John of Fordun


John of Fordun

Jean de Fordun

Jean de Fordun (né en 1384), ou John of Fordun, était un chroniqueur écossais. Il est généralement dit qu'il était né à Fordoun, se trouvant maintenant en Aberdeenshire. On sait avec certitude qu'il était un prêtre séculier, c'est-à-dire ne vivent pas dans une communauté religieuse, et qu'il composa ses chroniques dans la seconde moitié du XIVe siècle; il ait probable qu'il ait été aumônier à la cathédrale d'Aberdeen.

Œuvres

Le travail de Fordun est le premier effort pour écrire une histoire continue de l'Écosse. Nous savons que son ardeur patriotique fut réveillée par la suppression ou la destruction de nombreuses archives nationales par Édouard III d'Angleterre, et qu'il voyagea en Angleterre et en Irlande, réunissant de la documentation pour ses travaux. L'ensemble de son oeuvre, se divisant un cinq ouvrages, est la Chronica gentis Scotorum. Les trois premiers ouvrages ne sont pas vérifiés historiquement, ce qui jette donc une ombre sur leur exactitude, mais ils forment la base sur laquelle s'appuyèrent Hector Boece et George Buchanan pour leurs propres travaux historiques; Thomas Innes exposa ce contenu comme étant douteux dans son Critical Essay (volume 1, pages 201-2). En revanche, le quatrième et le cinquième ouvrages contiennent des informations de plus grandes valeurs, et sont plus juste à mesure qu'ils se rapprochent du temps de l'auteur. Le cinquième ouvrage se termine avec la mort du roi David Ier d'Écosse en 1153.

En plus de ces cinq livres, publiés vers 1360, Fordun écrivit également une partie d'un autre livre et rassembla des documents afin de pouvoir aller plus loin en arrière dans l'histoire. Ces documents furent utilisés par un successeur travaillant au milieu du XVe siècle et identifié comme étant Walter Bower, abbé d'Incholm. Les ajouts de Bower forment onze livres, et nous permettent d'aller jusqu'à la mort de Jacques Ier d'Écosse en 1437. En accord avec les habitudes de cette époque, ce successeur n'hésita pas à interpoler (i.e. insérer dans) les parties écrites par Fordun avec ses propres ajouts; l'ensemble ainsi formé est connu comme le Scotichronicon.

Éditions imprimées

La première édition imprimée de l'œuvre de Fordun est celle de Thomas Gale dans ses Scriptores quindecim (volume 3), qui fut publié en 1691. Elle fut suivie par l'édition en cinq volumes de Thomas Hearne en 1722. L'ensemble, comprenant la suite rédigée par Bower, fut publiée par Walter Goodall à Édimbourg en 1759. Enfin, les chroniques dans la langue latine d'origine et avec une traduction en anglais furent éditées par William Forbes Skene dans The Historians of Scotland en 1871 et 1872. La préface de cette édition rassemble tous les détails bibliographiques et donne des références complètes aux manuscrits et autres éditions.

Notes et références

  • (en) Cet article utilise la onzième édition de l’Encyclopædia Britannica, maintenant dans le domaine public.
  • (en) John William Cousin - A Short Biographical Dictionary of English Literature, London, J. M. Dent & sons; New York, E. P. Dutton, 1910. Maintenant dans le domaine public.
  • (en) William Forbes Skene - John of Fordun's Chronicle of the Scottish nation, 1872, accédé le 12 janvier 2009.
  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « John of Fordun ».

Lectures complémentaires

  • (en) J. Goldstein - The Matter of Scotland : Historical Narrative in Medieval Scotland, University of Nebraska Press, chapitre 4, 1993.
  • Portail de l’Écosse Portail de l’Écosse
Ce document provient de « Jean de Fordun ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article John of Fordun de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • John of Fordun — (d. c. 1384) was a Scottish chronicler. It is generally stated that he was born at Fordoun, Mearns. It is certain that he was a secular priest, and that he composed his history in the latter part of the 14th century; and it is probable that he… …   Wikipedia

  • John Of Fordun — ▪ Scottish historian born , probably at Fordoun, Aberdeen, Scot. died after 1384       first chronicler to attempt a continuous history of Scotland. His work is nationalistic in attitude and reliable where he is not dealing with legendary… …   Universalium

  • Fordun — John Fordun († kurz nach 1363[1] oder um 1387[2] ) war ein schottischer Chronist, dessen Werk der Historiker Walter Bower um 1440 als „Scotichronicon“ erweiterte und fortsetzte. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Werk 3 Ausgabe 4 Literat …   Deutsch Wikipedia

  • John Fordun — († kurz nach 1363[1] oder um 1387[2]) war ein schottischer Chronist, dessen Werk der Historiker Walter Bower um 1440 als „Scotichronicon“ erweiterte und fortsetzte. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Werk 3 A …   Deutsch Wikipedia

  • John Scotus (Bishop of Dunkeld) — John Scotus (Latin: Johannes cognomine Scotus , also referred to as John the Scot or l Escot) was a 12th century Bishop of St. Andrews and Dunkeld. John had studied at the University of Oxford and the University of Paris before beginning his… …   Wikipedia

  • John of Eltham, Earl of Cornwall — (August 25 1316 ndash; September 13 1336) was the son of Edward II of England and Isabella of France. He was born in 1316 at Eltham Palace, Kent and was created Earl of Cornwall on 6 October 1328. He was due to marry Maria, daughter of Ferdinand… …   Wikipedia

  • John III Comyn, Lord of Badenoch — or John the Red , also known simply as the Red Comyn, (died 10 February 1306), was a Scottish nobleman who was Lord of Badenoch. His father, another John Comyn, known as the Black Comyn, was one of the Competitors for the Crown of Scotland,… …   Wikipedia

  • John Comyn, Earl of Buchan — (died 1308) was a Scottish nobleman and an important opponent of King Robert I of Scotland in the civil war that paralleled the War of Scottish Independence. He should not be confused with the better known John III Comyn, Lord of Badenoch, who… …   Wikipedia

  • John III Comyn — John III Comyn, Señor de Badenoch Saltar a navegación, búsqueda John III Comyn, Señor de Badenoch Fallecimiento 10 de febrero de 1306 Greyfriars Church, Dumfries …   Wikipedia Español

  • John III Comyn, Señor de Badenoch — Fallecimiento 10 de febrero de 1306 Greyfriars Church, Dumfries Causa& …   Wikipedia Español