Jonte


Jonte
la Jonte
La Jonte à Meyrueis.
La Jonte à Meyrueis.
Caractéristiques
Longueur 38 6 km
Bassin 265 km2
Bassin collecteur la Garonne
Débit moyen 5 08 m3⋅s-1 (Peyreleau)
Régime Cévenol
Cours
Source Mont Aigoual
 · Localisation Meyrueis
 · Altitude 1 440 m
 · Coordonnées 48°8′16″N 3°33′46″E / 48.13778, 3.56278 (Source - Jonte)
Confluence le Tarn
 · Localisation Rozier
 · Altitude 395 m
 · Coordonnées 44°11′37″N 3°12′13″E / 44.19361, 3.20361 (Confluence - Jonte)
Géographie
Principaux affluents
 · Rive gauche Brèze, Béthuzon
 · Rive droite ravin des Bastides
Pays traversés Drapeau de France France
Régions traversées Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées
Principales villes Meyrueis, le Rozier, Peyreleau

La Jonte est une rivière du sud de la France qui coule dans les départements de la Lozère et de l'Aveyron. C'est un affluent du Tarn, donc un sous-affluent de la Garonne.

Sommaire

Géographie

La Jonte prend sa source dans le massif du mont Aigoual, dans le département de la Lozère et le parc national des Cévennes, à l'altitude 1440 mètres sur la commune de Meyrueis[1]. À sa naissance, elle prend la direction du nord-ouest, qu'elle maintient pendant une dizaine de kilomètres. Arrivée au niveau de la localité de Gatuzières, elle effectue un léger coude et s'oriente dès lors franchement vers l'ouest, direction qu'elle maintiendra tout au long de son parcours. Elle sépare dès lors le causse Méjean (au nord) et le causse Noir (au sud). Entre ces deux causses, elle a façonné les magnifiques gorges de la Jonte. Elle coule alors à proximité de la grotte de Dargilan ainsi que de l'aven Armand.

Après un parcours de 38,6 kilomètres, elle se jette dans le Tarn au niveau du village du Rozier, à l'altitude 395 mètres[1].

La partie aval de son cours fait office de frontière entre la Lozère et l'Aveyron.

La rivière possède aussi la particularité d'avoir une partie de son cours souterraine. L'eau de la Jonte s'enfonce en effet sous terre à 3 km en aval de Meyrueis, pour n'en ressortir que 7 km plus loin à la résurgence des Douze. Le lit de la rivière entre la perte et la résurgence est à sec, sauf lors de crues importantes.

Affluents

Exceptés la Brèze et le Béthuzon qui font leur confluence à Meyrueis, les autres affluents sont de petits ruisseaux assez courts tombant souvent par de petits ravins dans les gorges de la Jonte.

  • Le valat d'Hubague[2] (1,6 km)
  • Le valat de la Cout[3] (2,1 km)
  • Le valat de la Loubatière[4] (3,1 km), qui reçoit lui-même les eaux du ruisseau de la Pergue[5] (1,5 km)
  • Le ruisseau de la Loubière[6] (2,1 km)
  • La Brèze (15,1 km)
  • Le Béthuzon (12,4 km)
  • Le ravin des Hérans[7] (1,8 km)
  • Le ravin des Bastides[8] (6,3 km), qui reçoit lui-même les eaux du ravin des Eyguières[9] (2,8 km)
  • Le ravin de l'Estelio[10] (1,8 km)

Hydrologie

La Jonte est une rivière cévenole dont les crues, qui suivent les orages cévénols, peuvent être violentes et importantes.

  • Débit moyen : 2,16 m3⋅s-1 à Meyrueis et 5,08 à Peyreleau ;
  • Débit en période sèche : 0,1 m3⋅s-1 ;
  • Débit maximal : 349 m3⋅s-1 à Meyrueis, lors de la crue du 5 novembre 1994.
La Jonte en crue

La Jonte est une rivière très irrégulière, à l'instar de ses voisines de la région de l'est du bassin de la Garonne, et avant tout du bassin du Tarn. Son débit a été observé durant une période de 29 ans (1913-1941), à Peyreleau, localité du département de l'Aveyron située au niveau de son confluent avec le Tarn [11]. La surface ainsi prise en compte est de 265 km2, soit la totalité du bassin versant de la rivière.

Le débit moyen interannuel ou module de la rivière à Peyreleau est de 5,08 m3 par seconde.

