Joachim Bouvet


Joachim Bouvet
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bouvet.

Joachim Bouvet, (né au Mans à une date inconnue - mort le 28 juin 1732 à Pékin) était un religieux jésuite et un missionnaire français des XVIIe et XVIIIe siècles.

Biographie

Joachim Bouvet fut l'un des six premiers missionnaires mathématiciens que Louis XIV fit partir pour la Chine en 1685. Il obtint l'estime et la confiance de l'empereur Kangxi, auquel il enseigna les mathématiques, travailla à la carte de l'empire chinois, fut autorisé à bâtir une église et une résidence dans l'enceinte du palais, et fut ainsi un des fondateurs de la mission jésuite en Chine résident à Pékin.

On a de lui :

  • quatre Relations de divers voyages qu'il fit dans le cours de ses missions ;
  • Portrait historique de l'empereur de Chine qui relate les grandes réalisations politiques de l'empereur, le comparant habilement à Louis XIV à qui le récit est destiné.
  • L'État présent de la Chine avec des figures gravées, 1697 ;
  • divers morceaux intéressants dans les Lettres édifiantes, etc.

Liens externes

Sources

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Joachim Bouvet de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Joachim Bouvet —     Joachim Bouvet     † Catholic Encyclopedia ► Joachim Bouvet     Jesuit missionary, born at Le Mans, France (date unknown), died at Peking, China, 28 June, 1732. He was one of the first Jesuits selected by Louis XIV for the mission in China.… …   Catholic encyclopedia

  • Joachim Bouvet — (July 18, 1656 October 9, 1730) (Chinese:白晋 or 白進, courtesy name:明远) was a French Jesuit and Figurist.BiographyBorn at Le Mans, he came to China in 1687, as one of six Jesuits, the first group of French missionary to China, sent by the Sun King.… …   Wikipedia

  • Bouvet — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Bouvet », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Bouvet peut désigner : L 1870 à la… …   Wikipédia en Français

  • Bouvet, Joachim — • Jesuit missionary (d. 1732) Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006 …   Catholic encyclopedia

  • Bouvet — (spr. Buwäh), Joachim, französischer Jesuit, geb. 1662 in Mons, ging 1685 mit Gerbillon u. 4 Andern als Missionär nach China u. erwarb sich das Vertrauen des Kaisers Kanghi, für welchen er nicht nur eine Kirche bauen, sondern auch 1697 noch 10… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Bouvet — (Buwäh), Joachim, franz. Jesuit, geb. zu Mons, ging 1685 als Missionär nach China und erwarb sich daselbst das Vertrauen des Kaisers Kanghi, den er in der Mathematik unterrichtete u. in dessen Auftrag er 1697 noch weitere Missionäre aus… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Bibliography of Christianity in China — This is a list of selected references for Christianity in China. * David H. Adeney: China Christian Students Face the Revolution , Downers Grove IL: InterVarsity Press, 1973, ISBN 0 87784 354 6 * David Aikman: Jesus in Beijing: How Christianity… …   Wikipedia

  • The Church in China —     The Church in China     † Catholic Encyclopedia ► The Church in China     Ancient Christians     The introduction of Christianity into China has been ascribed not only to the Apostle of India, St. Thomas, but also to St. Bartholomew. In the… …   Catholic encyclopedia

  • Jean-François Gerbillon — (4 June 1654, Verdun – 27 March 1707, Peking, China) was a French missionary, who worked in China.He entered the Society of Jesus, 5 Oct, 1670, and after completing the usual course of study taught grammar and humanities for seven years. His long …   Wikipedia

  • Chinese Rites controversy — Matteo Ricci (left) and Xu Guangqi (徐光啟) (right) in the Chinese edition of Euclid s Elements (幾何原本) published in 1607. The Chinese Rites controversy was a dispute within the Catholic Church from the 1630s to the early 18th century[1] about… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.