Jordi Bonet


Jordi Bonet
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bonet.

Jordi Bonet (7 mai 193225 décembre 1979) est un peintre, céramiste, muraliste et sculpteur québécois d'origine catalane.

Né à Barcelone (Espagne) le 7 mai 1932, il est privé de son bras droit par un accident à l'âge de 9 ans. Son enfance est marquée par la Guerre civile espagnole. Il étudie l'art à Barcelone; il travaille en peinture et céramique avant de passer plus tard aux reliefs en métal et en béton.

Il s'établit au Québec en 1954 et poursuit ses études. Après un bref retour en Espagne, il établit un atelier à Mont-Saint-Hilaire,au Québec, en 1960. Au cours des prochains 20 ans, il crée plus de cent murales au Québec et partout au monde, et côtoie de grands noms tel Salvador Dalí.

Sa murale au Grand Théâtre de Québec fait scandale en 1971 de par son inscription « Vous êtes pas écœurés de mourir bande de caves ! C’est assez ! », une citation du poète Claude Péloquin. Parmi ses autres grandes œuvres, on compte la murale Citius, Altius, Fortius à la station Pie-IX du métro de Montréal; les sculptures murales Hommage à Gaudí à la Place des Arts de Montréal; et un cycle de vitraux et sculptures pour la chapelle Our Lady of the Skies[1] à l'aéroport international John F. Kennedy à New York, pour ne nommer que celles-ci. Il porte un intérêt spécial pour les œuvres liturgiques.

Il est parmi les artistes les plus importants du Québec lors de sa mort prématurée de leucémie à l'âge de 47 ans.

Il a été « découvert » lors d'une exposition à Montréal, où ses tableaux figuraient sous le nom d'un autre peintre de l'époque, par Marcel Couture, alors critique d'art. Ce dernier deviendra plus tard directeur des relations publiques d'Hydro-Québec.

Citius, Altius, Fortius, station Pie-IX du métro de Montréal

Honneurs

Références

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jordi Bonet de Wikipédia en français (auteurs)