La Jonte présente des fluctuations saisonnières de débit fort marquées, comme très souvent dans le Massif central. Les hautes eaux se déroulent de la fin de l'automne jusqu'au printemps, et se caractérisent par des débits mensuels moyens allant de 5,23 à 8,93 m3⋅s-1, de novembre à mai inclus. On y distingue deux maxima, le premier en novembre est le plus élevé avec 8,93 m3⋅s-1 et correspond aux averses d'automne; le second s'étend de mars à mai avec un léger plus haut en mars (7,35 m3⋅s-1). Au mois de juin, le débit s'effondre à 2,74 m3⋅s-1, ce qui mène rapidement aux basses eaux d'été. Celles-ci ont lieu de juillet à septembre inclus, entraînant une baisse du débit mensuel moyen jusqu'au plancher annuel de 1,15 m3⋅s-1 au mois d'août. Mais ces moyennes mensuelles ne sont que des moyennes et occultent des fluctuations bien plus prononcées sur de courtes périodes ou selon les années.

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : Peyreleau (données calculées sur 29 ans)

Aux étiages, le VCN3 peut chuter jusque 0,52 m3⋅s-1 (520 L⋅s-1), en cas de période quinquennale sèche, ce qui est loin d'être sévère, il faut le remarquer.

Quant aux crues, elles peuvent être extrêmement importantes, compte tenu de l'exiguïté relative du bassin versant. La série des QIX n'a pas été calculée, mais la série des QJ l'a bien été. Les QJ 2 et QJ 5 valent respectivement 73 et 120 m3⋅s-1. Le QJ 10 ou débit calculé de crue décennale est de 140 m3⋅s-1, le QJ 20 de 170 m3⋅s-1, tandis que le QJ 50 se monte à 200 m3⋅s-1.

Le débit journalier maximal enregistré à Peyreleau durant cette période de 29 ans, a été de 194 m3⋅s-1 le 30 septembre 1933. En comparant cette valeur à l'échelle des QJ de la rivière, l'on constate que cette crue était d'ordre cinquantennal, et donc relativement exceptionnelle. Mais il s'agit là d'un débit journalier. Plus récemment un débit instantané de 349 m3⋅s-1 a été enregistré à Meyrueis, lors de la crue du 5 novembre 1994.

La Jonte à Meyrueis

La Jonte est une rivière fort abondante. La lame d'eau écoulée dans son bassin versant est de 606 millimètres annuellement, ce qui est supérieur de près de deux fois à la moyenne d'ensemble de la France (320 millimètres), et supérieur également à la moyenne des bassins de la Garonne (384 millimètres) et du Tarn (478 millimètres). Le débit spécifique (ou Qsp) atteint dès lors le chiffre élevé de 19,2 L⋅s-1 et par kilomètre carré de bassin.

Départements et villes traversées

Annexes

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jonte de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jonte — In den Gorges de la JonteVorlage:Infobox Fluss/KARTE fehlt Daten …   Deutsch Wikipedia

  • Jonte — Infobox River | river name = Jonte caption = origin = mouth = Tarn River basin countries = France length = 39 km elevation = discharge = watershed = The Jonte is a river of southern France. It flows through the departments of Lozère and Aveyron.… …   Wikipedia

  • ¡jonte! —   voz para arrear el ganado, usada por los arrieros que van delante y atras de la manada …   Diccionario de Guanacastequismos

  • jonte — jont(e obs. forms of joint n. and a …   Useful english dictionary

  • Jonte Willis — Jonte Willis, (born October 18 1983) was born in Memphis, Tennessee and is an American heavyweight boxer best known for winning the US championships at super heavyweight in 2006.BackgroundAdopted at the age of four months by Weldon and Dorothy… …   Wikipedia

  • Jonte Flowers — Pour les articles homonymes, voir Flowers. Jonte Flowers …   Wikipédia en Français

  • Jonté Buhl — NFL player Color=Maroon fontcolor=White Name=Jonté Buhl Caption= DateOfBirth=birth date and age|1982|4|4 Birthplace= San Antonio, Texas DateOfDeath= Height ft=5 Height in=9 Weight lbs=177 Position=CB number=25 College=Texas A M DraftedYear=… …   Wikipedia

  • Gorges de la Jonte — Vorlage:Infobox Fluss/DGWK fehltVorlage:Infobox Fluss/QUELLHÖHE fehltKoordinaten fehlen! Hilf mit.Vorlage:Infobox Fluss/MÜNDUNGSHÖHE fehltVorlage:Infobox Fluss/HÖHENUNTERSCHIED fehltVorlage:Infobox Fluss/EINZUGSGEBIET fehltVorlage:Infobox… …   Deutsch Wikipedia

  • Antonio Álvarez Jonte — Infobox President name=Antonio Álvarez Jonte nationality=Argentine birth date=1784 birth place=Madrid, Spain death date=October 18, 1820 death place=Pisco, Peru spouse= profession=politicianAntonio Álvarez Jonte (Buenos Aires, 1784 – Pisco, Perú …   Wikipedia

  • Gorges de la Jonte — 44°11′30″N 3°14′18″E / 44.19167, 3.23833 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.