John Slidell


John Slidell
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Slidell.
John Slidell

John Slidell (né à New York en 1793 et décédé à Londres le 29 juillet 1871) était un homme politique et diplomate américain.

Diplômé de droit à l'Université Columbia en 1810, il commence sa carrière comme homme d’affaires, mais déménage à La Nouvelle-Orléans en Louisiane, après que la guerre de 1812 a provoqué la faillite de son entreprise.

Lancé dans la politique, il essuie tout d’abord plusieurs échecs électoraux (au Congrès en 1828 puis au Sénat en 1834, 1836 et encore 1848), il est finalement élu District attorney (procureur) de 1829 à 1833 puis représentant de la Louisiane au congrès où il servira du 4 mars 1843 jusqu’à sa démission la 10 novembre 1845.

En 1845, il est envoyé comme représentant du gouvernement au Mexique par le président James Knox Polk avec comme mandat la négociation d’un accord entre les deux pays définissant le Río Grande comme frontière sud du Texas. Le gouvernement mexicain refuse d’accepter cet accord ce qui provoquera la déclaration de guerre des États-Unis le 13 mai 1846.

Il est élu sénateur de la Louisiane le 5 décembre 1853 pour remplacer Pierre Soulé, démissionnaire ; il est ensuite réélu à ce poste jusqu’en 1861. Sénateur démocrate influant, il pousse la candidature de James Buchanan à la présidence et devient un membre de son administration.

Au déclenchement de la guerre de Sécession, Slidell rejoint la cause confédérée. Nommé en 1861 représentant du gouvernement auprès de la France, il est l’une des deux diplomates, avec James M. Mason impliqué dans l’affaire du Trent qui faillit déclencher une guerre entre la Grande-Bretagne et les États-Unis lorsque son navire fut arraisonné par l’US Navy et qu’il fut fait prisonnier.

A la résolution de cette affaire, les deux diplomates sont finalement autorisés à rejoindre l'Europe et abordent en Angleterre le 1er janvier 1862. Reçu très amicalement par l’Empereur français Napoléon III, il n’obtient pourtant aucune reconnaissance ou aide de sa part. Après la fin de la guerre de Sécession, Slidell décide de rester en Europe. Il décède en Angleterre le 9 juillet 1871 et enterré dans le caveau de famille au cimetière de Saint-Roman à Villejuif.

En Louisiane, la ville de Slidell a été nommée ainsi en son honneur. Il est le frère d’Alexander Slidell Mackenzie, un officier de marine, commandant l’USS Somers sur lequel, en 1842 trois hommes d'équipage furent pendus pour mutinerie en mer.

Sommaire

Voir aussi

Bibliographie

  • Beckles Willson, John Slidell and the Confederates in Paris, 1862-65, ISBN 0-404-06992-4

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article John Slidell de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • John Slidell — Infobox Senator name=John Slidell jr/sr=United States Senator state=Louisiana party=Democrat term=December 5, 1853 ndash; February 4, 1861 preceded=Pierre Soulé succeeded=William P. Kellogg date of birth=1793 place of birth=New York City, New… …   Wikipedia

  • Slidell — Spitzname: The Camellia City Der Bahnhof von Slidell Lage in Louisiana …   Deutsch Wikipedia

  • Slidell's proposal — John Slidell was sent by president James Knox Polk in 1846 to negotiate with Mexico on various disputed boundaries and lands. Slidell was accompanied by General Zachary Taylor to negotiate with Mexican president Antonio López de Santa Anna.… …   Wikipedia

  • Slidell, Louisiana — Geobox City name = City of Slidell nickname = The Camellia City other name = other name1 = category = City image size = image caption = flag size = symbol = symbol size = symbol type = country = United States state = Louisiana region = St.… …   Wikipedia

  • Slidell (Louisiane) — Pour les articles homonymes, voir Slidell. Slidell est une ville de la paroisse de Saint Tammany en Louisiane (États Unis) située sur la rive nord est du Lac Pontchartrain qui a été sévèrement touchée par le passage de l’ouragan Katrina le 29… …   Wikipédia en Français

  • Slidell — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Slidell est le nom : d une ville de Louisiane aux États Unis d un sénateur américain, John Slidell d un officier de marine américain, Alexander… …   Wikipédia en Français

  • john — /jon/, n. Slang. 1. a toilet or bathroom. 2. (sometimes cap.) a fellow; guy. 3. (sometimes cap.) a prostitute s customer. [generic use of the proper name] * * * I known as John Lackland born Dec. 24, 1167, Oxford, Eng. died Oct. 18/19, 1216,… …   Universalium

  • John — /jon/, n. 1. the apostle John, believed to be the author of the fourth Gospel, three Epistles, and the book of Revelation. 2. See John the Baptist. 3. (John Lackland) 1167? 1216, king of England 1199 1216; signer of the Magna Carta 1215 (son of… …   Universalium

  • John K. Griffith — (1940) John Keller Griffith (* 16. Oktober 1882 in Port Hudson, East Baton Rouge Parish, Louisiana; † 25. September 1942 in Slidell, Louisiana) war ein US amerikanischer Politiker. Zwischen 1937 und 1941 vertrat er den Bund …   Deutsch Wikipedia

  • John Moore (Louisiana) — John Moore John Moore (* 1788 im Berkeley County, Virginia; † 17. Juni 1867 in Franklin, Louisiana) war ein US amerikanischer Politiker. Zwischen 1840 und 1853 vertrat er zwei Mal den Bundesstaat Louisiana im US Repräsentantenhaus. Werdegang …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.