Johannes Nider


Johannes Nider

Johannes Nider aussi orthographié Johann Nider, Jean Nider ou encore Nyder (1380 en Souabe - 13 août 1438, Colmar), est un dominicain allemand resté célèbre dans les annales pour sa cruauté exercée en Bohême à l'encontre des Tchèques de l’Église hussite.

N'ayant pas réussi lors d'une première mission à ramener les disciples de Jan Hus dans le giron de l’Église catholique romaine, il devient l’un des chefs des croisades contre les Hussites qui mit la Bohême à feu et à sang, remplaçant les moyens de persuasion par des bûchers. Après cette sanglante expédition, il prend la route de Bâle où se tenait le concile de Bâle.

De 1435 à 1437, il travaille à son Formicarius, un traité sur les questions sociales du temps. Pour la rédaction de ce volume, il réunit des témoignages divers comme ceux du châtelain de Blankenburg, de Peter Van Greyerz juge inquisiteur d’Évian et réformateur du couvent de Lyon, lesquels avaient présidé des tribunaux où l’on jugeait des procès en sorcellerie. Nider écrit que les sorcières font cuire puis mangent des enfants, y compris les leurs, invoquent les démons, salissent la vraie Croix et confectionnent des potions avec les enfants trucidés.

Publications

  • Sermones de tempore et de sanctis cum quadragesimali. Esslingen, Konrad Fyner, 1476-1478. Speyer, Peter Drach , 13 novembre 1479.
  • Praeceptorium divinae legis, sive Expositio Decalogi. Reutlingen, Michael Greyff, 8 juillet 1479. Bâle, Johann Amerbach, 1481. Edition éditée à Bâle d'un recueil de commentaires sur les dix commandements, qui a d'abord paru à Cologne en 1472. Une partie concerne le sixième commandement, sur le plaisir, la volupté, le sexe et la gourmandise qu'il prétend réglementer. Dans le large éventail de la luxure, il fustige tout particulièrement tous les plaisirs de "gueule". Il y détaille longuement les péchés de gourmandise, gloutonnerie, ivrognerie. Il cite en exemple les Sarrasins qui ne boivent jamais de vin, prétend que Charlemagne ne prenait du vin que trois fois par mois, et relate une anecdote sur un des anciens Louis, roi de France, qui possédait une précieuse coupe à l'intérieur de laquelle il avait fait graver un signe. Son échanson ne devait pas verser de vin qui dépassât cette marque au-dessus de laquelle il complétait avec de l'eau. Le vin est responsable de tous les autres péchés car il induit à la luxure, au blasphème, à la colère. Il fait dire des bêtises, obscurcit les cervelles et éloigne l'homme de Dieu. Quatre chapitres entiers sont consacrés à la gourmandise, au jeûne et à l'abstinence.
  • Aurei sermones totius anni de tempore et de sanctis cum quadragesimali. Spire: Peter Drach, 30 novembre 1479.
  • Formicarius. Augsburg, Anton Sorg, 1484.
  • Consolatorium timorate conscientie. Perrin, Paris, 31 janvier 1494.
  • Tractatus utilis de septem peccatis mortalibus. Paris: Denis Roce, avant 1510?
  • De Lepra Moralis, Joannis Nider. Paris (Jean Petit) s.d. (1514).
  • Opus historicum et morale sui temporis. De principibus, episcopis, praelatis, sacerdotibus, monachis, monialibus, Beguinis & Begardis, rebuspublicis, civibus, conjugatis, viduis, virginibus, maleficis, necromanticis, incubis, succubis, aniacis, visionibus, somniis, miraculis, &c. Auspiciis … Rudolphi Augusti, Brunsv. ac luneb. Ducis ex antiqua editione 1517. Luci redditum ab Hermanno von der Hardt Helmstadi, 1696



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Johannes Nider de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Johannes Nider — (* vor 1385 in Isny im Allgäu[1]; † 13. August 1438 in Nürnberg) war ein deutscher Theologe und Angehöriger des Dominikaner Ordens. Als Kirchenreformer wird er zu einer der führenden Gestalten der Observanzbewegung gerechnet. Sein um 1435/37 in… …   Deutsch Wikipedia

  • Johannes Nider — (ca. 1380 – 13 August 1438) was a German theologian, Nider was born in Swabia. He entered the Order of Preachers at Colmar and after profession was sent to Vienna for his philosophical studies, which he finished at Cologne, where he was ordained …   Wikipedia

  • Johannes Nider — (Suabia, ca. 1380 – Colmar, 13 de agosto de 1438) fue un teólogo alemán. Biografía Nider entró a la Orden de Predicadores en Colmar y, tras su profesión, fue enviado a Viena para proseguir sus estudios filosóficos, que culminó en Colonia, donde… …   Wikipedia Español

  • Nider, John — • Dominican theologian (1380 1438) Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Nider, John     John Nider      …   Catholic encyclopedia

  • Nider — Dieser Artikel oder Abschnitt bedarf einer Überarbeitung. Näheres ist auf der Diskussionsseite angegeben. Hilf mit, ihn zu verbessern, und entferne anschließend diese Markierung. Johannes Nider (* um 1380 in Isny im Allgäu; † 1438 in Colmar; † 13 …   Deutsch Wikipedia

  • Johannes Niderus, V. (291) — 291V. Johannes Niderus, (23. Octbr,), auch Nyderus, ein Dominicaner, welcher bet den Bollandisten am 23. Oct. (X. 7. D.), nach einigen Schriftstellern des Dominicaner Ordens, jedoch mit der Bemerkung angezeigt wird, daß er keine kirchliche… …   Vollständiges Heiligen-Lexikon

  • Jean Nider — Johannes Nider Johannes Nider aussi orthographié Johann Nider, Jean Nider ou encore Nyder (1380 en Souabe 13 août 1438, Colmar), est un dominicain allemand resté célèbre dans les annales pour sa cruauté exercée en Bohême à l encontre des Tchèques …   Wikipédia en Français

  • Johann Nider — Johannes Nider Johannes Nider aussi orthographié Johann Nider, Jean Nider ou encore Nyder (1380 en Souabe 13 août 1438, Colmar), est un dominicain allemand resté célèbre dans les annales pour sa cruauté exercée en Bohême à l encontre des Tchèques …   Wikipédia en Français

  • John Nider —     John Nider     † Catholic Encyclopedia ► John Nider     Theologian, b. 1380 in Swabia; d. 13 August, 1438, at Colmar. He entered the Order of Preachers at Colmar and after profession was sent to Vienna for his philosophical studies, which he… …   Catholic encyclopedia

  • Nyder — Johannes Nider Johannes Nider aussi orthographié Johann Nider, Jean Nider ou encore Nyder (1380 en Souabe 13 août 1438, Colmar), est un dominicain allemand resté célèbre dans les annales pour sa cruauté exercée en Bohême à l encontre des Tchèques …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.