Joseph Charbonneau


Joseph Charbonneau
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charbonneau.
Joseph Charbonneau

Joseph Charbonneau (31 juillet 1892 - 19 novembre 1959) a été archevêque de Montréal.

Sommaire

Biographie

Né à Lefaivre, dans le canton d'Alfred et Plantagenet, dans l'est ontarien, Joseph Charbonneau est le troisième des dix enfants de Daniel Charbonneau, cultivateur, et de Caroline Yelle. Il est un descendant d'Olivier Charbonneau et Marie Marguerite Garnier, pionniers de l'Île Jésus (Laval).

Prêtrise et études

Ayant étudié au juniorat montfortain d'Huberdeau, au séminaire de Sainte-Thérèse et au Grand Séminaire de Montréal, il est ordonné prêtre à Ottawa le 24 juin 1916 par Charles H. Gauthier. Plusieurs fois vicaire dans la région de l'Outaouais, il étudie la sociologie à l'Université catholique de Washington. Il reçoit un doctorat en sciences ecclésiastiques après des études à Rome (1923-1925). Le 20 septembre 1925, il devient le premier supérieur du nouveau séminaire diocésain sur la rue Rideau.

Évêque

Ornements extérieurs Archevêques.svg
Blason qc cardinal Joseph Charbonneau.svg

Le 22 juin 1939, il est nommé deuxième évêque du diocèse de Hearst. Il reçoit son ordination épiscopale le 15 août et il est installé évêque le 4 septembre. Son consécrateur principal est Mgr Joseph-Guillaume-Laurent Forbes, archevêque d'Ottawa, et ses principaux co-consécrateurs de Mgr Émile Yelle (son cousin maternel), archevêque coadjuteur de Saint-Boniface et Mgr Louis Rhéaume, évêque du diocèse de Timmins. Son temps à Hearst est bref, mais le sensibilise aux problèmes de l'éducation et de l'agriculture.

À Montréal

Le 31 août 1940, il succède à Mgr Georges Gauthier au titre d'archevêque de Montréal. Ayant créé vingt-cinq paroisses, il est à la tête de l'Église canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Il met sur pied une école normale à la formation classique en 1941. En 1943, il établit l'Œuvre des vocations sacerdotales. En 1944-1945, Charbonneau travaille à l'éducation au mariage et à la famille, faisant le bilan de l'action sociale auprès des jocistes. En 1946, il rencontre Robert Keyserlingk, le directeur de British United Press, pour lui demander de faire un recensement des publications catholiques au Canada. Charbonneau s'était lié d'amitié avec le chanoine et historien Lionel Groulx.

Joseph Charbonneau est le principal consécrateur d'Albini Leblanc, évêque de Gaspé. Il a aussi consacré Lawrence Patrick Whelan, évêque auxiliaire de Montréal.

Engagement social

Avec beaucoup d'autres, dont Pierre Elliott Trudeau et Georges-Henri Lévesque, il était intervenu en faveur des grévistes d'Asbestos en 1949, ce qui lui a valu la méfiance du premier ministre Maurice Duplessis. Une certaine partie du clergé ultramontain, dirigé par Mgr Courchesne de Rimouski, craignait aussi la violence révolutionnaire de cette grève. Il avait levé un fonds de quêtes paroissiales de plus de 167 000 $ pour leur venir en aide, selon l'étude de Maurice Sauvé.

Disgrâce

Le 9 février 1950, Charbonneau est forcé à démissionner de l'archevêché montréalais, suite aux tractations liées à la grève de l'amiante. Son successeur à Montréal est Mgr Paul-Émile Léger.

Nommé immédiatement à l'évêché du Bosphore, un titre alors comme aujourd'hui désuet et donc dérisoire, Joseph Charbonneau mène une existence paisible à Victoria, en Colombie-Britannique, comme aumônier chez les Sœurs de Sainte-Anne, lisant et priant jusqu'à sa mort d'une crise cardiaque le 19 novembre 1959. Ayant eu droit à des funérailles grandioses, il fut inhumé dans la crypte de la cathédrale de Montréal.

