisons dans les principales capitales européennes et des comptes bancaires en Suisse et dans d'autres paradis fiscaux offshore. José Eduardo Dos Santos possède une fortune de 31 milliards de dollars américains dans les banques européennes dissimulée dans plusieurs pays[9]. A La gestion de ces richesses pour l'essentiel sont assurée par sa fille aînée, Isabel dos Santos.

En 2001, il déclare qu'il ne se présentera pas à la prochaine élection présidentielle, à condition que d'ici là, il y ait la paix. En décembre 2003, il est réélu à la tête du MPLA. Il se présente aux élections législatives du 5 septembre 2008 où le MPLA obtient près de 82 pour cent des voix.

Selon les déclarations faites à l'issue de ces élections, la prochaine élection présidentielle devait avoir lieu au plus tard en 2012. Cependant, la nouvelle constitution du pays, adoptée en 2010, ne prévoit plus l'organisation d'élections présidentielles: le président et le vice-président du parti vainqueur en voix aux élections législatives deviennent automatiquement président et vice-président de l’État. Les prochaines élections sont prévues pour 2012, et José Eduardo dos Santos a déclaré qu'il n'y participera plus[10].

Selon un rapport publié le 2 septembre 2011 par l'hebdomadaire angolais «Jornal Novo», citant cercles proche de le MPLA, José Eduardo dos Santos a choisi comme successeur le président de la compagnie pétrolière Sonangol, Manuel Domingos Vicente[11],[12].

En attendant, José Eduardo dos Santos et le régime qu'il représente sont devenus, dès février 2011, le cible de protestations politique de la part de jeunes angolais qui s'organisent par la voie de l'internet. Une manifestation publique importante a eu lieu début septembre à Luanda[13].

José Eduardo dos Santos est marié à sa troisième épouse Ana Paula dos Santos, Première dame de l'Angola[14],[15]. Ils ont trois enfants. Sa fille aînée est cependant de sa première épouse Tatiana Kukanova[16].

Références

  1. Président de la République populaire d'Angola jusqu'au 27 août 1992
  2. Il n'y a eu que le 1er tour de l'élection. Le 2ème tour, exigé par la constitution, n'as pas été réalisé. José Eduardo dos Santos est jusqu'aujourd'hui (2011) un président sans légitimation électorale.
  3. (fonction créée en janvier 2010)
  4. (fonction abolie en janvier 2010)
  5. Page officielle de la Présidence de l'Angola récupéré 3 septembre 2011 (pt)
  6. Page officielle de la Présidence de l'Angola récupéré 3 septembre 2011 (pt)
  7. a et b Biographie de José Eduardo dos Santos sur la page officielle de la MPLA récupéré 3 septembre 2011 (pt)
  8. Biographie sur la page de l'Ambassade de l'Angola en Abu Dhabi récupéré 3 septembre 2011 (pt)
  9. ANGOLA: José Eduardo Dos Santos possède une fortune de 31 milliards de dollars américains Article dans Tribune de Genève du 8 avril 2010, récupéré 3 septembre 2011
  10. Angola: les prochaines élections générales auront lieu en 2012 Article sur Jeuneafrique.com du 5 février 2010, récupéré 3 septembre 2011
  11. Correio de Manha, Lisbonne publié et récupéré 3 septembre 2011 (pt)
  12. Angola's Dos Santos picks Vicente as successor Message de Reuters le 2 septembre 2011, récupéré le 4 septembre 2011 (en)
  13. "Manifestação contra Presidente de Anngola travada violentamente pela polícia" (Manifestation contre le Président de l'Angola reprimée violemment par la police), Público (Lisbonne), 4 septembre 2011.
  14. Page offizielle de la Presidence de l'Angola, Primeira Dama - Ana Paula Cristóvão Lemos dos Santos recuperado 3 septembre 2011 (pt)
  15. Geneall.net
  16. Geneall.net: Tatiana Kukanova

Lien interne

Flag of Angola.svg Présidents d'Angola Flag of Angola.svg

Agostinho Neto - José Eduardo dos Santos


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article José Eduardo dos Santos de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • José Eduardo dos Santos — (* 28. August 1942 in Sambizanga, Luanda) ist der amtierende Präsident von Angola und der Vorsitzende der herrschenden Partei MPLA. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • José Eduardo dos Santos — Presidente de Angola …   Wikipedia Español

  • Jose Eduardo dos Santos — José Eduardo dos Santos José Eduardo dos Santos 2e Président de la République d Angola …   Wikipédia en Français

  • José Eduardo Dos Santos — 2e Président de la République d Angola …   Wikipédia en Français

  • José eduardo dos santos — 2e Président de la République d Angola …   Wikipédia en Français

  • Jose Eduardo dos Santos — José Eduardo dos Santos José Eduardo dos Santos [ʒuˈzɛ eˈdu̯ardu duʃ ˈsɐntuʃ] (* 28. August 1942 in Luanda) ist der amtierende Präsident von Angola (MPLA). Leben …   Deutsch Wikipedia

  • José Eduardo dos Santos — (Luanda, 1942) Político angoleño. Miembro del Comité Central y del buró político del Movimiento Popular de Liberación de Angola (MPLA), fue ministro de Asuntos Exteriores (desde 1975) y de Planificación desde 1978. Fue nombrado presidente de la… …   Enciclopedia Universal

  • José Eduardo dos Santos — Infobox President name = José Eduardo dos Santos order = President of Angola primeminister = Fernando José de França Dias Van Dúnem Marcolino Moco Fernando José de França Dias Van Dúnem Fernando da Piedade Dias dos Santos Paulo Kassoma term start …   Wikipedia

  • Alexandre José Maria dos Santos — Alexandre José Maria Kardinal dos Santos OFM (* 18. März 1924 in Zavala, Mosambik) ist emeritierter Erzbischof von Maputo. Leben Alexandre José Maria dos Santos studierte in Malawi und Portugal die Fächer Katholische Theologie und Philosophie. Er …   Deutsch Wikipedia

  • Eduardo Oliveira Dos Santos — Eduardo Oliveira Eduardo Oliveira Pas d image ? Cliquez ici. Situation actuelle Club actuel S …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»