John Banville

John Banville

John Banville (né le 8 décembre 1945 à Wexford, Irlande) est un journaliste et écrivain irlandais qui vit actuellement à Dublin. Il est considéré comme l'un des auteurs vivants les plus importants de langue anglaise. Il est lauréat d'un prix Booker.

Il écrit exclusivement en anglais, surtout de la prose et des critiques littéraires. Il rédige en particulier la section littéraire du Irish Times.

Connu pour son style précis, que certains qualifieraient de froid, son ingéniosité et son humour évoquent Nabokov. Il a fait également une incursion dans le roman noir sous le pseudonyme de Benjamin Black.

Sommaire

Biographie

Son roman Doctor Copernicus a obtenu le James Tait Black Memorial Prize en 1976.

Son roman The Untouchable (1997) s'inspire de la vie d'Anthony Blunt.

Candidat au prix Booker pour son roman The Book of Evidence en 1989, John Banville reçoit le prix en 2005 pour son ouvrage la Mer.

Il a également écrit Eclipse, un roman relatant l'histoire d'un acteur de théâtre connu et reconnu qui a pourtant raté sa vie.

Œuvre

Romans

  • Long Lankin (1970; revised ed.1984)
  • Nightspawn (1971)
  • Birchwood (1973)
  • Doctor Copernicus: A Novel (1976)
  • Kepler, a Novel (1981) - Kepler, trad. de Michèle Albaret-Maatsch, Flammarion, Paris (1992)
  • The Newton Letter: An Interlude (1982) - La lettre de Newton, trad. de Michèle Albaret-Maatsch, Flammarion, Paris (1998)
  • Mefisto (1986)
  • The Book of Evidence (1989) - Le livre des aveux, trad. de Michèle Albaret-Maatsch, Flammarion, Paris (1990); rééd. Actes Sud, Arles (1999)
  • Ghosts (1993) - Le monde d'or, trad. de Michèle Albaret-Maatsch, Flammarion, Paris (1995)
  • Athena: A Novel (1995) - Athena, trad. de Michèle Lévy-Bram, Robert Laffont, Paris (2005)
  • The Ark (1996) (only 260 copies published)
  • The Untouchable (1997) - L'intouchable, trad. de Michèle Albaret-Maatsch, Flammarion, Paris (1998)
  • God's Gift: A Version of Amphitryon by Heinrich von Kleist (2000)
  • Eclipse (2000) - Eclipse, trad. de Michèle Albaret-Maatsch, Flammarion, Paris (2002)
  • Shroud (2002) - Impostures, trad. de Michèle Albaret-Maatsch, Robert Laffont, Paris (2003)
  • Prague Pictures: Portrait Of A City (2003)
  • The Sea (2005) - La mer, trad. de Michèle Albaret-Maatsch, Robert Laffont, Paris (2007) - Prix Booker
  • Love In The Wars (2005)
  • The Infinities (2009) - Infinis, trad. de Pierre-Emmanuel Dauzat, Robert Laffont, Paris (2011)
  • The Sinking City , à paraitre

Pièces de théâtre

  • The Broken Jug: After Heinrich von Kleist (1994)
  • Seachange (Joué en 1994 au Focus Theatre, Dublin; jamais publié)
  • Dublin 1742 (Joué en 2002 à The Ark (Dublin); une pièce pour les 9-14 ans; jamais publiée)

Sous le pseudonyme de "Benjamin Black"

  • Christine Falls (2006) - Les Disparus de Dublin, trad. de Michèle Albaret-Maatsch, Nil, Paris (2010)
  • The Silver Swan (2007)
  • The Lemur (2008)

Prix et récompenses

Année Prix Œuvre
1976 James Tait Black Memorial Prize Doctor Copernicus
1981 Guardian Fiction Prize Kepler
Allied Irish Bank Fiction Prize Kepler
American-Irish Foundation Award Birchwood
1989 Guinness Peat Aviation Award The Book of Evidence
Booker Prize (shortlist) The Book of Evidence
2005 Booker Prize The Sea
2006 Irish Book Awards Nouvelle de l'Année The Sea
2007 Royal Society of Literature Fellowship
Prix Madeleine Zepter
2009 Honorary Patronage of the University Philosophical Society
2011 Prix Franz Kafka



Précédé par Prix Booker Suivi par
Alan Hollinghurst (en)
John Banville
2005
Kiran Desai

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article John Banville de Wikipédia en français (auteurs)


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»