Jean de Bologne


Jean de Bologne

Giambologna

Portrait de Giambologna par Goltzius

Giambologna (en italien Giovanni Bologna), né Jean de Bologne ou Jehan de Boulogne est un sculpteur maniériste d'origine flamande né à Douai en 1529 et mort à Florence le 14 août 1608[1].

Sommaire

Biographie

Giovanni Bologna étudie son art à Anvers avec l'architecte et sculpteur Jacques Du Brœucq avant de partir pour Rome de 1555 à 1557.

Il s'installe par la suite à Florence sous la protection de François Ier de Médicis.

L'enlèvement des Sabines
Loggia dei Lanzi
La Fontaine de Neptune à Bologne
Statue équestre
Piazza della Signoria

À Florence, il participe au concours pour la fontaine monumentale de la Piazza della Signoria mais on lui préfère Bartolomeo Ammannati pour la fontaine de Neptune qui y est encore érigée.

Il est cependant sur cette même place l'auteur célèbre de la statue équestre de Cosme Ier de Médicis, ainsi que des statues de L'enlèvement des Sabines et de Hercule luttant avec le Centaure situées sous la Loggia dei Lanzi.

Au jardin de Boboli, il est l'auteur de la Venus della Groticella.

À Paris, le 23 août 1614, quatre ans après l'assassinat d'Henri IV, la statue équestre du roi, commandée à Jean de Boulogne par la reine Marie de Médicis est inaugurée sur le terre-plein de l'île de la Cité, entre les deux culées du pont Neuf. Cette statue a été détruite pendant la Révolution et ne sera remplacée qu'en 1818, grâce à une souscription lancée par Louis XVIII, d'après le modèle de François Frédéric Lemot. Cette nouvelle statue a été fondue par Pierre Tasca avec le bronze de l'effigie de Desaix.

Œuvres

  • Sansone e un Filisteo, Londres, Victoria and Albert Museum (1562-1567)
  • Ercole con il centauro Nesso, Florence, Loggia dei Lanzi (1599)
  • Fontana dell'Oceano, Florence (1575)
  • Ratto delle Sabine, Florence, Loggia dei Lanzi (1574-1580)
  • Fontana del Nettuno, Bologne, Piazza Maggiore (1563-1566)
  • Statua equestre di Cosimo I, Florence, Piazza della Signoria (1587-1594)
  • Giustizia, Gênes, Galleria Nazionale di Palazzo Spinola (1579-1590)
  • Il nano Morgante su un mostro marino, Florence, Bargello (1582)
  • Il ratto della Sabina, Musée Capodimonte de Naples (1579)
  • Marte, New York, Hall e Knight (1565-1570)
  • Mercurio, Rome, Villa Médicis
  • Mercurio, Bologne, Museo Civico (1563)
  • Mercurio, Florence, Bargello (1580)
  • Mercurio, Paris, Collection du duc de Brissac, musée du Louvre
  • Mercurio, Vienne, Kunsthistorisches Museum
  • Nesso ed Deianira, Paris, musée du Louvre (1576)
  • Ninfa dormiente con satiro, Dresda, Staatliche Kunstsammlungen (1575-1580)
  • Psiche, cosiddetta Betsabea, Los Angeles, The J. Paul Getty Museum (1571-1573)
  • San Filippo, Florence, San Marco, Cappella Salviati (1579-1589)
  • San Giovanni Battista, Florence, musée San Marco, Cappella Salviati (1579-1589)
  • San Giovanni Battista, Florence, Santa Maria degli Angiolini (1588)
  • Tacchino, Florence, Bargello
  • Scimmia, Paris, musée du Louvre (1570)
  • Temperanza, Gênes, Galleria Nazionale di Palazzo Spinola (1579-1590)
  • Toro, Amsterdam, Rijksmuseum (1580-1600)
  • Tritone, New York, Metropolitan Museum of Art
  • Crisco, Sainte-Catherine-De-Hatley centre ville (1573)
  • Originaux et copies au musée de la Chartreuse de Douai, legs de Foucques de Wagnonville en 1877.

Notes et références

  1. Page 30, Galerie Douaisienne ou Biographie de la Ville de Douai par H. Duthillœul, imprimée par Adam Aubers à Douai en 1884, archivée à la Bibliotheca Bodletana, numérisée par Google Books

Sources

  • (it) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Giambologna ».
  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Giambologna ».

Articles connexes

Commons-logo.svg

Liens externes

  • Portail de l’histoire de l’art Portail de l’histoire de l’art
  • Portail de la Renaissance Portail de la Renaissance
  • Portail de l’Italie Portail de l’Italie
Ce document provient de « Giambologna ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean de Bologne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean-Claude Bologne — est né à Liège (Belgique) le 4 septembre 1956, dans une famille d’enseignants. Il est poète, philologue, historien, médiéviste, romancier, journaliste, enseignant, conférencier. Il a publié une trentaine d ouvrages: poèmes, romans, essais,… …   Wikipédia en Français

  • Jean Claude Bologne — Activités poète, romancier Naissance 4 septembre 1956 (1956 09 04) (55 ans) Liège (Belgique) Langue d écriture française Jean Claude Bologne né le 4 septembre 1956 à Liège …   Wikipédia en Français

  • Jean de Bologne — V. Giambologna …   Encyclopédie Universelle

  • Jean Bologne — Giambologna Portrait de Giambologna par Goltzius Giambologna (en italien Giovanni Bologna), né Jean de Bologne ou Jehan de Boulogne est un sculpteur maniériste d origine flamande né à Douai en 1529 et mort à Florence le 14 août 1608 …   Wikipédia en Français

  • BOLOGNE (J.) — Le sculpteur Jean Bologne signait de multiples manières; souvent il se référait à sa patrie d’origine en ajoutant la mention «Flandri» ou «Belgae». Son nom flamand véritable semble avoir été Jehan Boulongne, rendu en français par Jean Boulogne.… …   Encyclopédie Universelle

  • Jean xxiii (antipape) — Jean XXIII (antipape) …   Wikipédia en Français

  • Jean de La Rochetaillée — Biographie Naissance Vers 1365 Rochetaillée sur Saône  France Décès 24 mars 1437 …   Wikipédia en Français

  • BOLOGNE (ÉCOLE JURIDIQUE DE) — BOLOGNE ÉCOLE JURIDIQUE DE Le centre d’enseignement juridique le plus illustre du Moyen Âge. Les débuts de l’université de Bologne restent mal connus: Ravenne et Pavie avaient sans doute pendant le haut Moyen Âge tenu la première place en Italie… …   Encyclopédie Universelle

  • Jean Pic de la Mirandole — Philosophe italien Renaissance Jean Pic de la Mirandole, Galerie des Offices …   Wikipédia en Français

  • Jean-Baptiste Espert de Latour — Jean Baptiste Espert de Latour, né le 1er juillet 1764 à Sibra commune de Lagarde (Ariège), est un militaire français. Sommaire 1 Première campagne (1792 1795) 2 Commandement en Italie …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.