Jean XVIII


Jean XVIII
Jean XVIII
Pape de l’Église catholique

{{{légende}}}

Nom de naissance Jean Fasano
Naissance ? , Rome
Élection au pontificat janvier 1004
Fin du pontificat 18 juillet 1009
Prédécesseur Jean XVII
Successeur Serge IV
Listes des papes : chronologie · alphabétique

Né Jean Fasano (ou Fasanius ou Phasanius), Jean XVIII fut consacré pape de l'Église catholique romaine le jour de Noël en 1003, charge dont il démissionna en juin 1009. Il était le fils d'un prêtre romain nommé Leo et portait le nom, avant son accession au trône pontifical, de Phasanius.

Comme ses prédécesseurs Jean XVI (antipape) et Jean XVII, il dut son élection à l'influence de la famille Crescentius. Les principales réalisations de son pontificat consistèrent principalement à régler des détails de l'administration ecclésiastique. Il confirma ainsi les possessions et privilèges de plusieurs églises et couvents ; autorisa différents dons à des institutions religieuses ; conféra des privilèges ecclésiastiques au siège épiscopal de Merseburg venant d'être restauré ; donna son accord lors du synode romain de juin 1007 à la création de l'évêché de Bamberg, créé et doté par le roi allemand Henri II ; et conféra le pallium aux archevêques Meingaudus de Trèves et Elphege de Canterbury. Jean XVIII s'opposa avec force aux prétentions de l'archevêque Letericus de Sens et de l'évêque Fulco d'Orléans, qui refusaient d'autoriser l'abbé de Fleury, Goslin, d'user des privilèges que lui avait alloués Rome, et essayèrent de lui faire bruler les chartes papales. Le Pape s'en plaignit auprès de l'Empereur, et convoqua les deux prélats devant son tribunal sous la menace de censures ecclésiastiques pour tout le royaume de France. Il fut reconnu à Constantinople comme évêque de Rome.

Son épitaphe - sa sépulture se situant dans l'ancienne basilique Saint-Pierre de Rome - indique qu'il soumit les Grecs et surmonta un schisme. Son nom apparaît sur les diptyques de l'Église byzantine. Selon un catalogue des papes, il mourut au monastère Saint Paul près de Rome, où il s'était retiré comme moine.

Sources

  • Liber Pontificalis, ed. DUCHESNE, II, 266 WATTERICH,
  • Vitæ Romanorum Pontificum, I, 89, 699 sq.; JAFFÉ,
  • Regesta, I (2nd ed.), 501-3; LANGEN, Gesch. der röm. Kirche, III, 401-3.

Référence

Partiellement traduit de Pope John XVIII (XIX) (de la Catholic Encyclopedia (1913) dans le domaine public) dans la version anglophone de Wikisource (lien permanent).

Précédé par Jean XVIII Suivi par
Jean XVII
Emblem of the Papacy SE.svg
Liste des papes
Serge IV



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean XVIII de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean XVII — Pape de l’Église catholique Nom de naissance Siccone Sicconi Naissance ? , Rome Élection au pontificat 13 juin 1003 …   Wikipédia en Français

  • Jean Philagathos — Jean XVI Jean XVI, né Johannes Philagathos et appelé par les chroniqueurs latins Piligato ou Filagatto, fut antipape de 997 à 998. Né à Rossano, dans les territoires byzantins au sud de la péninsule italienne, il fut chapelain de Théophano… …   Wikipédia en Français

  • Jean XVI (antipape) — Jean XVI Jean XVI, né Johannes Philagathos et appelé par les chroniqueurs latins Piligato ou Filagatto, fut antipape de 997 à 998. Né à Rossano, dans les territoires byzantins au sud de la péninsule italienne, il fut chapelain de Théophano… …   Wikipédia en Français

  • Jean XVI — Jean XVI, né Johannes Philagathos et appelé par les chroniqueurs latins Piligato ou Filagatto, fut antipape de 997 à 998. Biographie Né à Rossano, dans les territoires byzantins au sud de la péninsule italienne, il fut chapelain de Théophano… …   Wikipédia en Français

  • Jean (prenom) — Jean  Voir aussi Saint Jean, Blue jeans Sommaire 1 Sens et origine du nom 2 Variantes 3 …   Wikipédia en Français

  • Jean (prénom) — Jean  Voir aussi Saint Jean, Blue jeans Sommaire 1 Sens et origine du nom 2 Variantes 3 …   Wikipédia en Français

  • JEAN L’ÉVANGÉLISTE — saint (mort en 100 env.) Personnage connu par les évangiles canoniques, les Actes des Apôtres et la première tradition patristique (Irénée), l’apôtre Jean, fils de Zébédée et de Salomé, né à Bethsaïde, était le frère de saint Jacques le Majeur et …   Encyclopédie Universelle

  • Jean —  Voir aussi Saint Jean, Blue jeans Jean est un prénom français, possédant de nombreux équivalents linguistiques et dont l utilisation a dépassé le cadre du simple prénom. Sommaire 1 Sens et origine du prénom 2 …   Wikipédia en Français

  • Jean Crescentius — Crescentius Crescentius est le nom d une famille dont plusieurs personnalités de l aristocratie romaine qui au Xe siècle s opposèrent au gouvernement impérial. Sommaire 1 Crescentius l Ancien 2 Crescentius le Jeune 3 …   Wikipédia en Français

  • Jean-christophe frisch — Pour les articles homonymes, voir Frisch. Jean Christophe Frisch est un flûtiste baroque (traverso) et chef d orchestre français, fondateur et directeur musical de l ensemble de musique baroque XVIII 21. Biographie Fils du claveciniste Jacques… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.