Joseph Bertrand


Joseph Bertrand
Page d'aide sur les redirections Pour les personnes ayant le même patronyme, voir Bertrand.
Joseph Bertrand
Image illustrative de l'article Joseph Bertrand
Joseph Louis François Bertrand
Naissance 11 mars 1822
Paris (France)
Décès 3 avril 1900 (à 78 ans)
Paris (France)
Nationalité Drapeau de la France Français
Champs mathématicien, économiste et historien des sciences
Institution École Polytechnique
École normale supérieure
Collège de France
Diplômé de École Polytechnique
Renommé pour série convergente (série de Bertrand)
nombre premier (postulat de Bertrand)
Distinctions Académie des sciences (1854)
Académie française (1874)

Joseph Louis François Bertrand, né le 11 mars 1822 à Paris au 52 rue Saint-André-des-Arts, et mort le 3 avril 1900 à Paris, est un mathématicien, économiste et historien des sciences français.

Sommaire

Carrière

Enfant prodige, il suit à onze ans les cours de l'École Polytechnique en auditeur libre. Entre onze et dix-sept ans, il obtient deux baccalauréats, une licence et le doctorat ès sciences avec une thèse sur la théorie mathématique de l'électricité, puis est admis premier au concours d'entrée 1839 de l'École Polytechnique. Il est ensuite reçu au concours d'agrégation de mathématiques des facultés et premier au premier concours d'agrégation de mathématiques des lycées avec Charles Briot, ainsi qu'à l'École des mines. Il fut professeur de mathématiques au lycée Saint-Louis, répétiteur, examinateur puis professeur d'analyse en 1852 à l'École polytechnique, maître de conférences de calcul différentiel et intégral à l'École normale supérieure et professeur titulaire de la chaire de physique et mathématiques au Collège de France en 1862 en remplacement de Jean-Baptiste Biot.

Il entre à l'Académie des sciences en 1856, où il succède à Charles Sturm. Il en devient secrétaire perpétuel en 1874 (section mathématiques), à la mort d'Élie de Beaumont.

Il s'intéresse alors à l'histoire des sciences, on lui doit en 1865 un mémoire sur Arago et la vie scientifique et la même année une publication sur Les fondateurs de l’astronomie moderne, des recherches sur L’Académie des Sciences et les académiciens de 1666 à 1793 (1868), et La théorie de la lune d’Aboul Wefa (1872) ; il illustre l'histoire des mathématiques par un ouvrage sur D’Alembert (1889)[1] et un autre sur Blaise Pascal (1890)[2]. En 1897, il donne à la Sorbonne une conférence sur François Viète[3].

Joseph Bertrand était le fils du docteur Alexandre Bertrand (1795-1831), le frère cadet de l'archéologue Alexandre Bertrand (1820-1902), le beau-frère du mathématicien Charles Hermite, et le père du géologue Marcel Bertrand.

Œuvres

Articles détaillés : Série de Bertrand, Postulat de Bertrand et Duopole.

En 1845, en analysant une table de nombres premiers jusqu'à 6 000 000, il fait la conjecture qu'il y a toujours au moins un nombre premier entre n et 2n pour tout n entier positif supérieur ou égal à 2. Pafnouti Tchebychev a démontré cette conjecture, le postulat de Bertrand, en 1850.

Pour l'étude de la convergence des series numériques, il mit au point un critère de comparaison plus fin que le critère de Riemann.

En sciences économiques, il s'est intéressé au problème de duopole.

Principaux ouvrages

Distinctions

Décorations

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes

Liens externes

Références

  1. Joseph Bertrand : D'Alembert
  2. Joseph Bertrand : Blaise Pascal
  3. A lire dans les mémoires de Gaston Darboux  : Éloge historique de Joseph Bertrand


Précédé par
Jean-Baptiste Dumas
Fauteuil 40 de l’Académie française
1884-1900
Suivi par
Marcellin Berthelot

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Joseph Bertrand de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Joseph - получить на Академике рабочий купон на скидку Sneakerhead или выгодно joseph купить с бесплатной доставкой на распродаже в Sneakerhead

  • Joseph Bertrand — Joseph Louis François Bertrand (* 11. März 1822 in Paris; † 5. April 1900 ebenda) war ein französischer Mathematiker und Pädagoge. Bertrand wurde bekannt für seine eleganten Anwendungen von Differentialgleichungen auf dem Gebiet der analytischen… …   Deutsch Wikipedia

  • Antoine Joseph Bertrand — Pour les articles homonymes, voir Bertrand. Antoine Joseph Bertrand Naissance 15 février 1767 Vireux ( …   Wikipédia en Français

  • Joseph-Louis-François Bertrand — Joseph Bertrand Pour les articles homonymes, voir Bertrand. Joseph Bertrand Joseph Louis Franço …   Wikipédia en Français

  • Joseph Louis Francois Bertrand — Joseph Bertrand Pour les articles homonymes, voir Bertrand. Joseph Bertrand Joseph Louis Franço …   Wikipédia en Français

  • Joseph Louis François Bertrand — Joseph Bertrand Pour les articles homonymes, voir Bertrand. Joseph Bertrand Joseph Louis Franço …   Wikipédia en Français

  • Joseph Louis François Bertrand — (March 11, 1822 – April 5, 1900, born and died in Paris) was a French mathematician who worked in the fields of number theory, differential geometry, probability theory, and thermodynamics.Bertrand was a professor at the École Polytechnique and… …   Wikipedia

  • Bertrand — ist ein männlicher Vorname und Familienname. Inhaltsverzeichnis 1 Bekannte Namensträger 1.1 Vorname 1.2 Familienname 1.3 Künstlername …   Deutsch Wikipedia

  • Bertrand's postulate — (actually a theorem) states that if n > 3 is an integer, then there always exists at least one prime number p with n < p < 2 n − 2. A weaker but more elegant formulation is: for every n > 1 there is always at least one prime p such that n < p < 2 …   Wikipedia

  • Bertrand's paradox (probability) — Bertrand s paradox is a problem within the classical interpretation of probability theory. Consider an equilateral triangle inscribed in a circle. Suppose a chord of the circle is chosen at random. What is the probability that the chord is longer …   Wikipedia

  • Bertrand's box paradox — is a classic paradox of elementary probability theory. It was first posed by Joseph Bertrand in his Calcul des probabilités , published in 1889. There are three boxes: a box containing two gold coins, a box with two silver coins, and a box with… …   Wikipedia