Controverses

L'éditorialiste et sénatrice Renaude Lapointe a mené une enquête sur cette démission prématurée, que les historiens appellent l'Affaire Charbonneau. Au départ, les fidèles ne savaient pas pourquoi leur évêque était parti, c'est seulement plus tard que l'on découvrira qu'il était vu trop « à gauche » pour les besoins du Vatican et de l'administration publique de l'époque.

John Thomas McDonough a écrit une pièce de théâtre intitulée Charbonneau et le chef sur l'opposition manifeste entre lui et Duplessis. L'historien Aurélien Boisvert a cependant écrit un ouvrage pour réfuter la thèse du stratagème politique. Mgr Ildebrando Antoniutti a réagi en affirmant que la décision de Charbonneau avait été faite de son propre chef. [1]

Hommages

  • La ville de Montréal lui a dédié la place Monseigneur-Charbonneau, entre la rue University et le boulevard René-Lévesque.
  • L'école spécialisée Joseph-Charbonneau se trouve sur la rue Rousselot à Montréal.
  • Un prix Monseigneur-Charbonneau est décerné par la Table de concertation Justice et Foi de Montréal.

Citation

  • « La classe ouvrière est victime d'une conspiration qui veut son écrasement et quand il y a conspiration pour écraser la classe ouvrière, c'est le désir de l'Église d'intervenir. Nous voulons la paix sociale, mais nous ne voulons pas l'écrasement de la classe ouvrière. »

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Joseph Charbonneau de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Joseph - получить на Академике рабочий купон на скидку Sneakerhead или выгодно joseph купить с бесплатной доставкой на распродаже в Sneakerhead

  • Joseph Charbonneau — infobox bishopbiog name = Joseph Charbonneau † religion = Roman Catholic Church See = Montreal Title = Archbishop Emeritus of Montreal Period = August 31, 1940 mdash;February 9, 1950 Predecessor = Georges Gauthier † Successor = Paul Émile Léger † …   Wikipedia

  • Charbonneau — is surname given as a nickname for someone with a dark complexion (according to the Dictionary of American Family Names, Oxford University Press, ISBN 0 19 508137 4). The name may also refer to: Charbono, a grape variety Charbonneau, an… …   Wikipedia

  • Charbonneau — ist der Familienname folgender Personen: Jean Baptiste Charbonneau (1805–1866), wurde auf der Lewis und Clark Expedition geboren José Charbonneau (* 1966), kanadischer Eishockeyspieler Joseph Charbonneau kanadischer Erzbischof Louis Charbonneau… …   Deutsch Wikipedia

  • Charbonneau — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Charbonneau est un nom de famille notamment porté par : Olivier Charbonneau (1611 1687), pionnier et ancêtre des Charbonneau en Amérique du …   Wikipédia en Français

  • Joseph Darnand — Naissance 19 mars 1897 Coligny Décès 10 octobre 1945 (à 48 ans) Fontenay aux Roses Origine …   Wikipédia en Français

  • Joseph-Edouard Cauchon — Joseph Édouard Cauchon Joseph Édouard Cauchon Joseph Édouard Cauchon (31 décembre 1816 à Québec 25 février 1885 à Whitewood, Saskatchewan) était un journaliste et homme politique canadien. Il est né à …   Wikipédia en Français

  • Joseph-Édouard Cauchon — (31 décembre 1816 à Québec 25 février 1885 à Whitewood, Saskatchewan) est un journaliste et homme politique canadien. Il fait ses études classiques au Séminaire de Québec de 1830 à 1839. Au sortir …   Wikipédia en Français

  • Joseph-édouard cauchon — Joseph Édouard Cauchon (31 décembre 1816 à Québec 25 février 1885 à Whitewood, Saskatchewan) était un journaliste et homme politique canadien. Il est né à …   Wikipédia en Français

  • Joseph Cauchon — Joseph Édouard Cauchon Joseph Édouard Cauchon Joseph Édouard Cauchon (31 décembre 1816 à Québec 25 février 1885 à Whitewood, Saskatchewan) était un journaliste et homme politique canadien. Il est né à …   Wikipédia en Français

  • Joseph Edouard Cauchon — Joseph Édouard Cauchon Joseph Édouard Cauchon Joseph Édouard Cauchon (31 décembre 1816 à Québec 25 février 1885 à Whitewood, Saskatchewan) était un journaliste et homme politique canadien. Il est né à …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.