Josef Winkler (écrivain)


Josef Winkler (écrivain)

Josef Winkler

Josef Winkler (Vienne 2007)

Josef Winkler (né le 3 mars 1953 à Kamering en Carinthie) est un écrivain autrichien.

Josef Winkler a grandi en Carinthie dans une famille de paysans. Son village natal constitue le décor principal de ses premiers ses livres. Il vit aujourd'hui à Klagenfurt. Il fait de nombreux séjours en Italie, notamment à Rome, qui lui inspirent le roman Cimetière des oranges amères et la "nouvelle romaine" Nature morta, ainsi qu'en Inde (Varanasi), qui lui inspire Shmashana et Sur les rives du Gange. Ses voyages l'ont également mené sur les traces de Jean Genet (Paris, Touraine, Maroc) et au Mexique. De 1973 à 1982, il travailla dans l'administration de l'université des sciences de l'éducation de Klagenfurt. Josef Winkler organisa alors un Cercle de travail littéraire en collaboration avec Alois Brandstetter et publia une revue littéraire Schreibarbeiten (Travaux écrits).

En 1979 il remporta avec le roman Menschenkind le second prix du Prix Ingeborg Bachmann, qui avait été attribué à Gert Hofmann. Ce livre forme avec les deux suivant Der Ackermann aus Kärnten et Muttersprache la trilogie Das wilde Kärnten. Le milieu rural de la province autrichienne, le catholicisme et ses rites, la mort, ainsi que l'homosexualité - Winkler décrit le suicide de deux adolescents de son village comme l'élément déclencheur de son écriture -, jouent un rôle important dans ses textes. Winkler décrit, à partir d'expériences personnelles, mais aussi en recourant à des récits de rêves, à des jeux sur les identités et des citations littéraire, la difficulté du marginal dans un milieu patriarcal et marqué par la religion catholique. Parmi les auteurs qui sont des figures tutélaires de Winkler, Jean Genet (auquel il consacra un livre, "Le Livret du pupille Jean Genet"), Hans Henny Jahnn, Kafka, Lautréamont, les surréalistes français. En 2007 est parue le récit le Roppongi. Requiem für einen Vater. Il reçoit en 2008 le Grand Prix National autrichien ainsi que le prix Büchner, qui lui est remis à Darmstadt en novembre 2008. En juin 2009, il ouvre, par un discours provoquant, le 30e concours littéraire Ingeborg Bachmann à Klagenfurt.



Sommaire

Distinctions

Winkler est titulaire de plusieurs prix littéraires dont :

  • Prix des éditeurs du concours Ingeborg Bachmann 1979
  • Prix Anton Wildgans 1980
  • Prix de littérature de Kranichstein 1990
  • Stadtschreiber von Bergen 1994/1995
  • Prix Bettina von Arnim 1995
  • Prix de littérature de Berlin 1996
  • Prix Alfred Döblin 2001, pour Natura morta
  • Prix Otto Stoess 2001
  • Prix Franz Nabl 2005
  • Prix Georg Büchner 2008

Œuvres

Traduite en français

  • Le Serf, traduit par Éric Dortu, éditions Verdier, 1993
  • Cimetière des oranges amères, traduit par Éric Dortu, éditions Verdier, 1998
  • Shmashana, traduit par Éric Dortu, éditions M.E.E.T., 1999
  • Quand l’heure viendra, traduit par Bernard Banoun, éditions Verdier, 2000
  • Natura morta, traduit par Bernard Banoun, éditions Verdier, 2003
  • Sur la rive du Gange, traduit par Éric Dortu, éditions Verdier, 2004
  • Langue maternelle, traduit par Bernard Banoun, éditions Verdier, 2008

En allemand

  • Menschenkind, Suhrkamp, 1979
  • Der Ackermann aus Kärnten, Suhrkamp, 1980
  • Muttersprache, Suhrkamp, 1982
  • Die Verschleppung,Shurkamp, 1983
  • Der Leibeigene, Suhrkamp, 1987
  • Friedhof der bitteren Orangen, Suhrkamp, 1990
  • Das Zöglingsheft des Jean Genet, Suhrkamp, 1992
  • Das wilde Kärnten (= Menschenkind, Der Ackermann aus Kärnten, Muttersprache), Suhrkamp, 1995
  • Domra, Suhrkamp, 1996
  • Wenn es soweit ist, Suhrkamp, 1998
  • Natura Morta. Römische Novelle, Suhrkamp, 2001
  • Leichnam, seine Familie belauernd, Suhrkamp, 2003
  • Roppongi. Requiem für einen Vater, Suhrkamp, 2007

Sites:

  • Portail de l’Autriche Portail de l’Autriche
Ce document provient de « Josef Winkler ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Josef Winkler (écrivain) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Josef Winkler — (Vienne …   Wikipédia en Français

  • Winkler — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme : Alexander Winkler (1865 1935), compositeur russe Alfred Winkler (1946 …), homme politique allemand Alois Winkler (1838 1925), homme… …   Wikipédia en Français

  • 3 mars — Éphémérides Mars 1er 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 …   Wikipédia en Français

  • Joseph Winckler — Josef Winkler Josef Winkler (Vienne 2007) Josef Winkler (né le 3 mars 1953 à Kamering en Carinthie) est un écrivain autrichien. Josef Winkler a grandi en Carinthie dans une famille de paysans. Son village natal constitue le décor principal de ses …   Wikipédia en Français

  • 2008 en littérature — Années : 2005 2006 2007  2008  2009 2010 2011 Décennies : 1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030 Siècles : XXe siècle  XXIe siècle …   Wikipédia en Français

  • Liste d'auteurs autrichiens — Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A Friedrich Achleitner (* 1930) Alfred Adler (1870–1937) Ilse Aichinger …   Wikipédia en Français

  • 2000 en littérature — Années : 1997 1998 1999  2000  2001 2002 2003 Décennies : 1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030 Siècles : XIXe siècle  XXe siècle …   Wikipédia en Français

  • 2003 en littérature — Années : 2000 2001 2002  2003  2004 2005 2006 Décennies : 1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030 Siècles : XXe siècle  XXIe siècl …   Wikipédia en Français

  • 2004 en littérature — Années : 2001 2002 2003  2004  2005 2006 2007 Décennies : 1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030 Siècles : XXe siècle  XXIe siècle …   Wikipédia en Français

  • Kitab-Verlag — est une maison d édition autrichienne dont le siège est à Klagenfurt. Son nom vient du mot arabe Kitab qui signifie « livre » et du mot allemand Verlag signifiant « maison d édition ». Historique En 1999, Wilhelm Baum fonde… …   Wikipédia en Français