Jean Wahl


Jean Wahl
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wahl (homonymie).
Jean Wahl
Philosophe français
XXe siècle

Naissance 1888
Décès 1974

Jean André Wahl (1888 - 1974) est un philosophe français. Il fut professeur à la Sorbonne de 1936 à 1967, sauf durant la Seconde Guerre mondiale. Il se réfugia aux États-Unis de 1941 à 1945 (où il enseigna), ayant été interné en tant que juif au camp de concentration de Drancy, d'où il s'échappa.

Sommaire

Vie et travaux

Ancien élève de l'École normale supérieure (promotion 1907), reçu au concours d'agrégation de philosophie en 1910, pensionnaire de la Fondation Thiers[1] avant la guerre de 1914. Il commença sa carrière en tant que disciple de Henri Bergson. Pionnier dans le domaine des études américaines, il publie en 1920 sa thèse sur les philosophies pluralistes d'Angleterre et d'Amérique, dans laquelle il analyse en détail le pluralisme de William James, dans une réflexion qui se prolongera, par une réflexion sur l'idée d'unité cette fois, dans son étude du Parménide de Platon. Il introduisit une nouvelle lecture de la pensée hégélienne en France, à partir du motif de la "conscience malheureuse", dans les années 1930, avant même les célèbres conférences d'Alexandre Kojève. Il fut aussi un grand défenseur de la pensée de Kierkegaard. Ces engagements, qui s'expriment dans ses deux livres Le Malheur de la conscience dans la philosophie de Hegel (1929) et les Études kierkegaardiennes (1938) furent très controversés, dans le climat de la pensée dominante de l'époque. Il influença un certain nombre d'importants penseurs, tel Emmanuel Levinas et Jean-Paul Sartre ; il fut l'ami notamment de Vladimir Jankélévitch. Il est traditionnellement reconnu comme étant un philosophe de la pensée non systématique, et favorisant l'innovation et le concret. Il a également une œuvre poétique (il a publié dans la revue Fontaine de Max-Pol Fouchet pendant la guerre) et a publié des articles sur Pierre Jean Jouve dont il était l'ami.

Lors de son exil aux États-Unis, pendant la seconde Guerre, Wahl fonda l'École libre des hautes études à New York, avec l'aide de Gustave Cohen et de la Fondation Rockefeller. Plus tard, à l'université de Mount Holyoke où il avait un poste, il mit en place les Décades de Mount Holyoke, connues aussi sous le nom de Pontigny-en-Amérique, des rencontres sur le modèle de celles organisées par Paul Desjardins entre 1910 et 1939 sur le site de l'abbaye cistercienne de Pontigny en Bourgogne. Ces fructueuses rencontres regroupèrent nombre d'intellectuels français en exil et des Américains tels que Marianne Moore, Wallace Stevens et Roger Sessions. Wahl traduisit d'ailleurs nombre de poèmes de Stevens en français.

En 1946 il fonde le Collège philosophique et dirige la Revue de métaphysique et de morale à partir de 1950. Il sera président de la société française de philosophie à la mort de Gaston Berger.

  1. promotion 1911

Œuvres

  • Les Philosophies pluralistes d'Angleterre et d'Amérique, 1920; rééd. préface de Thibaud Trochu, Les Empêcheurs de penser en rond, 2005.
  • Du rôle de l'idée d'instant dans la philosophie de Descartes, 1920; réédition avec une préface de Frédéric Worms, Descartes&co, 1994.
  • Le Malheur de la conscience dans la philosophie de Hegel, 1929.
  • Étude sur le Parménide de Platon, Paris, Rieder, 1930.
  • Vers le concret, Vrin, 1932; rééd. avec un avant propos de Mathias Girel, Vrin, 2004.
  • Études kierkegaardiennes, 1938.
  • Les Problèmes platoniciens : la La République, Euthydème, Cratyle, Paris, CDU, 3 fasc., 1938-1939.
  • Existence humaine et transcendance, Neufchâtel, La Baconnière, 1944.
  • Tableau de la philosophie française, Gallimard, 1946.
  • Introduction à la pensée de Heidegger, livre de poche, 1946.
  • Petite histoire de l'existentialisme, Paris, L'Arche, 1947.
  • Poésie, pensée, perception, Paris, Calman-Levy, 1948.
  • Jules Lequier, La Baconnière, 1948.
  • La Pensée de l'existence, 1952.
  • Traité de Métaphysique, 1953.
  • La Philosophie de l'existence, 1954.
  • Vers la fin de l'ontologie, 1956.
  • L'Expérience métaphysique, 1964.
  • Cours sur l’athéisme éclairé de Dom Deschamps, 1967.

Bibliographie

Voir aussi

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean Wahl de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean wahl — Pour les articles homonymes, voir Wahl (homonymie). Jean Wahl Philosophe français XXe siècle N …   Wikipédia en Français

  • Jean Wahl — Jean André Wahl (May 15, 1888 1974) was a French philosopher. Early careerHe was professor at the Sorbonne from 1936 to 1967, broken by World War II. He was in the U.S. from 1942 to 1945, having been interned as a Jew at the Drancy deportation… …   Wikipedia

  • Jean Wahl — (* 25. Mai 1888 in Marseille; † 19. Juni 1974 in Paris)[1] war ein französischer Philosoph. Er unterrichtete von 1936 1967 als Professor an der Sorbonne in Paris, mit einer kurzen Unterbrechung jedoch, da er im Zweiten Weltkrieg als Jude in ein… …   Deutsch Wikipedia

  • Jean Walh — Jean Wahl Pour les articles homonymes, voir Wahl (homonymie). Jean Wahl Philosophe français XXe siècle N …   Wikipédia en Français

  • WAHL (J.) — WAHL JEAN (1888 1974) Philosophe et poète, Jean Wahl fut d’abord un élève brillant au lycée Janson de Sailly à Paris. Après un an de préparation au lycée Louis le Grand, il entre à l’École normale supérieure en 1907 et, dès 1910, est agrégé de… …   Encyclopédie Universelle

  • Jean Beaufret — Jean Beaufret, né le 2 mai 1907 à Auzances, mort le 7 août 1982 à Paris, est un philosophe français, disciple et ami de Martin Heidegger. Sommaire 1 Biographie 1.1 Formation …   Wikipédia en Français

  • Wahl (Begriffsklärung) — Wahl bezeichnet: die Besetzung von Mandaten durch eine Gesamtheit von Personen, siehe Wahl Wahl (Traktor), Traktorenhersteller Wahl (Möckern), Ortsteil der Stadt Möckern im Landkreis Jerichower Land in Sachsen Anhalt Wahl (Luxemburg), Ort im… …   Deutsch Wikipedia

  • Wahl — may refer to: * Wahl, LuxembourgWahl is the surname of: * Anders de Wahl, Swedish actor * Andreas Wallan Wahl, Swedish bass guitarist * Arthur Wahl, American physicist, first person to isolate plutonium in a laboratory * Bernt Rainer Wahl, (born… …   Wikipedia

  • Jean Amrouche — Jean Amrouche, de son nom complet Jean El Mouhouv Amrouche, est né le 6 février 1906[1] à Ighil Ali Kabylie en (Algérie) et décédé le 16 avril 1962 à Paris. Il est un poète et journaliste littéraire algérien de langue française.… …   Wikipédia en Français

  • Wahl (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Wahl, commune du Luxembourg. Edgar de Wahl, (1867 1948) linguiste estonien. Jean Wahl, (1888 1974) philosophe français. Alfred Wahl, (né en 1938)… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.