Joseph-Marie Vien


Joseph-Marie Vien
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec son fils et élève, Joseph-Marie Vien dit Vien le jeune (1761-1848), également peintre
Joseph-Marie Vien
Portrait par Joseph-Siffred Duplessis (1784)
Portrait par Joseph-Siffred Duplessis (1784)

Naissance 18 juin 1716
à Montpellier
Décès 27 mars 1809
à Paris
Nationalité Français Drapeau de la France
Activité(s) Artiste peintre, graveur, dessinateur
Élèves Louis-François Cassas, Jacques-Louis David, Philibert-Louis Debucourt, Gabriel Lemonnier, Pierre-Joseph Lion, Pierre Peyron, Jean-Baptiste Regnault, Jean-Pierre Saint-Ours, Jean-Joseph Taillasson, François-André Vincent
Mouvement artistique Néoclassicisme
Œuvres réputées La Marchande d'amours, La douce mélancolie
Récompenses prix de Rome

Joseph-Marie Vien, comte de l'Empire, né à Montpellier le 18 juin 1716 et mort à Paris le 27 mars 1809, est un peintre, dessinateur et graveur français, précurseur du néoclassicisme.

Sommaire

Sa vie et son œuvre

Fils d'un simple serrurier, élève de Charles-Joseph Natoire et ami de Joseph Siffred Duplessis, il est passionné par l’art antique, qu’il découvre lors d’un séjour à Rome entre 1743 et 1750 après avoir été lauréat du prix de Rome en 1743. Protégé du comte de Caylus, il est admis à l’Académie royale de peinture et de sculpture en 1754 et y crée un atelier où il forme nombre de disciples à ses théories. Il est directeur de l'Académie de France à Rome de 1775 à 1781 et premier peintre du roi en 1789. Considéré comme le père du néoclassicisme, il est couvert d'honneurs par Napoléon Bonaparte. Il est nommé sénateur en 1799 et comte de l'Empire en 1808. À sa mort en 1809, il est inhumé au Panthéon.

François Boucher, son contemporain, le décrit comme un bon peintre mais un peu froid. S'il n'est pas étonnant que cette « froideur » néoclassique ait déplu au maître du rococo, il n'en reste pas moins que Vien ne sut pas toujours donner l'élan et la grandeur que les théories de son style préféré imposaient. Y étant parvenu, Jacques-Louis David reste, à juste titre, plus connu que son maître.

Sa femme, Marie-Thérèse Reboul, et son fils, Joseph-Marie Vien dit Vien le jeune, furent également peintres.

Joseph-Marie Vien a eu entre autres pour élèves Louis-François Cassas, Jacques-Louis David, Philibert-Louis Debucourt, Balthasar Anton Dunker, Étienne-Barthélémy Garnier, Philipp Friedrich von Hetsch, Alexandre Kucharski, Gabriel Lemonnier, Anton Losenko, Pierre Peyron, Jean-Baptiste Regnault, Jean-Pierre Saint-Ours, Jean-Joseph Taillasson, François Valentin, François-André Vincent, Adolf Ulrik Wertmüller.

Il est cité par Balzac dans Sarrasine pour la beauté de son tableau Adonis.

Il mourut en 1809 avec le titre nobiliaire de comte. Bonaparte lui fit l'honneur de funérailles nationales au Panthéon. Il est encore aujourd'hui le seul artiste peintre reposant en ce lieu (Claude Monet pourrait l'y rejoindre prochainement).

Galerie

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Œuvres

  • Hermite endormi (1753), (Musée du Louvre)
  • Dédale dans le Labyrinthe attachant les ailes à Icare, 1754 (Musée du Louvre)
  • La Douce Mélancolie (1756), (Cleveland Museum of Art)
  • Saint Denis préchant (1767), Église Saint-Roch, Paris
  • Grecque au bain (1767), (Museum of Art, Ponce, Porto Rico)
  • La Marchande d'amours (1763), Musée national du château de Fontainebleau.
  • Toilette d'une jeune mariée dans le costume antique, (100x135 cm) (collection privée)[1]
  • Une Femme qui sort des bains, 1763, (huile 95x68 cm) (collection privée)[2]
  • Jeunes grecques parant de fleurs l'Amour endormi, 1773 (Musée du Louvre)
  • Les adieux d'Hector et d'Andromaque, 1786 (Musée du Louvre)
  • L'Enlèvement de Proserpine, 1762 (Musée de Grenoble)
  • Saint Louis remet la régence à sa mère, Chapelle Saint-Louis de l'École militaire, Paris

Bibliographie

  • Thomas W. Gaehtgens et Jacques Lugand, Joseph-Marie Vien, peintre du roi : 1716-1809, Arthena, Paris, 1988. Avec un choix de textes du peintre.

Notes

  1. Adjugée 401 487 € en juin 1992 par Sotheby's Monaco.
  2. Adjugée 426 685 € 26 mars 2004 Gazette de l'Hôtel Drouot.

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Joseph-Marie Vien de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Joseph-marie vien — Portrait par Joseph Siffred Duplessis (1784) Naissance 18 juin 1716 à Montpellier Décès …   Wikipédia en Français

  • Joseph-Marie Vien — Autorretrato(1784) Nacimiento 15 de junio de 1716 Fallecimiento 27 de mayo …   Wikipedia Español

  • Joseph-Marie Vien — (June 18, 1716 ndash; March 27, 1809), French painter, was born at Montpellier.Protected by Comte de Caylus, he entered at an early age the studio of Natoire, and obtained the grand prix in 1745. He used his time at Rome in applying to the study… …   Wikipedia

  • Joseph Marie Vien — Alexander Roslin: Porträt von Joseph Marie Vien, Öl auf Leinwand, 1757 Joseph Marie Vien (* 18. Juni 1716 in Montpellier; † 27. März 1809 in Paris) war ein französischer Maler …   Deutsch Wikipedia

  • Joseph-Marie Vien — Alexander Roslin: Porträt von Joseph Marie Vien, Öl auf Leinwand, 1757 Joseph Marie Vien (* 18. Juni 1716 in Montpellier; † 27. März 1809 in Paris) war ein französischer Maler …   Deutsch Wikipedia

  • Joseph-Marie Vien le jeune —  Ne pas confondre avec son père, Joseph Marie Vien (1716 1809), également peintre Joseph Marie Vien dit Vien le jeune Nom de naissance Joseph Marie Vien Naissance 1761 P …   Wikipédia en Français

  • Joseph-Louis de Lagrange — Joseph Louis Lagrange Pour les articles homonymes, voir Lagrange. Joseph Louis Lagrange …   Wikipédia en Français

  • Joseph-louis lagrange — Pour les articles homonymes, voir Lagrange. Joseph Louis Lagrange …   Wikipédia en Français

  • Joseph Louis Lagrange — Pour les articles homonymes, voir Lagrange. Joseph Louis Lagrange …   Wikipédia en Français

  • Marie-Suzanne Giroust — Marie Suzanne Roslin Marie Suzanne Giroust by Alexander Roslin (1768). Nationalmuseum, Stockholm Born 9 March 1734 Paris, France …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.