Jean de Boullongne


Jean de Boullongne
Jean de Boullongne par Wille d'après Hyacinthe Rigaud
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boullongne.

Jean de Boullongne, comte de Nogent-sur-Seine (Aube), est un magistrat et homme politique français né en 1690 et mort en 1769.

Biographie

Fils de Louis II de Boullogne, Artiste Peintre (écuyer, peintre célèbre, décorateur de l'église des Invalides, de la chapelle de Versailles, ...) et de Marguerite Baquet, fille d'Etienne Baquet, pourvoyeur de la maison du roi. En 1719, Jean de Boullongne épouse Charlotte Catherine de Beaufort[1], fille de Charles, fermier général, avec laquelle il eut cinq enfants[2]. Conseiller au parlement de Metz, puis intendant des finances, conseiller d'État, membre du Conseil royal des Finances, il devint contrôleur général des finances le 25 août 1757 en remplacement de François Marie Peyrenc de Moras. Il demeura à ce poste jusqu'au 4 mars 1759. Il recourut à l’émission de multiples emprunts et à un augmentation des impôts afin palier au déficit entrainé par la guerre de Sept Ans.

Son portrait a été peint par Hyacinthe Rigaud en 1735 contre 1000 livres[3]. En 1758, graveur Johann Georg Wille en fit une magnifique planche pour l'estampe[4].

Le 4 mars 1759, le comte de Saint-Florentin, ministre de la maison du roi, lui annonca que Louis XV ne voulait plus de ses services, il s'exila alors chez un de ses cousin à Falaise en Normandie. Il s'installa ensuite au château de La Chapelle-Godefroy à Saint-Aubin dans l'Aube. En 1767, en jouant au jeu de paume, il se fractura une rotule. Il mourut de cette blessure plus d'un an après[5].

Carrière

  • Membre honoraire amateur de l'académie de peinture.
  • 1er commis des finances en 1724.
  • Conseiller au Parlement de Metz en 1726.
  • Intendant des finances en 1744.
  • Contrôleur général des finances de 1757 à 1759.
  • Trésorier de l'ordre du Saint-Esprit en 1758.

Notes et références

  1. http://pierre.driout.perso.sfr.fr/TAVERNIER.htm
  2. http://gw1.geneanet.org/index.php3?b=garric&lang=fr;p=jean;n=de+boullongne
  3. J. Roman, Le livre de raison du peintre Hyacinthe Rigaud, Paris, 1919, p. 212.
  4. Avec la lettre suivante, dans une fenêtre de pierre : « Jean de Boullongne / Controlleur Général des Finances, Commandeur / et Grand Trésorier des Ordres du Roi. » Sous le trait carré : « Peint par H. Rigaud Chevalier de l’Ordre de St. Michel / Gravé par J. G. Wille Graveur du Roy 1758. » Voir Portalis & Béraldi, Les graveurs du XVIIIe siècle, 1880-1882, III, p. 704 (n°38)
  5. http://www.comite-histoire.minefi.gouv.fr/recherches_finances/les_hommes/controleurs_generaux/xviiie7211/jean_de_boullongne
Précédé par Jean de Boullongne Suivi par
François Marie Peyrenc de Moras
Contrôleur général
des finances
Étienne de Silhouette

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean de Boullongne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean De Boullongne — par Wille d après Hyacinthe Rigaud Pour les articles homonymes, voir …   Wikipédia en Français

  • Jean de boullongne — par Wille d après Hyacinthe Rigaud Pour les articles homonymes, voir …   Wikipédia en Français

  • Jean-baptiste chaussard — Pour les articles homonymes, voir Chaussard. Jean Baptiste Chaussard né le 4 septembre 1729 à Tonnerre (Yonne), mort à Paris le 26 juin 1818, est un architecte français. Architecte du roi[1], associé de Pierre Contant d Ivry et de Jean Michel… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Baptiste Chaussard — Pour les articles homonymes, voir Chaussard. Jean Baptiste Chaussard né le 4 septembre 1729 à Tonnerre (Yonne), mort à Paris le 26 juin 1818, est un architecte français. Architecte du roi[1], associé de Pierre Contant d Ivry et de Jean Michel… …   Wikipédia en Français

  • Boullongne — Boullogne Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Boullongne Patronyme Boullogne est un nom de famille notamment porté par : Jean de Boullongne (1690 1769), magistrat et homme politique… …   Wikipédia en Français

  • Jean-baptiste tavernier-boullongne — Jean Baptiste Tavernier Boullongne, naît le 7 septembre 1749 à Paris de Philippe Guillaume Tavernier Boullongne de Préminville et de Marguerite Félicienne Jogues de Martinville. Il eut pour parrain Jean Baptiste de Machault d Arnouville… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Baptiste Tavernier-Boullongne — Jean Baptiste Tavernier de Boullongne, naît le 7 septembre 1749 à Paris de Philippe Guillaume Tavernier de Boullongne de Préninville et de Marguerite Félicienne Jogues de Martinville. Il eut pour parrain Jean Baptiste de Machault d Arnouville… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Baptiste-Siméon Chardin — Jean Siméon Chardin Pour les articles homonymes, voir Chardin. Autoportrait aux besicles 1775 (pastel, 46 × 38 cm) …   Wikipédia en Français

  • Jean-Baptiste Chardin — Jean Siméon Chardin Pour les articles homonymes, voir Chardin. Autoportrait aux besicles 1775 (pastel, 46 × 38 cm) …   Wikipédia en Français

  • Jean-Baptiste Siméon Chardin — Jean Siméon Chardin Pour les articles homonymes, voir Chardin. Autoportrait aux besicles 1775 (pastel, 46 × 38 cm) …   Wikipédia en Français