Joseph François Lafitau


Joseph François Lafitau
Joseph-François Lafitau
Joseph-François Lafitau.jpg

Naissance 1681
Bordeaux
Décès 1746 (à 65 ans)
Bordeaux
Nationalité Drapeau de France France
Profession ethnologue, naturaliste

Joseph François Lafitau, né le 1er janvier 1681 à Bordeaux où il est mort le 3 juillet 1746, est un missionnaire jésuite, ethnologue et naturaliste français.

Présentation

Fils d’un riche banquier bordelais (son frère Pierre-François Lafitau sera évêque de Sisteron), il entre au noviciat des jésuites, à Bordeaux, le 2 octobre 1696, et fit sa profession des quatre vœux au Canada, le 15 août 1716. Après le noviciat, il étudie la philosophie et la rhétorique à Pau (1698-1701), puis il professe la cinquième à Limoges (1701-1702), la quatrième, la troisième et les humanités à Saintes (1702-1705), et la rhétorique à Pau (1705-1706). De Pau, il est envoyé, d’abord à Poitiers, où il fait un an de philosophie et deux ans de théologie (1706-1709), ensuite au collège Louis-le-Grand, à Paris, où il termine son cours de théologie (1709-1711).

En 1711, il part en mission au Canada et s’installe à (Sault Saint-Louis). Avec l’aide d’un vieux jésuite, le père Garnier, il s’initie à la langue et à la culture des Iroquois. Il étudie les coutumes et fait paraitre en 1724 les Mœurs des sauvages américains comparées aux mœurs des premiers temps où il tente de démontrer que les mœurs des Iroquois ne sont pas aberrantes, en les mettant en parallèle avec les sociétés de l’Antiquité. Il s’efforce aussi de prouver l’origine commune des Indiens et des Occidentaux et d’étayer ainsi le dogme chrétien de l’unité de la création. Il découvre le système de parenté et l’importance des femmes dans la société iroquoise.

Lafitau, dans sa recherche, fait preuve d’une grande minutie et d’une précision inégalée pour l’époque. Certains chercheurs en font le précurseur de l’ethnographie moderne.

Il découvre une forme locale du ginseng, produit de luxe jusqu’alors exporté de Chine. Le mémoire de Lafitau de 1718 sur cette racine fait connaitre son existence à un large public et entraine une folie générale comparable à la fièvre de l’or de Californie. Mais cette prospérité se dissipe rapidement, la plante étant de qualité bien inférieure à celle d’Asie et dont la conservation était sujette à difficultés.

Il revient en France en 1717, principalement pour obtenir le déplacement des Iroquois et leur protection des trafics d’alcool. Il ne peut mettre à exécution son souhait de retourner au Canada, il se consacre dès lors à l’écriture et fait paraitre en 1733 une Histoire des découvertes et des conquêtes des Portugais dans le Nouveau-Monde.

Ouvrages

  • Mémoire présenté à S. A. R. Mgr le duc d’Orléans, concernant la précieuse plante du gin-seng de Tartarie, découverte en Amérique (1718)
  • Mœurs des sauvages américains comparées aux mœurs des premiers temps (1724) Texte en ligne
  • Histoire de Jean de Brienne, roi de Jérusalem et empereur de Constantinople (1727)
  • Histoire des découvertes et conquestes des Portugais dans le Nouveau Monde (4 vol., 1733 - 1734)

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Joseph François Lafitau de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Joseph - получить на Академике актуальный промокод на скидку Kupivip RU или выгодно joseph купить с дисконтом на распродаже в Kupivip RU

  • Joseph-François Lafitau — Naissance 1681 Bordeaux Décès 1746 (à 65 ans) …   Wikipédia en Français

  • Joseph Francois Lafitau — Joseph François Lafitau Joseph François Lafitau Naissance 1681 Bordeaux Décès 1746 (à 65 ans) …   Wikipédia en Français

  • Joseph-Francois Lafitau —     Joseph François Lafitau     † Catholic Encyclopedia ► Joseph François Lafitau     Jesuit missionary and writer, born at Bordeaux, France, 1 January, 1681; died there, 1746. He entered the Society in 1696, and the general, Tamburini, yielding… …   Catholic encyclopedia

  • Joseph-François Lafitau — (born Bordeaux, France, 1 January1681; died there, 1746) was a French Jesuit missionary and writer.Life and workJoseph François Lafitau entered the Society of Jesus, in 1696, and the general, Tamburini, yielding to his entreaties, sent him to… …   Wikipedia

  • Joseph-François — is a given name, and may refer to:* Joseph François Armand (1820 1903), member of the Canadian Senate * Joseph François Deblois (1797 1860), lawyer, judge and political figure in Lower Canada * Joseph François Kremer (born 1954), French composer …   Wikipedia

  • Joseph-François Bourgoing de Villefore — Joseph François Bourgoing de Villefore, né le 24 décembre 1652 à Paris où il est mort le 2 décembre 1737, est un historien français. Fils d’un juge à la monnaie, Bourgoing reçut une éducation soignée qui lui donna le goût de… …   Wikipédia en Français

  • Lafitau, Joseph-François —    Jesuit missionary in Canada for many years. Afterwards returned to France, where he became a professor of belles lettres. Chiefly remembered because of his invaluable work on the manners and customs of the Indian tribes of Canada in the early… …   The makers of Canada

  • Lafitau, Joseph-Françs — • Jesuit missionary and writer, born at Bordeaux, France, 1 January, 1681; died there, 1746 Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Lafitau, Joseph Françs     Joseph François Lafitau …   Catholic encyclopedia

  • LAFITAU (J.-F.) — LAFITAU JOSEPH FRANÇOIS (1681 1746) Missionnaire jésuite et excellent analyste des sociétés indiennes d’Amérique du Nord, Joseph François Lafitau naît à Bordeaux et est le frère de Pierre François Lafitau (1685 1764), évêque de Sisteron, qui… …   Encyclopédie Universelle

  • Lafitau —   [lafi to], Joseph François, französischer Missionar (Jesuit) und Ethnograph, * Bordeaux 31. 5. 1681, ✝ ebenda 3. 7. 1746; war 1712 17 in der Irokesenmission Sault Saint Louis (bei Montreal, Kanada) tätig, gilt als einer der Begründer der… …   Universal-Lexikon